S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

Le wabi-sabi, cette philosophie qui balaie le superficiel pour se focus sur l'essentiel 

Publié par
Eva Y.
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le wabi-sabi, cette philosophie qui balaie le superficiel pour se focus sur l'essentiel 

Il en faut peu pour être heureux !

Dans cette époque où les modes se succèdent, où l'on cherche à tout prix à posséder toujours plus, où l'on est sans cesse challengé pour se "dépasser" et aller au-delà de nos limites, il est parfois difficile d'apprécier l'instant présent et de s'en contenter. Prenant le contre-pieds de l'éphémère, de la surconsommation et du poids de la perfection qui régissent nos sociétés, le wabi-sabi invite à se nourrir des choses simples et à accepter l'imperfection. Initiée au Japon au XIIe siècle par un moine zen maître de thé qui souhaitait s'éloigner des cérémonies luxueuses et opulentes en privilégiant la vieille vaisselle et les ustensiles artisanaux, cet art de vivre invite à se concentrer sur l'essentiel et à prendre conscience de la beauté de l'ordinaire.

Crédit : Unsplash @Annie Spratt

Bien que le terme n'ait pas de définition exacte, il est la contraction de deux concepts japonais. Le "wabi" exprime la simplicité, l'humilité et l'harmonie avec la nature tandis que "sabi" se réfère au temps qui passe et au goût pour les choses usées. Bref, à l'authenticité. "C'est un mode de vie qui célèbre l'art de la perfection imparfaite : la beauté qui se cache dans l'inhabituel, les lieux ou les objets passés de mode qu'on néglige parfois ou qu'on n'apprécie pas" explique Julie Pointer Adams, auteure de l'ouvrage "Le Livre du wabi-sabi". Cette philosophie qui prône le bien-être simple et intérieur s'ancre parfaitement dans l'esprit du body positivisme, puisqu'il encourage à accepter nos défauts et à les sublimer. C'est en se détachant de l'image parfaite qui nous est pourtant balancée à la figure à longueur de journée que l'on parviendrait à atteindre le vrai bonheur et à nous aimer sincèrement.

Crédit : Unsplash @Victoria Strukovskaya

En plus de prôner l'acceptation de soi, le wabi-sabi privilégie également l'essentiel et balaie le superflu. Autrement dit, plutôt que de multiplier les RDV, il vaut mieux s'accorder du temps pour apprécier chaque moment, en les partageant avec ceux que l'on aime vraiment. Savoir partager, recevoir mais aussi accueillir, voilà les valeurs portées par cet art de vivre. Mais le wabi-sabi ne s'applique pas seulement au développement personnel, il peut également régir notre intérieur. A l'image d'une déco responsable et durable, le wabi-sabi encourage à apprécier les vieux objets, à accepter qu'ils vieillissent et à valoriser leur authenticité. Un bol cassé, une chaise boiteuse, une table en bois patiné, ce sont leurs défauts qui font tout leur charme.

Apprécier le moment présent, ne se préoccuper que de l'essentiel et favoriser l'authentique, alors, on s'y met au wabi-sabi ?

À lire aussi
Tu peux roupiller tranquille, se lever tôt le matin ferait de nous des psychopathes
À lire aussi
Découvre quel message se cache derrière chaque couleur de l'émoji coeur (c'était pas trop tôt)
À lire aussi
Les 5 points indispensables pour que vos voyages entre potes ne partent pas en cacahuète
À lire aussi
Tu ne trouves plus aucun sens à ton boulot ? Attention, tu fais peut-être un brown out !
À lire aussi
Quelles sont les choses à faire pour sauver ton couple (ou pas) avant le point de non retour ?
À lire aussi
On a une formule mathématique pour trouver le grand Amour
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Le wabi-sabi, cette philosophie qui balaie le superficiel pour se focus sur l'essentiel 
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible