Les Fashion Hunters présentent Step Art, les pièces au design artistique

par

Dans l'univers des pièces street et créatives, nous demandons Step Art ! Ce jeune label graphique nous a enchanté par son inventivité et sa volonté de mettre l'art au coeur de l'ouvrage. Rencontre avec les deux créateurs via une interview exclusive !

Si vous pensiez encore que la création se jouait uniquement à Paris, la rencontre qui va suivre risque bien de bouleverser vos idées reçues. Créée par deux "potes" à Hossegor, StepArt est "avant tout une histoire humaine", comme ils se plaisent à le souligner , pourtant c'est également un label créatif dont nous n'allez pas mettre beaucoup de temps à aimer. Il est vrai que créer une marque de t-shirts et sweats est assez risquée par les temps qui court - la concurrence fait rage - mais rien n'arrête ces deux compères dans leur vision de leur marque qui met avant tout en avant le travail d'artistes dont les graphismes relèvent du contemporain. La collaboration entre StepArt et ces artistes est le point culminant et le coeur de la création du label. Bien qu'éloignée de marques comme KillyGrind, StepArt prouve que le propos des jeunes créateurs aujourd'hui reste de revendiquer des identités fortes à travers des pièces iconique comme le t-shirt.

Les Fashion Hunters présentent Step Art, les pièces au design artistique - photo
Les Fashion Hunters présentent Step Art, les pièces au design artistique - photo

Historiquement, cette pièce est l'une des plus connues pour son pouvoir communiquant, StepArt voulait donc offrir un support aimés de tous à des artistes qui par une mise en abîme subtile délivrait leur propre vision du monde qui les entoure. Plus accessibles qu'une toile achetée dans une galerie d'art et pourtant tout aussi fortes, les pièces de StepArt n'en demeurent pas moins inscrites dans la tendance du streetwear revisité. A l'image de Hyes, le studio pluridisciplinaire français, StepArt cherche à démontrer que l'art et la mode sont plus proches que ce que le cloisonnement des arts veut bien laisser paraître. Comme le souligne les créateurs, "chez StepArt, c’est l’artiste qui fait la marque" et ce bien qu'ils soient connus ou nom car les jeunes talents peuvent également proposer à StepArt leurs univers graphiques. L'idée de partage est réellement le point de croix de StepArt dont nous vous laissons découvrir l'interview exclusive dès à présent.

Dans le paysage des jeunes créateurs, StepArt s'engage dans une démarche artistique globale. Pourquoi avoir choisi de collaborer avec des artistes ?

Collaborer avec des artistes d’univers différents est pour nous le moyen de ne pas avoir un style figé associé à une identité de marque logotée. Chaque artiste avec qui nous collaborons nous apporte un univers graphique différent qui crée l’ADN de StepArt, un ADN sans limites créatives qui évolue à chaque nouvelle collection.

Le t-shirt ou le sweat deviennent comme des toiles à "peindre". Comment travaillez-vous avec les artistes pour leur imposer le format d'une pièce mode ?

Pour nous, le tee shirt graphique est le meilleur moyen d’expression personnel, il retranscrit qui vous êtes, ce que vous aimez. C’est un support différent d’une toile ou d’une feuille de papier et il y a bien évidemment des codes à respecter. Le code le plus important c’est la lecture, un bon tee shirt doit pouvoir se lire graphiquement en 2 secondes sur la première lecture, rien n’empêche une seconde lecture plus détaillée. J’aiguille les artistes sur les proportions, les contraintes de couleur pour la sérigraphie ainsi que sur l’assemblage graphique. Mais de nombreux artistes sont autonomes sur le support et tapent dans le mille directement.

Certaines pièces pour filles sont très différentes de celles pour hommes. Donnez-vous des recommandations aux artistes pour qu'ils créent spécifiquement ?

Il y a toujours des recommandations et des échanges mais nous laissons carte blanche à nos artistes. Sur une même collection, nous essayons de sélectionner des artistes avec des styles très différents pour ne pas avoir une redondance graphique. Nous aimons bien intégrer 1 ou 2 artistes avec des traits plus féminin pour apporter une véritable différenciation entre la collection homme et femme.

Quel rapport entretenez-vous personnellement avec la mode ? Est-elle le prétexte pour mettre à vue les artistes ou une véritable pièce du puzzle créatif qui vous tient à coeur ?

Je suis la mode du coin de l’œil, c’est important d’être au goût du jour et de connaitre les tendances d’une saison sur l’autre, mais je me fie surtout à mon instinct, mes goûts et aux goûts des gents que je croise au quotidien. La mode est un puzzle créatif bien évidement, mais qui pour nous à pour but de mettre à vue les artistes, connus ou en devenir.

Vous venez du Sud Ouest de la France, pensez-vous qu'il soit plus facile pour un jeune créateur ou un jeune label d'évoluer hors de Paris ?

Sur le papier, ce n’est pas plus facile car tout va plus vite quand on est de la Capitale, en termes de connexion, de presse et d’implantation commerciale. Sur le moyen terme, je pense que notre persévérance est payante car nous avons une visions plus réaliste du marché et nous essayons de nous démarquer de la cette bulle mode parisienne. C’est pour cela que nous avons plein de jeunes créateurs talentueux dans le sud ouest et sans doute dans les autres régions françaises.

La fille idéale serait habillée d'une pièce StepArt mais avec quoi la porterait-elle ?

Simplement, avec un slim fit (legging ou pantalon) et des talons.

Si vous deviez citer un artiste avec lequel vous rêveriez de travailler à l'avenir, qui serait-il ?

Un de ceux qui ne sont plus de ce monde mais qui ont marqué à jamais le monde del’art, Basquiat, Picasso ou Dali.