S'inscrire
tracking
Mannequins

Mannequins : La loi contre le travail des mannequins trop maigres est adoptée !

Publié par
Flavie Abdat
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Décidément, c'est à en devenir chèvre ! Finalement, après réécriture de l'amendement proposé par Olivier Veran sur les tops trop maigres, la loi a bel et bien été adoptée par les députés

Eh bien, il semble que la mode fasse tourner toutes les têtes, même dans les plus hautes instances politiques ! En effet, nous vous annoncions il y a quelques petites semaines que la dénutrition des mannequins et l'apologie de la maigreur étaient dans les mains de la loi. Olivier Veran, député PS, avait tiré la sonnette d'alarme et avait ainsi déposé deux amendements au projet de loi de santé de Marisol Touraine. Il avait effectivement émis le souhait de ne plus faire défiler les mannequins trop maigres à Paris, capitale mondiale de la mode. Le second amendement visait à faire fermer les sites pro-ana, c'est à dire qui font l'apologie de la maigreur et aident les filles complexées et surtout malades, à toujours être plus maigres. Pour Olivier Veran, si les tops avaient un indice de masse corporelle en dessous de la moyenne, il fallait les priver de podium et condamner par la loi les agences qui les représentaient.

Pourtant, nous apprenions, quelques jours après, le refus d'interdire les mannequins trop maigres de la part des députés. Leur principal argument a été de dénoncer la discrimination à l'embauche qui découlait de ce projet de loi : peut-on interdire à quelqu'un de travailler car il est trop maigre ? Cependant, les députés n'étaient finalement pas si fermés que cela car en effet, selon eux, la problématique n'était pas tournée de la bonne manière mais l'intention était noble. Les deux amendements ont donc été retravaillés et réécrits. Aujourd'hui, vendredi 3 avril, les députés ont adoptés les deux projets de loi. Cela signe donc un tournant clé dans le petit milieu de la mode car la loi stipule dorénavant que «provoquer une personne à rechercher une maigreur excessive en encourageant des restrictions alimentaires prolongées ayant pour effet de l'exposer à un danger de mort ou de compromettre directement sa santé est puni d'un an d'emprisonnement et de 10 000 euros d'amendes». Kendall Jenner et Joan Smalls seront-elles dorénavant privées de podium à Paris ? L'avenir nous le dira, mais ne sommes pas si sûres.

À lire aussi
Mannequins : Un top témoigne dans Paris Match, "stop à la pression du 36"
À lire aussi
Mannequins :  Entre maigreur et plus size, bienvenue dans le monde bipolaire de la mode 
À lire aussi
Mannequins : Copient-ils les blogueuses mode ? Enquête
À lire aussi
Karlie Kloss et Gigi Hadid au casting de Bad Blood de Taylor Swift
À lire aussi
Andreja Pejic : Le premier mannequin transgenre à poser pour Vogue US
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Mannequins : La loi contre le travail des mannequins trop maigres est adoptée !
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible