Les influenceuses beauté, c'est du passé : Mets-toi au ménage si tu veux augmenter ton nombre d'abonnés sur Insta !

par

Nettoyer, balayer...

Notre feed instagram est inondé d'influenceuses beauté qui tapent la pose dans des endroits incroyables, qui rivalisent d'ingéniosité pour avoir le cliché parfait (même si cela implique de prendre des risques) afin de fidéliser leurs abonnés. Food, lifestyle, bien-être, toutes ces thématiques pourraient bientôt se faire détrôner par un tout nouveau type de sujet : le ménage. Vous n'halluciniez pas, les "instagrameuses ménage" ou "cleaninfluenceuse" ont de plus en plus le vent en poupe. Le hashtag #clean a été mentionné plus de 3 millions de fois sur Instagram et #cleaningtime plus de 78 milles fois. La gourou de ce nouveau type d'influenceuse : Sophie Hinchliffe qui comptabilise plus de 2 millions de followers sur son compte mrshinchhome. Fini les selfies, pour être branchée maintenant il faut astiquer (sans mauvais esprit s'il vous plait).

Le compte Instagram de cette jeune femme se résume à afficher des clichés léchés d'endroits qu'elle vient de cleaner, à chaque fois salués par plus de 50 milles like minimum (et nous qui galérons à en avoir plus de 50 alors qu'on donne le meilleur de nous). Sur sa page, pas de placement de crème beauté ou de thé amincissant, mais bien de produits décapants. Elle en a d'ailleurs profité pour créer sa propre marque. On aimerait juste savoir comment elle fait pour garder ses ongles manucurés quand elle est censée passer sa vie à récurer.

Dans ce monde des passionnées du balai on retrouve aussi Lynsey "Queen of clean" et ses 139 K abonnés. Elle pose avec son plumeau rose et donne des conseils pour nettoyer son évier et se débarrasser des poils de chien (tout un programme). Elle fait de nombreux témoignages sur les bienfaits du ménage dont un qui a particulièrement retenu notre attention : "mon ex-mari était pédophile mais le ménage m'a permis de saine d'esprit" (on ne voit pas très bien le rapport).

Ici encore, on voit à quel point le monde des réseaux sociaux peut glamouriser des choses qui ne le sont pas du tout. Il est vrai qu'il est reconnu que le ménage peut avoir des vertus pour sa santé physique et mentale. Mais de là à de liker des pschitt pour les vitres ou des tubes de javel, il ne faut pas exagérer.

La vraie question est de savoir si ce n'est pas toute cette superficialité qui émane des réseaux sociaux qui nous pollue pas la vie

Source : shoko.fr - Crédit : pixabay