Les propriétaires de Prada dans le collimateur du fisc, un danger pour les collections à venir ?

par
Miuccia Prada est désormais à la tête de la griffe italienne Prada

Mauvaise nouvelle pour la modosphère ! Les deux principaux dirigeants du grand groupe de luxe Prada sont mis en cause dans une affaire de fraude fiscale. Quel impact ce faux-pas aura t'il sur l'avenir de la griffe italienne ?

Après vous avoir fait partager la campagne sacs sexy en vidéo de Prada, c'est une bien triste nouvelle qui touche toute la sphère mode aujourd'hui. Les deux principaux dirigeants de la marque italienne. Il s'agit de Miuccia Prada la présidente du groupe et son mari Patrizio Bertelli, administrateur de la maison de luxe. En effet, ces deux-là sont au cœur d'une enquête établie par les autorités italiennes en raison de soupçons d'irrégularités fiscales au sein du groupe. La justice italienne a décidé d'examiner scrupuleusement les déclarations d'impôts des deux patrons du groupe de luxe. Après avoir transféré ses sièges aux Pays-Bas ainsi qu'au Luxembourg, la griffe italienne avait bénéficié d'une fiscalité plus favorable même si le principal de ses activités restait en Italie.

Coup dur pour Mr Bertelli et Mme Prada ! L'année dernière, ils avaient déjà passé un accord avec le fisc italien dans le cadre d'un remboursement de 500 millions d'euros d'impôts. Mais la marque de luxe n'est pas la seule à être au cœur du scandale. En mars dernier déjà, Bulgari avait été accusé d'avoir soustrait au fisc "environ 3 milliars d'euros de chiffre d'affaires" en utilisant des sociétés basées à l'étranger. Il y a aussi eu Dolce & Gabbana, dont les deux stylistes ont été condamnés à une peine d'un an et huit mois de prison pour la même affaire. Mais alors cette frasque aura-t-elle un impact sur les futures collections Prada ? Quand on voit le nombre de faux-pas de la part des groupes de luxe italiens, on peut penser que la modosphère est déjà un peu habituée.

Les propriétaires de Prada dans le collimateur du fisc, un danger pour les collections à venir ? - photo
Les propriétaires de Prada dans le collimateur du fisc, un danger pour les collections à venir ? - photo

Après la polémique d'Urban Outfitters avec son sweatshirt ensanglanté, c'est au tour de Prada d'être au cœur d'un scandale financier. Malgré le ralentissement de ses profits depuis quelque temps, l'empire qu'a fondé Miuccia Prada a tout de même vu la valeur de son titre doubler en l'espace de deux ans et demi. D'après plusieurs spécialistes, le groupe semble se maintenir en forme et on a envie de dire-tant mieux ! Il est important de noter que Prada a désormais plus de 100 ans et que depuis l'arrivée de Miuccia Prada en 1970 pour en faire un groupe de luxe, la marque a connu un succès fulgurant. D'abord avec sa maroquinerie dans les années 80 et ensuite du côté du prêt-à-porter pour hommes. A partir de 1990, la griffe italienne décidera de créer une collection exclusivement féminine avec Miu Miu. Si la maison italienne Prada connaît des frasques face au fisc, on peut penser que cet incident n'aura pas de conséquences directes sur sa clientèle.

Source : styleft.com/the independant/vogue uk/prada - Crédit : The independant, styleft.com, Prada