S'inscrire
tracking
Bad Buzz

Le thigh gap ou quand la minceur devient obsession, doit-on s'inquiéter ?

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Le thigh gap se développe sur la toile. Il désigne la nouvelle tendance chez les jeunes femmes en quête de minceur absolue. Régimes restrictifs, chirurgie, elles sont prêtes à tout pour obtenir le thigh gap. Retour sur le phénomène qui inquiète

Alors que des initiatives comme le défilé de femmes rondes de Jean-Marc Philippe donnent l'illusion que la beauté se diversifie, force est de constater que le culte de la minceur a encore de longs jours devant lui. Preuve en est, l'arrivée d'une tendance qui fait froid dans le dos, le thigh gap. Le thigh gap - comprendre espace entre les cuisses - est devenu une obsession chez les femmes et plus particulièrement chez les adolescentes aspirant à perdre du poids. Désormais il n'est plus question d'être simplement mince mais d'afficher en plus le fameux thigh gap de 5 centimètres au minimum. Inspirées par les mannequins vues lors de la Fashion Week ou des Anges Victoria's Secret, ces jeunes femmes poussent leur obsession de la minceur à l'extrême en employant des méthodes radicales quitte à mettre en danger leur santé. Du régime restrictif à l'épuisement à la salle de sport tout est bon pour avoir un thigh gap.

Et avec l'avènement des réseaux sociaux comme Twitter et le subtweet, les tips (astuces) pour obtenir un thigh gap prolifèrent via des hashtags principalement sur Twitter, Tumblr et Pinterest. Pour se motiver à obtenir ce fameux espace entre les cuisses, la plupart de ces filles s'inspirent des mannequins, Candice Swanepoel et Cara Delevingne en tête. Sur Twitter des comptes dédiés au thigh gap fleurissent et on peut y lire des statuts inquiétants : " P*tain j'étais bien plus maigre l'année dernière on pouvait voir mon thigh gap, mes clavicules et mon os de la hanche " publie une américaine. Et cette dangereuse tendance commence à envahir la France où sur les réseaux sociaux, les filles sont soucieuses de la taille de leurs cuisses comme le démontre certains statuts : " Je commence à avoir un thigh gap, mais pas encore assez " ou encore " j'aimerai tellement avoir un thigh gap ".

Cette obsession que l'on pourrait qualifier de troublante devient même sordide avec une recrudescence de plus de 240% des demandes de liposuccion de l'intérieur des cuisses chez les femmes. Loin d'être anodine, l'opération peut se révéler dangereuse en cas de courte période de rétablissement où si la patiente n'avait pas assez de graisse à se faire retirer à l'origine. Toutefois, le thigh gap est avant tout une histoire de morphologie et non de poids comme le pensent ces jeunes filles. Ainsi, Kim Kardashian en dépit de ses formes généreuses affiche quand même ledit thigh gap tandis que d'autres célébrités plus fines qu'elles n'en n'ont pas. Les femmes ayant des hanches larges comme Beyoncé sont donc naturellement plus enclines à avoir un espace entre les cuisses. Une dérive qui pointe une fois de plus le culte de la beauté - du moins ce qui l'est considéré - désormais associée à la minceur. Qu'en pensez-vous ?

Crédit : Inez Van Lamsweerde & Vinoodh Matadin
À lire aussi
Des femmes de ménages en sous-vêtements, l'info choc du jour
À lire aussi
H&M vs Abercrombie et les femmes rondes, le dilemme des grandes tailles
À lire aussi
Les Femen au défilé Nina Ricci, le bad buzz de la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Anorexie dans la mode, Georgina Wilkin ex-mannequin se confie
À lire aussi
Après le thigh gap, le bikini bridge la nouvelle tendance minceur scandale
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Le thigh gap ou quand la minceur devient obsession, doit-on s'inquiéter ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible