Mariah carey en Cupidon, le fashion faux-pas de la semaine

par
Mariah Carey, un ange de la Saint Valentin au paradis du mauvais goût

Mariah Carey en ange gardien de l’amour pour la Saint Valentin à l’Empire State Building s’envole trop loin dans son thème. Un look romantique qui vire au cucul-kitsch…

Certaines couleurs sont sensibles, le blanc en fait parti. Mariah Carey ne semble pas tenir compte de ce précepte, le 13 février dernier à New York. En l’honneur de la Saint Valentin la diva a fait une apparition au rendez-vous annuel Valentine’s Day Love Above All de l’Empire State Building. Cet évènement donne l’opportunité à des couples chanceux de se marier dans le gratte-ciel mythique chaque année. Pour l’occasion, l’icône du R’n’B s’est littéralement incarnée en cupidon. Outrageusement moulée dans un tube immaculé, Mariah Carey heureusement bien conservée (ou gainée) a joué les petits anges. La star est couverte et moulée dans son ensemble gants longs/robe fourreau jusqu’aux pieds ce qui lui donne un air étrange, non sans nous rappeler une silhouette aseptisée d’extra terrestre. En somme, une version épurée de Kim Kardashian au MET Ball 2013 Pourtant déjà osée, Mariah Carey ose affubler à sa tenue un ultime inconvénient : un gigantesque décolleté push up bien écrasé. S’en est trop, la diva a gagné les cieux du mauvais goût.

Mariah carey en Cupidon, le fashion faux-pas de la semaine - photo
Mariah carey en Cupidon, le fashion faux-pas de la semaine - photo

Tout comme Paris Hilton et Beyoncé aux Grammy Awards 2014, le fashion faux-pas est pur et éthéré pour Mariah Carey à l’Empire State Building. Histoire de « casser » l’effet angélique du duvet d’oie qui lui couvre les épaules Mariah se lâche sur des à-côtés de diva. Boucles d’oreilles chandelier à gros strass rouges, faux-cils, Louboutins pointues, tout y est. La coiffure grosse vague glamour finit de lui affubler un air déjà kitsch des années 2000.

Epilogue : On ne sait pas si Cupidon a des comptes à régler avec Mariah Carey, en tout cas il se pourrait que la flèche de la niaiserie se soit retournée contre elle.

Crédit : Starpix/JustJared, Getty