Les Fashion Hunters présentent I'Be'Ma, la marqueterie en bijoux

par
I'Be'Ma soigne même le packaging

Les audacieux ont toujours attirés notre attention, c'est donc tout naturellement que les créateurs d'I'Be'Ma ont séduit les Fashion Hunters. Voici l'histoire des ces bijoux en marqueterie

M. est ébéniste, C. est graphiste. Ces deux jeunes gens se sont rencontrés aux Beaux-Arts de Nantes et se sont construits ensemble un monde dans lequel la marqueterie a une place de choix. Leur passion pour les arts les a conduit à explorer cette matière peut encline aux bijoux en la transposant pour que chaque pièce soit aussi précieuse que le bois dont elle est faite. Tout comme Clara Apolit des Mailles de Paris, qui remet au goût du jour la maille traditionnelle, I'Be'Ma s'amuse à détourner la marqueterie classique pour livrer des pièces d'une allure folle. Leur amour des bois rares et des métaux se transpose avec une finesse et un regard tout à fait contemporain quand on voit les motifs très géométriques réalisés par C. L'esthétique glacée de la marqueterie se voit donc remise au devant de la scène pour accompagner nos plus chic tenues et nous offre toute la technique de ces créateurs au talent incroyable. I'Be'Ma, abréviation de d' I'Believe'in'Marqueterie, réalise des pièces uniques qui nécessitent plusieurs heures de travail chacune et qui affichent la dextérité sans faille de ces créateurs.

Faits main, travailler dans des matériaux nobles, les pièces de M. et C. sont le résultat d'une accumulation de détails qui se font à quatre mains bien que l'on apprend que M. a appris la marqueterie à Boulle, dont l'illustre personnage fut l'inventeur de la marqueterie. Un enseignement de taille qui a influencé la vision de M. qui voyait en la marqueterie une façon de quitter les codes fermés du bijoux aujourd'hui. Le savoir-faire graphique de C. vient compléter cet artisanat en construisant des dessins géométriques et cubiques en trompe-l'oeil. Les particularités de chaque bois utilisé sont ainsi favorisées pour créer des pièces uniques qui sont montées sur des bases en aluminium simples ou en laiton. La confrontation du classique ( la marqueterie) et du moderne ( l’aluminium/laiton) crée une harmonie qui nous subjugue, de la même manière que Louise Damas mêle bijoux et littérature nous happe par ce mélange audacieux. Vous l'avez compris, les pièces sont rares, poétiques, c'est pourquoi nous vous recommandons les bijoux I'Be'Ma qui sont imposants en taille mais surtout en style.

Crédit : Modernists , I'Be'Ma