S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

Mademoiselle Agnès collabore avec Tati, l'histoire de l'iconique chroniqueuse mode

Publié par
Manon Roche
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Alors que Mademoiselle Agnès s'apprête à inaugurer sa collection capsule avec Tati, on revient sur le parcours de cette experte mode à la langue bien pendue

Elle est aujourd'hui une figure emblématique de l'industrie de la mode, tout comme la doyenne Iris Apfel ; connue pour son analyse pointue des tendances, ses commentaires acerbes et son humour pince-sans-rire. Pourtant, Mademoiselle Agnès n'a pas toujours été l'experte mode que l'on connaît. Elle débute d'ailleurs loin du glamour de la fashion sphere, à la rédaction du magazine culturel 7 à Paris dans les années 1980, qui l'amène néanmoins à s'immiscer dans le milieu des strass et paillettes comme à l'occasion du Festival de Cannes. Rapidement, Agnès Boulard de son vrai nom, rejoint Canal+ et devient Mademoiselle Agnès, le personnage piquant et impertinent que l'on connaît.

Agnès Boulard aka Mademoiselle Agnès
Crédit : Foc Kan
Mademoiselle Agnès, l'experte mode à la langue bien pendue
Crédit : Laurent Viteur
Mademoiselle Agnès avec Iris Apfel, autre icône de la mode
Mademoiselle Agnès, personnage haut en couleurs de la scène mode française

En plus de présenter le bulletin météo de Nulle Part Ailleurs, elle commence à mettre un pied dans la mode, attirée par le stylisme en coulisse de ses émissions. D'ailleurs, la chaîne se met à la plébisciter pour sa casquette mode et lui confie le rôle de chroniqueuse fashion dans le programme de Philippe Gildas et Antoine de Caunes. Dans les années 2000, Mademoiselle Agnès se désolidarise du groupe Canal+ et crée sa propre société de production, baptisée Lalala. La journaliste produit alors des reportages dédiés à la mode et la haute couture, notamment aidée par son ami réalisateur Loïc Prigent. Ensemble, ils sortent "La vraie vie d’Anna Wintour", "Signé Chanel" ou encore la série "Habillé(e)s pour" diffusée deux fois par an sur la chaîne cryptée, tandis qu'elle produit en parallèle l'émission La mode, la mode, la mode sur Paris Première.

Mademoiselle Agnès avec son acolyte Loïc Prigent
Mademoiselle Agnès et Loïc Prigent
Habillé(e)s pour, le docu mode de Mademoiselle Agnès avec Loïc Prigent

Cet œil pointu et cette expérience sur le terrain en font aujourd'hui une personnalité incontournable de la mode Française ; un personnage haut en couleurs qui aura permis au grand public de découvrir sans tabous et avec humour les coulisses d'un univers fermé. Et tandis que l'on avait toujours vu Mademoiselle Agnès derrière la caméra - ou tout du moins dans un rôle d'analyste et de suiveur de tendances plutôt que le contraire, la journaliste retourne aujourd'hui sa veste pour faire elle-même la mode. Protagoniste de la prochaine collection capsule signée Tati, Mademoiselle Agnès est propulsée sur le devant de la scène pour célébrer la mode cool, street, cosmopolite, audacieuse et résolument pointue qui court les rues de Paris. Et quand celle qui décrypte la mode sans censure se met à la faire, on peut dire que l'industrie a trouvé son nouveau gourou. Vive Mademoiselle Agnès !

À lire aussi
Le choker est sur tous les cous, petite histoire de cet accessoires so 90's
À lire aussi
Petite histoire du selfie, le phénomène mode et beauté 2.0
À lire aussi
Bill Cunningham nous quitte à 87 ans, l'histoire du célèbre photographe street style
À lire aussi
Bella Hadid, nouveau visage Dior, on retrace son parcours de mannequin
À lire aussi
Anthony Vaccarello est le nouveau directeur artistique de Saint Laurent, quel est son parcours ?
À lire aussi
Carrie Bradshaw toujours au top, retour sur l'histoire de ce personnage mode
À lire aussi
Iris Apfel s'expose à Paris, retour sur l'histoire de la célèbre nonagénaire mode
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Mademoiselle Agnès collabore avec Tati, l'histoire de l'iconique chroniqueuse mode
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible