Lingerie : La Undiz Machine débarque à Paris

par

Undiz est sur le point d'implanter une deuxième Undiz Machine. Après avoir fait tourner la tête des Toulousains, la boutique robotisée s'apprête à conquérir les Parisiens

Si Undiz ne figurait pas parmi les enseignes du palmarès lingerie 2015, la marque peut se vanter d'être à l'origine d'un concept novateur. À l'heure où le digital s'impose en maître, de nombreuse enseignes de prêt-à-porter innovent afin d'offrir à leurs clients l'expérience shopping la plus agréable possible. La marque Undiz, du groupe Etam, s'est tout récemment lancée dans une aventure ludique jusqu'à lors jamais tentée : la conception d'une boutique robotisée basée sur la technologie RFID, que des tablettes et de l'air comprimé. La Undiz Machine, qui répond non seulement à un manque d'espace de stockage et à une volonté de briser les codes du commerce, permettra à la cliente Undiz de voir, de toucher et d'essayer d'autres produits que ceux exposés sur la surface de vente, en lui faisant optimiser son temps. Pour ce faire, elle n'aura qu'à se rendre à l'une des quatre bornes digitales installées en boutique, renseigner son prénom, le modèle et la taille qui l'intéresse et de valider sa commande. En trois minutes, cette dernière lui arrive par le biais d'une capsule aéro-propulsée à l'intérieur d'un tuyau. Si le produit ne convient pas, il lui suffira de la renvoyer via la capsule backstage prévue à cet effet. Magique, n'est-ce pas ?

Les collections hautes en couleur d'Undiz telles que With Cocotier, que les jeunes femmes s'arrachent, seront toutes disponibles à la Undiz Machine parisienne. Ce "mag'lab", étonnement astucieux, a vu le jour après 6 mois de recherches et d'essais. Plusieurs nouvelles technologies ont été adoptées afin de le mettre en place, comme le RFID. Les produits Undiz sont marqués par une étiquette intelligente qui permet au client et à l'employé de savoir exactement où ils se trouvent, en quelle taille, en quelle couleur et en quelle quantité. Si l'enseigne affirme par le biais de sa Undiz Machine sa volonté ferme de se moderniser, elle n'en oublie pas pour autant l'humain : les vendeurs seront toujours présents en boutique afin de guider aux mieux leurs clients. Seul petit détail, les employés devront correspondre à des profils technophiles et logistiques pour ainsi être capables de gérer les éventuels problèmes rencontrés avec les tablettes. La première Undiz Machine, installée à Toulouse depuis le 30 janvier dernier, verra sa petite sœur débarquer à Paris, le 15 juillet au 47 rue de Rivoli. En attendant, son chiffre d'affaire et les témoignages des clients Undiz sont étudiés de près. Il nous tarde de vivre à notre tour cette expérience unique !

Source : fashionmag.fr