Les 10 commandements pour atteindre l'orgasme à coup sûr

par

Avant, le nirvana pouvait sembler être une terre inaccessible. Mais ça c’était avant nos 10 commandements pour l’atteindre easy-peasy.

Le saviez-vous ? Selon les dernières statistiques françaises, 8 femmes sur dix ont du mal à avoir un orgasme quand elles font l’amour avec leur partenaire. Certaines ne savent même pas ce que c’est. Un SCANDALE. La rédac’ de Shōko a donc décidé de s’engager en faveur de ces femmes qui galèrent à prendre leur pied à deux (ou seule) en proposant un guide pour atteindre le septième ciel à coup sûr. Ok, on part un peu loin là, mais quand même, il faut bien faire quelque chose. Le plaisir des femmes est en danger. Alors qu’il suffit juste de suivre ces 10 commandements pour tout arranger.

1/ Ton corps, tu exploreras

Avant de t’éclater au lit, il faut déjà savoir ce que tu aimes, ce qui te fait du bien et ce que tu aimes moins. Et pour ça, il n’y a rien de mieux que de le tester par toi-même, avec tes mains, tes doigts ou même un sex-toy. Vois ce qui te fait vibrer (vous l’avez ?) et fais ensuite en sorte de le reproduire pendant ta partie de jambes en l’air endiablée. Le plaisir ne pourra qu’en être décuplé !

2/ Dans le mood, tu te mettras

Il paraîtrait que plus on pense aux galipettes que l’on va faire le soir, plus on est excité au moment voulu et plus on réagit aux divers stimulis de notre chéri(e). Du coup, pour être sûre d’être au top du top, on fantasme toute la journée, on s’envoie des sextos et on regarde des fesses d’acteurs sexy. À la fin de la journée, tu n’auras plus qu’une envie : lui sauter dessus et le/la violer (mais gentiment, bien évidemment).

3/ Une atmosphère sexuelle, tu créeras

Selon une étude très sérieuse (ou pas) menée par Shōko, une ambiance lumière tamisée, musique sensuelle (non, pas Despacito) et bon vin inciterait davantage à se lâcher pendant notre partie de Monopoly (ou de galipettes). Et donc, en conséquence, à accueillir l’orgasme les jambes grandes ouvertes.

4/ La position de l’Andromaque, tu maîtriseras

Pour prendre ton pied, il n’y a rien de mieux que la position de l’Andromaque. Sur le dessus, à cheval sur ton bidet - pardon, ton partenaire -, tu peux mieux contrôler l’angle de pénétration pour l’amener là où ça te fait décoller, ainsi que la profondeur, et la vitesse. Et en plus de ça, tu peux en profiter pour te caresser en même temps. Elle est pas belle la vie ?

5/ Tes pensées, tu videras

Tu prends ton pied, tu sens le plaisir monter, et puis là, tu ne sais pas pourquoi, tu penses aux cotons-tiges que tu as oublié d’acheter ou à ton rendez-vous professionnel de demain. Et là, tu peux dire au revoir à ton orgasme. Pour éviter ce genre de désagrément, on se concentre plutôt sur les sensations qu’on éprouve et le plaisir qu’elles procurent. Ou on pense à Chris Pratt, au choix.

6/ Ton plaisir, tu crieras

D’après le docteur Gérard Leleu dans le Traité des orgasmes, “crier libère, diffuse, amplifie l’énergie et le plaisir”. On n’hésite donc pas à se prendre pour une chanteuse d’opéra et à hurler de plaisir comme un loup le soir d’une pleine lune. Pas certain que les voisins soient ravis, mais au moins, tu auras pris ton pied.

7/ La danse du ventre, tu feras

Pourquoi crois-tu que Shakira danse comme ça ? Parce qu’elle sait ce que ça peut donner au lit. En bougeant le bassin pendant la pénétration, la sensation est décuplée. Alors on se trémousse pendant la lévrette, l’Andromaque ou la vague déferlante, parce que comme le dit si bien Shakira, les Hips don’t lie (les hanches ne mentent pas, en français).

8/ Ton clito, tu n’oublieras pas

À lui seul, ce petit organe féminin possède 8000 terminaisons nerveuses. Et ces dernières ne servent qu’à une chose : faire du bien. Le clitoris n’a pas de fonction reproductive et ne sert pas à uriner, c’est un organe entièrement dédié au plaisir. Un petit cadeau tombé du ciel, pour nous faire oublier nos règles. Alors pendant tes galipettes, pense à t’occuper de lui aussi, il te le revaudra, crois-moi.

9/ Ton périnée, tu muscleras

Plus le périnée est musclé, plus le vagin est serré. Et qui dit vagin serré, dit plus de sensations pendant la pénétration. Alors hop, hop, hop, on enfile sa tenue de sport (toute nue ça marche aussi) et on fait quelques séries de musculation du périnée.

10/ Ton partenaire, tu guideras

Enfin, si tu fais toutes ces choses-là mais que ton partenaire ne sait pas s’y prendre, tu ne risques pas d’avoir d’orgasme. Alors prends les choses en main et guide-le : dis-lui ce que tu aimes, ce que tu aimes moins, demande-lui de te caresser là, de te titiller là, d’aller plus vite, d’aller plus lentement, etc, etc.

Mais que vois-je ? Serait-ce le septième ciel à portée de doigts ?

Crédit : Columbia Pictures