S'inscrire
tracking
Couple

Mariage : il en est où notre fantasme de petite fille ?

Publié par
Mathilde Bouthier de la Tour
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
No thumbnail

Avec tous les divorcés qui nous entourent, pas facile de rêver de mariage. Le fantasme de petite fille serait-il devenu simple paperasse administrative ? Sommes-nous toujours émues à l’idée d'une robe blanche pour le meilleur et surtout pour le pire ?

Il est loin le temps où l’on mettait Barbie sur son 31 pour la conduire devant l’Autel et dire un grand « oui ! » à Ken. Les petites filles que l’on était, pour qui le mariage était une évidence, une finalité et un rêve de princesse, ont bien grandi et déchanté. Le Prince Charmant n’est plus mais nous restons des nanas, et puis mince : nous aussi on veut une belle robe longue qui nous coûtera les yeux de la tête, une pièce montée avec un couple en plastique au regard de bovin tout en haut, et tout le tralala. Bref, nous sommes tiraillées par le dégoût pour le mariage, génération d’enfants de divorcés que nous sommes, et l’envie d’y croire encore un peu et d’avoir notre belle robe blanche qui attirera tous les regards le temps d’une journée.

Les réalisateurs l’ont bien compris et surfent encore sur la vague du rêve de midinettes entre le dernier clip de Taylor Swift, où elle se marie avec un Ken blond presque en plastique, et le futur opus de Twilight où Bella épousera enfin son prince des vampires dans une jolie robe meringue. Et les people, malgré les nombreuses ruptures épinglées en couv’ des canards, sautent encore le pas comme Megan Fox dernièrement au bord de la plage (un peu cliché non ?).

J’ai voulu savoir ce que les rédactrices melty.fr pensaient de cet engagement un peu poussiéreux. Pour Mai-Linh (MaiLinh), le mariage il n’en est pas question : « Disons que le mariage aujourd'hui, ce n'est plus ce que c'était : les gens se précipitent trop et divorcent après (non je ne suis pas pessimiste…). Un mariage c'est une prise de tête. Et puis quand je vois ma sœur qui prépare son mariage depuis 1 an et demi j'hallucine. Le pacs me parait une solution plus appropriée pour mon cas ». Malgré tout, Mai-Linh envisage un mariage dans « une robe bustier très cintrée et évasée en bas avec une traine. Quelque chose de simple mais élégant avec un joli chignon, maquillée naturellement.» Et bien, pour quelqu’un qui n’envisage pas le mariage, le fantasme de la belle robe semble être pourtant bien présent.

Pour Charlotte (chchou01), pas de mariage non plus, ou en tout cas pas avant des années : « Je ne veux pas ma marier et si je me marie ce sera quand je serai plus vieille et que je m'ennuierai (après avoir voyagé et fais une bonne partie de ce que je veux accomplir). Mais si le grand jour arrivait, je veux être en tailleur de luxe... Un truc que je pourrais remettre plus tard ! Pas de robe merci ! ». Rassurez-vous, nous avons encore une rêveuse : Camille (javel), elle, voit le mariage comme « la consécration du couple, l’officialisation de l'amour devant la famille ». Elle a envie de se marier lorsqu’elle aura une situation professionnelle stable, un couple solide et un appartement. Pour elle, la robe sera simple et courte mais blanche évidement, et elle misera sur les accessoires. Pour finir, pour Pascale Erblon (Gucci, rédactrice en chef de melty.fr), le mariage ne signifie pas grand-chose, mais la vie étant pleine de surprise, si elle devait passer à l’acte un jour ce serait pour marquer le coup avec sa moitié, mais pas avant 10 ans de vie commune. Elle se voit bien dans une jolie robe bustier (décidément le bustier a la côte !) couleur crème, avec de fines bretelles de soie, qui lui ferait une taille de guêpe et qui serait évasée en bas « en forme de flûte à champagne » nous a-t-elle dit !

Bon, une chose est claire, on a beau dire que le mariage c’est obsolète, ringard et peu convainquant, on y pense toutes. Et puisque l’on a envie de rêver malgré tout, alors autant le faire à fond. Pour la peine, chères internautes, je vous ai dégoté un couturier créateur de robes de mariée parisien qui vous vendra du rêve à coup sûr : Reinaldo Alvarez. Ok, vous me direz, faut avoir le budget, mais ce jour-là ne dit-on pas que l’on ne compte pas ? (et puis pour patienter, avec nos petits budgets d’étudiantes, on peut toujours se payer son parfum Eau de Noces - une merveille - et la bougie parfumée qui, eux, sont à petits prix). Reinaldo Alvarez, qui a travaillé avec l’immense Oscar de la Renta, est un génie de l’aiguille à coudre et du coup de crayon qui est originaire de Porto Rico. Ce mec-là a juste tout compris à la robe imaginée par toutes les filles de notre génération : simplicité, glamour, formes épurées et matières nobles mais aussi bustiers en veux-tu en voila. Vous l’aurez compris, même si l’on a bien le temps d’y penser, c’est le coup de cœur de la rédaction meltyFashion et l’on ne se lasse pas d’aller fantasmer devant la vitrine de sa boutique rue de Jarente dans le célèbre Marais parisien. Bon allez, au boulot, reste plus qu’à trouver celui qui nous passera la bague au doigt !

À lire aussi
Couple : comment récupérer son ex ?
À lire aussi
Pourquoi les hommes trompent les femmes ?
À lire aussi
Couple : comment faire durer un amour de vacances
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Mariage : il en est où notre fantasme de petite fille ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible