Les fashion hunters présentent Girls In Paris, la marque audacieuse, sa créatrice en interview !

par
Libérée comme une Girls Paris

Sans mâcher ses mots, en étant une nana bien dans ses baskets avec l’envie d’une marque audacieuse et sans clichés Raphaële, créatrice de Girls In Paris, s’est pliée au jeu de l’interview pour les fashion hunters

Paris est définitivement en effervescence d’un point de vue de la jeune création avec des créateurs qui veulent bousculer et abolir les codes d’une mode conventionnelle et étriquée. Dans cette veine, Les créateurs de PANAFRICA nous avaient parlé de leur projet engagé et de ses sneakers en wax. Cette fois c’est Raphaële, qui a créé Girls In Paris, qui a voulu nous expliquer ses projets, ses envies et surtout sa vision d’une femme décomplexée, moderne et sans prise de tête. En commençant par nous offrir une lingerie sexy sans être vulgaire, elle a évolué vers des modèles de plus en plus étudiés, graphiques sans que l’on ait besoin de craquer notre compte épargne pour l’acheter. Une petite pierre lancée dans la mare des jeunes créateurs de lingerie parfois inaccessibles, Raphaële fait de Girl Paris une référence parisienne indéniable, que l’on aime porter. Ses copines ? Son inspiration. Des filles cool croisées dans la rue ? Tout autant. Sans chichis, elle nous explique comment est née sa marque créative, Girls in Paris.

Les fashion hunters présentent Girls In Paris, la marque audacieuse, sa créatrice en interview ! - photo
Les fashion hunters présentent Girls In Paris, la marque audacieuse, sa créatrice en interview ! - photo

meltyFashion : Raphaële, vous êtes la créatrice de Girls in Paris. Comment la marque est-elle née ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Girls in Paris est née de l’envie de proposer de la lingerie sexy mais pas too much. Je ne me suis jamais reconnue dans ces images de femmes en porte-jarretelles, string et talons de douze. Pourtant, je me disais que c’était un peu bête et réducteur et surtout qu’un porte-jarretelle ça pouvait être mignon sous une mini en jean et avec des baskets ! Voilà un peu l’esprit de Girls in Paris.

meltyFashion : Vous revendiquez un girl power évident avec la claim "to be effortless sexy". Qu'est-ce qui vous attire dans cette fille cool et féminine à la fois ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Ce "effortlessly sexy" qu’incarne Girls Paris c’est celui des filles de notre époque. Parfois encore un peu gamines, parfois plus femmes. Elles ont envie de se sentir sexy sans pour autant avoir l’air déguisées. Elles ont envie de porter leur plus jolie corbeille sous leur petit sweat-shirt préféré. C’est ça notre vision du "effortlessly sexy".

meltyFashion : Vos pièces de lingerie font le pont entre le style dentelle sexy, le plus preppy ou encore le plus cool avec des imprimés canons. Où trouvez-vous votre inspiration ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Pas mal dans le prêt-à-porter je dirais. Sur des looks de filles qu’on voit dans la rue, dans les magazines et sur Instagram.

meltyFashion : Vous mettez des filles "comme vous et moi" en avant sur vos réseaux et votre site. Est-ce une façon de mettre en place un véritable esprit communautaire au-delà de la beauté des collections ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Oui. C’est pour montrer que notre dernière petite nuisette est canon sur notre mannequin, certes, mais aussi sur une fille qui n’est pas mannequin mais qui rayonne ! Voilà pourquoi on shoote aussi des vraies filles.

meltyFashion : La lingerie est mise en scène de parfois façon incongrue dans vos lookbooks. Pour vous c'est ça une fille bien dans sa peau ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Attention je suis hyper susceptible ! Pourquoi "incongrue" ?! Non, je dirais plutôt qu’on essaie de montrer des situations de la vraie vie. Pas de décors de boudoirs ou des lits recouverts de pétales de rose.

meltyFashion : Le look Girls in Paris idéal c'est quoi ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Pour cet hiver, je dirais un mom jeans délavé, des baskets basses, un gros pull doudou gris chiné qui laisse entrevoir un début d’épaule et une jolie bretelle Girls in Paris, une touche de make up et les cheveux au vent !

meltyFashion : Une fille qui vous inspire ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Plein ! Mica Arganaraz, un mannequin argentin belle à mourir, qu’on voit pas mal depuis un an. A la fois garçon manqué et hyper sensuelle. C’est la nouvelle Freja Beha des podiums ! Françoise Hardy et Charlotte Rampling restent mes icônes de beauté et de style. Sinon je suis très inspirée par des femmes qui créent de belles marques ou de beaux business : les fondatrices de Roseanna, de Nasty Gal, de Reformation, de Glossier, de The Webster Miami.

meltyFashion : Si vous deviez collaborer avec un collectif créatif et féminin, lequel serait-il ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Une marque de baskets ou de casquettes !

meltyFashion : Et les mecs, ils en pensent quoi de Girls in Paris ?

Raphaële , créatrice de Girls in Paris : Je ne sais pas trop. Sur Instagram ce sont presque exclusivement des filles qui nous suivent et qui nous achètent. Je ne sais pas si les petites Girls Paris ont déjà vraiment tapé dans l’œil des garçons... Ca ne saurait tarder ! En tout cas j’ai l’impression que les garçons qui ont commandé sur l’e-shop (il y en a quand même déjà eu pas mal) ont bien aimé tout ce qui était réservé à la nuit pour leurs douces : nuisettes et combishorts notamment...

meltyFashion : Un indice sur la collection à venir ?

Raphaële, créatrice de Girls In Paris : By night !

Crédit : Girls Paris