Ces 8 lieux abandonnés où pratiquer l'urbex en France

par

Bonne chance pour avoir l'adresse précise.

Quand certains visitent des musées classés monument historiques ou arpentent des rues animées pour découvrir un lieu et s'imprégner de son âme, d'autres sortent des sentiers battus et prennent leur dose d'adrénaline en pénétrant des lieux reclus, abandonnés, souvent interdits pour vivre une expérience hors du commun. C'est ce que l'on appelle l'urbex (de l'anglais urban exploration), une activité consistant à partir à la découverte d'édifices abandonnés, désertés, désaffectés où le temps s'est brutalement arrêté et où la nature a repris ses droits au fil des années. En dépit des grilles cadenassées, des panneaux d'interdiction et des réels dangers qu'il y a à pénétrer un bâtiment en ruine, les lieux abandonnés sont de plus en plus populaires chez les explorateurs. En France, on en dénombre plusieurs centaines et leurs adresses se refilent sous le manteau pour préserver leur intégrité et leur mystère. En voici 10 éparpillés aux quatre coins de l'Hexagone qui vont éveiller ta curiosité.

Si comme nous, tu aimes Pinterest, n'hésite pas à épingler cette image pour garder l'article précieusement ;)

 8 lieux abandonnés où pratiquer l'urbex en France - SHOKO.FR
8 lieux abandonnés où pratiquer l'urbex en France - SHOKO.FR
La villa Bela Kiss
  • Où ? En Île-de-France

Baptisée Bela Kiss par les adeptes d'urbex, qui tiennent à tout prix à ce que son adresse demeure secrète, cette demeure du début des années 1900 se hisse derrière de hautes grilles en fer forgé, sombre et presque inquiétante. Envahi par la végétation, fragilisé par des années d'inoccupation, ce manoir contient toujours les vestiges d'une vie passée - un piano, quelques chaises - mêlés aux stigmates de notre époque moderne : les graffitis.

L'Eglise Saint-Etienne-le-Vieux
  • Où ? A Caen en Normandie

Eglise du 10ème siècle située en centre-ville de Caen, l'Eglise Saint-Etienne-le-Vieux a été classée monument historique au début des années 1900 mais aucune restauration n'a été entreprise à date pour reconstruire sa nef détruite durant la seconde guerre mondiale. A l'intérieur, la végétation a repris ses droits, tapissant le sol de pierre. Une structure impressionnante qui pourra, on l'espère, être rebâtie un jour.

Le château Chocolat
  • Où ? Le bois de la Solitude au Plessis-Robinson dans les Hauts-de-Seine

Totalement en ruines à cause d'un feu qui l'a ravagé dans les années 1970, ce château du 19ème siècle ayant appartenu au chocolatier François-Philibert Marquis porte en réalité le nom de Château de la Solitude. Bien qu'il soit localisé dans un parc appartenant aujourd'hui au conseil général, il n'a toujours pas été reconstruit et ses ruines dangereuses continuent d'attirer les adeptes d'urbex.

Jurastel Park
  • Où ? Dans le Finistère

Baptisé ainsi par les urbexeurs en référence à Jurassic Park, ce projet de parc d'attraction préhistorique est à peine croyable. Au milieu d'une forêt déblayée, des statues de T-Rex et mammouths trônent là, salies par le temps et les éléments. Bien que le terrain ait trouvé nouvel acquéreur il y a quelques années, la municipalité refuse qu'il soit réaménagé "puisque la vallée est classée zone naturelle protégée", comme le rapportait le maire de la ville dans un article de Ouest France paru en 2016. Aujourd'hui, le site aurait été vandalisé et il pourrait ne rien rester de ces animaux préhistoriques posés là dans les années 80.

La villa de l'ambassadeur
  • Où ? Dans les Yvelines

Abandonnée depuis 2009 et pillée en 2015 par une femme prétendant que la demeure lui appartenait et qu'elle souhaitait la vendre, la "villa de l'ambassadeur" est une maison ayant appartenu à l'ambassadeur de Somalie en France. Fortement endommagé et détérioré, le lieu ne donne plus rien d'autre à voir que des murs salis et des sols détruits, même s'il se raconte que l'ancienne voiture de l'ambassadeur est toujours dans le garage, totalement dépouillée.

Le parc d'attractions Gacy Land
  • Où ? Quelque part en France

Les urbexeurs l'ont baptisé Gacy Land mais dans la région, les gens le connaissent bien : cela ne fait que quelques années que ce parc aquatique a fermé ses portes à cause de prestations décevantes. Non entretenu depuis 2014, il s'effrite de jour en jour mais quelques attractions restent toujours debout, menaçant de s’effondrer un jour ou l'autre, ainsi que des bassins envahis par la vase. Il y a peu, l'endroit a même servi de scène à un festival de musique électro, pas franchement ce qu'il y a de plus safe !

Le sanatorium Delirium
  • Où ? En Picardie

Probablement squatté aujourd'hui et peut-être même hanté (certains y ont eu des expériences paranormales flippantes !), cet ancien établissement médical spécialisé dans le traitement de la tuberculose est abandonné depuis plus de 20 ans. Impressionnant de par sa taille, ce bâtiment noirci par le temps et envahi par la végétation est aujourd'hui criblé de tags et de grafs, mais il semblerait qu'il reste encore quelques éléments de mobilier tels que des chaises médicales. On n'ose pas savoir ce qu'il reste dans la morgue du bâtiment...

L'hôtel des sœurs Papin
  • Où ? En Haute-Garonne

Quasi impossible de retrouver son vrai nom tant il est devenu populaire sous l’appellation "hôtel des sœurs Papin" (mais les vrais urbexeurs y arriveront !). Cet hôtel du début des années 2000 fut mis en liquidation judiciaire en 2011, date à laquelle il a été définitivement laissé à l'abandon. Son architecture moderne en fait un lieu d'urbex unique, laissant une impression étrange à l'intérieur, comme si une épidémie avait transformé la population en zombies et qu'il avait cessé de vivre d'une minute à l'autre. A l'intérieur, les meubles ont résisté aux pilleurs mais les murs ont été couverts de grafs ; il y a fort à parier qu'il ne restera pas dans un si "bon" état très longtemps.

Pour se couper du monde et vivre de nouvelles sensations, l'urbex est une activité formidable. Toutefois, elle se plie à quelques règles fondamentales : ne jamais révéler l'emplacement d'un lieu abandonné, préserver l'intégrité du lieu et ne pas se mettre en danger. Te voilà prévenue si jamais tu t'avisais de visiter les lieux listés ci-dessus !

Source : Shoko - Crédit : Shoko, Andrew Amistad via Unsplash