Les meufs, vos produits de maquillage sont tous (ou presque) des nids à bactéries

par

En résumé : nettoyez et prenez soin de vos produits de maquillage !

Voilà une nouvelle qui risque de rendre vos routines makeup moins agréables. Publiée dans le Journal of applied microbiology le 2 décembre dernier, une étude menée par des chercheurs de l'Université d'Aston au Royaume-Uni vient de prouver que la grande majorité de nos produits de maquillage contiennent des bactéries, certaines étant dangereuses pour la santé voire mortelles. Pour arriver à de tels résultats, l'équipe a récolté 467 produits de makeup usagés auprès de plusieurs volontaires. Rouge à lèvres, gloss, mascara, tout a été minutieusement passé au crible... et les résultats sont ultra-flippants.

maquillage
9 produits de maquillage sur 10 contiennent des bactéries

En effet, parmi les produits analysés, 79% à 90% étaient contaminés par des germes, soit près de 9 produits sur 10. Pour l'eye-liner et le mascara, les chercheurs ont trouvé la trace de plusieurs bactéries, comme des staphylocoques et des Escherichia coli, responsables d'irritation au niveau de l'oeil et de conjonctivite. Du côté des rouges à lèvres et de globalement tous les produits que l'on porte à notre bouche, des staphylocoques et même des matières fécales ont été trouvés. En plus d'être peu ragoûtantes, ces bactéries peuvent provoquer des rougeurs, des gonflements et une inflammation des lèvres.

Un manque d'hygiène qui inquiète les scientifiques. « Les mauvaises pratiques d'hygiène des consommateurs en ce qui concerne l'utilisation du maquillage, en particulier les éponges, sont très préoccupantes » alarme Amreen Bachir, docteure et co-autrice de l'étude, dans un communiqué de l'université d'Aston. Oui, s'il y a un produit particulièrement sujet aux bactéries, ce sont bel et bien les beauty-blenders, ces éponges qui servent à appliquer le fond de teint. Comme le montre l'étude, elles sont rarement lavées et séchées par les utilisatrices, alors que l'on sait que l'humidité favorise la prolifération de champignons.

via GIPHY

Parmi les éponges passées au crible, 93% d'entre elles n'avaient jamais été nettoyées. Et pourtant, 64% des personnes interrogées avaient reconnu les avoir déjà laissées tomber au sol. Résultat, en contact direct avec le visage, les bactéries présentes dans ces accessoires peuvent entraîner une infection de la peau voire même une septicémie. S'il y a donc un problème d'hygiène, un autre facteur est également responsable de la multiplication de ces germes : la date de péremption des produits de maquillage, rarement respectée par les utilisatrices.

Il est donc impératif de se renseigner sur ces dates d'expiration et de prendre davantage soin de nos produits, en passant notre beauty-blender sous l'eau tiède, en le lavant au savon et en le séchant régulièrement. Mais aussi en enlevant la couche supérieure de notre rouge à lèvres et en le laissant tremper pendant 30 secondes dans de l'alcool, avant de le faire sécher.

Source : Shoko - Crédit : Unslash @Matheus Ferrero, Unsplash @Allie Smith