S'inscrire
tracking
Bien-être 2.0

Marre des gros relous ? Voilà 5 applis qui luttent contre le harcèlement de rue

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 4 min
Marre des gros relous ? Voilà 5 applis qui luttent contre le harcèlement de rue

Des applis qui aident les femmes à se sentir plus en sécurité.

Voilà des chiffres qui font froid dans le dos. Selon le rapport du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes publié en 2015, 100% des femmes ont déjà été victimes de harcèlement dans les transports en commun. Regards insistants, remarques déplacées et sexistes, insultes, qu'importe l'heure de la journée, les lieux arpentés ou encore la façon dont elle est habillée, aucune femme ne peut se sentir totalement en sécurité quand elle se déplace dans l'espace public.

Alors, pour les aider à se sentir plus safe, plusieurs applications ont été mises en place. Une lutte contre le harcèlement de rue qui passe par des signalements en cas de menace, un copiétonnage pour escorter la personne en danger jusqu'à son point de rendez-vous ou encore un soutien moral pour écouter, rassurer et déculpabiliser les victimes. Bref, de belles initiatives qui répondent à un problème sociétal qu'il serait temps d'éradiquer en éduquant également les harceleurs et en les sensibilisant à toutes ces questions.

@marckleen
Crédit : Unsplash @marckleen

#1 Sorority

Faire appel à la sororité, voilà l'objectif de l'appli The Sorority. Créé par Priscilla Routier Trillard, aidée d'une amie graphiste et deux développeurs, cet outil compte bien rendre le quotidien des femmes plus sécurisant. Comment ? En leur permettant de signaler aux autres utilisatrices si elles sont en situation de danger. Elles peuvent actionner différentes options, comme demander à ce qu'un message en grand s'affiche sur leur téléphone afin d'alerter les personnes qui se trouvent à côté d'elles qu'elles ne sont pas en sécurité. Elles peuvent également faire sonner une alarme qui a pour but de dissuader les agresseurs mais aussi d'appeler directement les autorités.

Après avoir signalé le lieu où elles se trouvent, les autres utilisatrices peuvent ainsi leur venir en aide, en discutant avec elles sur la plateforme ou en allant directement à elles. La spécificité de cette appli est qu'elle n'est réservée qu'aux femmes. Même si les hommes peuvent tout à fait prêter main forte à une victime (ils le doivent même !), la très grande majorité des agressions sont commises par des hommes. Aussi, la créatrice a préféré ne pas donner l'occasion aux harceleurs de se servir de cet outil pour trouver, traquer et s'en prendre aux femmes.

#2 HandsAway

C'est à la suite de l'agression sexiste de trop qu'Alma Guirao s'est décidée à agir. Ni une, ni deux, elle a créé en 2016 HandsAway, une application destinée aux femmes et aux hommes victimes de harcèlement de rue. Que ce soient les victimes ou des témoins de scènes anormales, chaque personne peut renseigner sa géocalisation et envoyer une alerte aux autres utilisateur·ices qui peuvent lui venir en aide, en appelant la police, en se déplaçant ou en lui apportant leur soutien.

L'objectif de cette application est également d'apporter des données chiffrées des agressions qui surviennent dans l'espace public et ce, aux quatre coins de la France. « Il y a des campagnes de sensibilisation mais on n'a pas de données exactes : l'idée est de quantifier ces agressions » explique la fondatrice dans les colonnes de Libération, qui précise qu'elles seront envoyées gratuitement à la Mairie de Paris, à la RATP et à la région Ile-de-France. Le but ? « Que les pouvoirs publics puissent agir ».

#3 Garde ton corps

« Garde ton corps », c'est une appli pensée par Pauline Vanderquand qui propose plusieurs services aux victimes d'agressions sexistes (ou qui se sentent du moins en situation de danger). Grâce à la géolocalisation, les utilisatrices peuvent actionner l'option « Je rentre ! » qui permet de signaler la zone où elles se trouvent à des contacts préalablement choisis par leurs soins. Elles peuvent également activer les outils « Lâche-moi » qui leur indiquent plusieurs lieux où elles peuvent se réfugier en cas de besoin (bars, restaurants, commerces, etc.). Enfin, elles peuvent appuyer sur « Aide moi », une alerte qui sera immédiatement envoyée à leurs contacts favoris qui auront leur niveau de batterie mais également leur position.

#4 App-Elles

On a toutes probablement déjà établi des codes avec nos copines afin de prévenir rapidement si l'on se trouve en insécurité. Problème, on n'a parfois ni le réflexe, ni le temps d'avertir nos proches une fois mises en situation. C'est là que l'application App-Elles intervient. Lancée en 2016 par Diariata N'Diaye, celle-ci permet aux utilisatrices d'appeler des professionnels si elles se sentent en danger, mais aussi de prévenir les proches. Il suffit d'actionner un bouton d'alerte qui enverra aussitôt un message indiquant le lieu de la victime à trois numéros qu'elles aura renseigné au préalable.

#5 Sekura

« Sekura, l'appli de sécurité pour les femmes, est le résultat de nos expériences personnelles et celles de millions d'autres. Le harcèlement de rue et l'impression de se sentir en insécurité limite la mobilité des femmes et leur accès à l'espace public » remarquent Achinoam Zigel, Nadav Lachish et Notem Shochat, les trois fondateur·rices à la tête de cette nouvelle appli, créée en juin dernier. Son fonctionnement repose sur 4 options : feindre un appel, déclencher une alarme forte afin d'avertir les personnes autour de soi, envoyer un message automatique à trois contacts choisis qui recevront les détails de la localisation et enclencher un appel direct vers les autorités.

@trojantry
Crédit : Unsplash @trojantry

Voilà des applications qui proposent aux femmes victimes de violences sexistes et de harcèlement de rue de vraies solutions, afin qu'elles puissent, petit à petit, se réapproprier l'espace public en toute sécurité. Ce que l'on espère avoir droit, un jour.

À lire aussi
Difficulté à respirer, nausée, envie de vomir, les femmes ne veulent plus du masque pendant l'accouchement
À lire aussi
Keep a Breast, l'appli ludique qui te permet de te former à l'auto-palpation des seins
À lire aussi
Sapphosutra, le compte Insta qui met le Kamasutra lesbien à l'honneur 
À lire aussi
« Dis bonjour sale pute », le compte Insta qui dénonce le harcèlement de rue
À lire aussi
Dans ce monde de brutes, le compte Instagram « Merci à un inconnu » va te redonner foi en l'humanité
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Marre des gros relous ? Voilà 5 applis qui luttent contre le harcèlement de rue
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible