Lexa, Clarke, Octavia...quand les meufs badass de The 100 nous apprennent la vie

par

Ce qu'il y a de bien avec The 100, c'est que la plupart du temps, ce sont les femmes qui gèrent - mais qui gèrent vraiment. Alors le mieux que l'on puisse faire, c'est de s'en inspirer. 

D'accord, il y a très peu de chance pour que l'on finisse livrées à nous-mêmes, perdues au milieu de clans sanguinaires. Mais s'il y a bien une chose qu'il faille retenir de The 100, c'est bien la façon dont les filles se débrouillent. On ne dit pas que les hommes ne sont pas utiles, bien au contraire (et puis, The 100 sans Bellamy Blake, ça ne serait pas The 100). Mais ce qu'il faut reconnaître à la série de Jason Rothenberg, c'est qu'elle peint un monde sans sexisme. Les femmes se salissent les mains, elles sont plus badass que n'importe quelle armée, les hommes les soutiennent et pour finir, elles ont des choses à nous apprendre. La preuve :

#1. Quand il faut se faire entendre - Clarke 

Retour à la saison 1. Pour rappel, les Grounders se sont dit qu'affaiblir les délinquants serait une bonne idée (effectivement, avant un combat, c'est assez intelligent). Résultat, ils se retrouvent tous à cracher du sang. Le virus se propage et tous commencent à paniquer, au point de vouloir se tirer dessus. Et puis Clarke arrive avec son arme et tire dans le vide comme ça, sans prévenir. Normal. En attendant, tout le monde se tait. Moralité de l'histoire ? Toujours trouver un moyen se faire entendre - en étant plus soft, évidemment. 

#2. Auto motivation pour la salle de sport 

On n'aura jamais son niveau, on ne trouvera jamais le courage d'assister à tous les cours de self-défense proposés par notre salle de sport (en même temps, l'hiver, c'est dur d'y aller, okay ?). Mais en attendant, on donnerait tout pour savoir faire ça (sans se faire mal au passage). Mais qui sait, si on se montre assidues à la salle, peut-être aurons-nous un quart de sa souplesse ? 

#3. Utiliser ses faiblesses - Octavia 

Quand Octavia se retrouve à jouer les Hunger Games version The 100, elle met les conseils de son frère à exécution : elle était la fille planquée sous le sol, elle n'a qu'à s'en servir. Résultat, Octavia attendra sagement que les combattants s'entretuent et s'occupera de Luna à la fin. Ce qu'il faut en retenir ? Que parfois, ce que l'on pense être une faiblesse peut devenir une force. 

#4. Smart is the new sexy - Raven 

Raven Reyes, 18 ans et un cerveau bien plus riche et developpé que n'importe qui d'autre. Dans la saison 4, Raven arrête son coeur et trouve la force de se choquer pour revenir à la vie. On vous épargne le jargon scientifique et on ne s'étendra pas sur la dose de courage nécessaire pour réaliser une chose pareille. Par contre, ça confirme ce que l'on savait déjà : Smart is the new sexy. Votre cerveau, c'est votre meilleure arme dans ce monde de brutes. 

#5. Le Cynisme, nouvelle LV2 - Raven 

Parce que dans n'importe quelle situation, le cynisme et le sarcasme paient. Pour apprendre à le manier, regardez Raven à l'oeuvre. 

#6. Ne plus avoir peur de l'araignée au plafond - Clarke

Pendant que Clarke se bat contre une panthère (ou contre un gorille, à ses heures perdues), nous, on pleure nos mères devant une araignée. Il serait peut-être temps qu'on dompte cette peur. Un jour, peut-être. 

#7.  Love is Weakness - Lexa 

On ne dit pas qu'elle a raison et que demain, vous devrez vous transformer en Evil Queen pour survivre. En fait, l'idée que l'amour puisse être une faiblesse serait un excellent sujet pour le Bac de Philo. Mais comme on n'a pas le temps de s'étendre sur les différentes théories de tous les philosophes, on ira à l'essentiel : Force ou pas, faiblesse ou non, les sentiments restent nos pires ennemis, selon la façon dont nous les gérons. On doit simplement trouver le bon équilibre et ne pas se perdre en chemin. 

#8. Ne pas se laisser abattre, jamais - Octavia

Quand Lincoln est au plus bas (mais vraiment au plus bas), celle qui crie un bon coup pour le relever, c'est Octavia. Et visiblement, ça a fonctionné. Parce qu'il ne faut jamais abandonner, compris

#9. Le Discernement 

Pour rappel, Titus est l'instructeur de Lexa. Alors évidemment, quand il peut caser un conseil comme ça, mine de rien, il le fait. Mais Lexa n'est pas le genre à se laisser faire et lui rappelle gentiment (quoique) que même si le clan adverse lui a livré la tête de son ex-petite amie au pied de son lit (charmant), ça ne l'a pas empêchée de les accepter dans son alliance : "JE SUIS PARFAITEMENT CAPABLE DE FAIRE LA DIFFERENCE ENTRE MES SENTIMENTS ET MON DEVOIR". Ca tombe bien, c'est justement que nous, on doit apprendre à faire. 

#10.  Se battre pour ce qui est juste - Maya 

Maya finira par mourir pour ses convictions. Alors là encore, on ne vous dit pas qu'il faut revêtir votre plus belle armure et partir au combat en brandissant une épée. Par contre, on retient qu'il ne faut pas enterrer ses convictions. 

Bonus . Lexa VS. Roan 

Parce que ça aussi, on aimerait savoir le faire : jusqu'à présent, rêver n'est pas interdit. 

The 100 reviendra début 2018 pour une saison 5 avec, en prime, une Octavia à la tête d'un clan de 1000 survivants difficiles à gérer. Badass, jusqu'au bout. 

Source : CW, shoko.fr, tumblr  - Crédit : The CW