Les bonnes raisons de ne pas fêter, voire détester, la Saint-Valentin

par

Non tout n'est pas tout beau, tout rose ! La Saint-Valentin n'est pas au goût de tout le monde, du mien entre autres, et voici pourquoi...

Certains sont déjà en train de chercher le cadeau de Saint-Valentin parfait, tandis que d'autres vomissent devant les gros cœurs rouges qui apparaissent sur les vitrines des magasins. Je ne vais pas vous mentir, je fais partie de cette deuxième catégorie. Je n'aime pas la Saint-Valentin. Pourtant souvent en couple, je n'ai jamais eu l'envie ni l'entrain de fêter cette chose. Et j'adore montrer à l'autre que je l'aime, tout comme je ne suis pas contre de petites attentions qu'on pourrait avoir pour moi. Alors, pourquoi ? Laissez-moi vous éclairer...

Le ridicule ne tue pas - enfin, y a des limites

Poèmes, chocolats avec ma face dessus, petits angelots et gros cœurs en mousse... Sérieusement ? J'ai pourtant une grosse part de "gnangnan" et de guimauve en moi (oui, j'ai vu 20 fois Dirty Dancing et La Boum, ok?), mais ce stade là est vraiment au-dessus de mes forces. Rien que la phrase "Veux-tu être ma Valentine ?" me hérisse le poil. On peut faire des choses romantiques sans passer par toute cette mascarade !

via GIPHY

Réellement besoin de ça pour se montrer qu'on s'aime ?

Faut-il vraiment un jour dans l'année dédié à ça pour que l'autre s'aperçoive qu'il faille me dire "je t'aime" ?! Si c'est le cas, autant changer de mec les enfants. Les petites attentions qui ne coûtent pas grand chose et qui sont régulières, c'est ÇA la clé d'une belle relation ! Un restaurant à 100 balles un jour dans l'année, c'est nada à côté. Je n'ai pas besoin d'un 14 février pour me mettre nue sous mon trench et faire une surprise à mon homme, qu'on se le dise !

Je suis célibataire, tais-toi. Merci.

Effectivement, être célibataire à ce moment de l'année n'est pas très agréable. Non pas parce qu'on se sent mal, mais parce que beaucoup s'amuse à nous le rappeler. Genre la radio, la télévision, les réseaux sociaux, ta collègue de bureau et son mec "trop top"... Bref, fermez-la et laissez-moi vivre.

Ça coûte une BLINDE !

Ah bah oui, c'est pas à cette date là que ton restau de quartier ou ton fleuriste va te faire un petit -20% des familles ! Bin, non, enfin. Tous les menus prennent 20 balles en plus et le beau casque que t'avais vu en promo ne l'est soudainement plus ! Business mes f*sses. 

On est souvent déçues...

Si on est une grande romantique en besoin de reconnaissance et que Jules a bien des choses à se faire pardonner (ce qui est souvent), on peut attendre le 14 février de pieds fermes. C'est à dire que Monsieur a intérêt à avoir prévu quelque chose et qu'il en fasse la surprise ! Mais, ladies, arrêtez d'espérer... pour lui AUSSI la Saint-Valentin c'est une fête commerciale. Cela n'empêche qu'il a tout de même intérêt à vous traiter en princesse - tous les jours de l'année ;)

Je suis très bien seule.

Arrêtez la culpabilisation ! Stop ! Si je me sens bien seule et sans chéri, c'est mon problème. Et c'est là que la Saint-Valentin provoque souvent la haine... Si je suis bien célibataire, j'ai pas besoin qu'on me rabâche que le couple c'est la vie, la normalité. Que chacun fasse kiffer son couple de son côté et le monde s'en portera mieux - pas besoin d'un jour particulier de l'année réservé à eux. MERCI.

Et si je me faisais un cadeau à moi-même tiens... Pour la peine.

Les bonnes raisons de ne pas fêter, voire détester, la Saint-Valentin - photo

Stronic G - Fun Factory, 159.90 euros.

Crédit : Fun Factory, Warner Bros