S'inscrire
tracking
Les fashion hunters

Les Fashion Hunters présentent Cléa Lala en interview, les pièces street et brodées

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

La broderie paraît désuète ? Pas pour tout le monde ! Cléa Lala en a fait ses armes en la détournant via le graphisme qu'elle applique sur des pièces street. Les Fashion Hunters ont voulu en savoir plus à travers une interview très fun

La jeune création nous surprend sans cesse et s'invite de plus en plus dans nos dressings. Pour se démarquer, certains reprennent d'ailleurs des techniques anciennes qu'il revisitent à travers des pièces modernistes et dans l'air du temps. Cléa Lala en fait partie et s'amuse, à travers le graphisme, à réinterpréter la broderie qui revient en force dans le monde de la mode. Cette créatrice basée en région parisienne est une graphiste et brodeuse diplômée depuis 3 ans de l'école Estienne, en communication visuelle, et de l'école Olivier de Serres, en DSAA créateur concepteur. L'illustration, la typographie, le graphisme sont ses moyens d'expression qu'elle a voulu combiner à son amour de la broderie. Tout comme la marque Little Bastard, que les Fashion Hunters vous ont présenter à travers une vidéo rock, Cléa Lala s'est faite connaître grâce à son travail subtil d'illustration et de broderie sur casquette.

Sans cesse à l'affût des dernières tendances en matière de mode et de graphisme, Cléa Lala s'exprime de façon délicate en faisant naître de la broderie des motifs élaborés et complexes. Très appréciée pour sa rigueur, son inventivité et son talent, elle multiplie les collaborations avec Deen Burbigo, From Paris et plus récemment avec le salon de mode international Who's Next pour l'édition de juillet 2013. Cléa Lala y a été invité pour animer un atelier sur la borderie où elle a exposé ses pièces ainsi qu'expliquer aux professionnels ses techniques, ses ambitions et ses projets. Un partenariat qui a mis en avant le challenge relevé par Cléa Lala de juxtaposer la borderie sur des pièces street , comme les t-shirt et les casquettes à travers des collections furieusement wild comme en témoigne ses shootings où filles et garçons portent ses pièces. Ses collections toujours teintées d'humour nous emportent au coeur de son univers où la créativité est constante; il suffit de voir les collections Animosités, Miscellaneous, Sale Valentin ou la toute dernière, Oh Darling Let's Be Adventurers pour comprendre l'étendue de sa palette graphique.

Rencontre avec Cléa Lala, une créatrice pleine de talent qui confronte la mode et le graphisme que les Fashion Hunters vous présentent en exclusivité!

Votre nom est aussi peu commun que votre pratique du design, d'où vient-il ?

Il s'agit tout simplement de mon prénom (Cléa) et de mon surnom !

Vous réalisez des casquettes aux motifs brodés main, comment choisissez-vous vos motifs ?

Au feeling. Pour ma première collection ANIMOSITÉS, les premiers modèles sont issus d'une série de dessins que j'ai démarré lorsque j'habitais à Athènes. Je dessinais surtout des poses humaines quand j'étais à l'école, j'ai eu donc envie de m'essayer à l'illustration animalière. En ce qui concerne les collaborations, comme par exemple celle pour le WHO'S NEXT ( la casquette Perroquet), le thème étant imposé (le Mexique) j'ai travaillé alors sur plusieurs motifs dans un univers que je définis, puis j'en propose un ou deux que je cale après validation. Ensuite je passe à la broderie. Dans tous les cas le choix vient du cœur, c'est l'envie qui choisit.

Votre approche du design est très contemporaine. Comment en êtes-vous venue à transposer le design graphique sur des éléments textiles comme les casquettes ?

J'ai un goût prononcé pour la couture et la customisation depuis mon adolescence. J'ai d'ailleurs fais mon tout premier stage à l'IFM, au sein du Cycle International de Création de Mode. Mais j'ai choisi par la suite de faire des études en création graphique où j'ai surtout travaillé le support papier et expérimenté les multimédias. J'aime les projets pluridisciplinaires, mélangeant plusieurs techniques et/ou univers. Le déclic a eu lieu lorsque j'ai été sélectionnée par le CENTQUATRE pour représenter les arts graphiques lors du FELDSTARKE INTERNATIONAL . Travailler avec d’autres créatifs attachés à d’autres terrains (mode, musique, architecture etc) sur des projets communs et pluridisciplinaires a été très enrichissant et moteur un superbe épanouissement personnel. Alors quand j'ai eu envie de porter mon Hibou sur une casquette, tout cela a prit forme, sans que je ne m'en rende vraiment compte : la broderie m'est apparu comme le procédé le plus approprié, et c'est à partir de là que j'ai réalisé qu'au lieu d'avoir à choisir entre le design graphique et la création textile, je pouvais très bien lier les deux, tout simplement.

Vous réalisez aussi des broderies sur t-shirts et vos casquettes sont unisexes, comptez-vous lancer une collection de vêtements brodés à l'avenir ?

J'en ai très envie oui. J'ai déjà des idées, et des ouvertures… mais le grand absent du moment c'est le temps ! Je conçois et réalise tout par moi même, de l'illustration à la broderie en passant par la typographie, les recherches fournisseurs, les prises photos, la mise en ligne sur mon site et ce jusqu'à la petite étiquette et l'envoi des commandes.

Vous faites partie de la jeune création parisienne, êtes-vous inspirée par une autre jeune marque ?

Pas une seule en particulier, toutes. Mais je suis principalement attirée visuellement par le design typographique, la création textile et la photographie. Je flâne énormément sur internet et collectionne les images dont l'esthétique m'interpelle.

Si vous deviez être une pièce phare du dressing féminin, quelle serait-elle ?

Une paire de baskets ou d'escarpins à talons. Difficile de me décider... je change d'avis comme de chaussures !

Vous vous adresser à une jeune fille qui porte l'une de vos casquettes. Que lui conseilleriez-vous de mettre avec ?

Je lui conseillerais de ne surtout rien mettre avec.

Cléa Lala, pouvez-vous donner un petit conseil mode à nos lectrices de meltyFashion ?

Je vous conseille de ne surtout jamais écouter mes conseils !

Si vous avez eu comme Les Fashion Hunters un vrai coup de coeur pour le talent et la personnalité de Cléa Lala rendez-vous sur son site web !

Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Animosités en casquette
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. L'esprit wild
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Les casquettes sur les filles
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. On en veut un !
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Des créations mixtes
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Les t-shirts
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Des motifs tendances
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Un travail délicat
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Le motif hibou
Cléa Lala par les Fashion Hunters en interview, la broderie et le graphisme. Le retour de la broderie
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Parisian Runaway, la marque romantique et moderne
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Constance L, les bijoux ethniques et romantiques
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Coralie de Seynes, les bijoux élégants et sinueux
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Charlotte Martyr, les bijoux envoutants et précieux
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent The-V Bijoux, le raffinement organique en interview
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Sézane, la marque inspirée
À lire aussi
Les Fashion Hunters présentent Little Bastard en interview vidéo, la marque rock
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Les Fashion Hunters présentent Cléa Lala en interview, les pièces street et brodées
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible