S'inscrire
tracking
Food Life

Même à très faible dose, le café nuirait à la grossesse selon cette nouvelle étude

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Même à très faible dose, le café nuirait à la grossesse selon cette nouvelle étude

Et oui, même une petite goutte. 

Si l'on savait qu'une grande consommation de café n'est absolument pas conseillée aux femmes enceintes, une nouvelle étude se montre encore plus radicale. Selon son auteur Jack James, un chercheur britannique de l'Université de Reykjavik, la moindre goutte serait carrément dangereuse pour la santé du bébé. C'est tout du moins la conclusion avancée par le scientifique, qui a étudié pour l'occasion plus de 1200 recherches réalisées au cours des deux dernières décennies.

Dans son étude publiée dans la revue BMJ Evidence Based Medicine, le chercheur s'oppose vivement aux travaux de ses prédécesseurs menés à ce sujet, à commencer par les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé, qui conseille aux femmes enceintes de ne pas boire plus de 300 mg de caféine par jour (l'équivalent de 3 petites tasses). Un seuil beaucoup trop élevé selon lui.

https://www.who.int/fr
Crédit : Unsplash @duck58cth

« Les conseils actuels ne sont pas conformes au niveau de menace indiqué par la plausibilité biologique du dommage et les preuves empiriques étendues du dommage réel » explique-t-il, assurant que ces indications doivent être « radicalement révisées », comme le rapporte le Guardian. En effet, s'il rappelle qu'une grosse consommation de café peut engendrer de gros problèmes, la moindre goutte est tout aussi dangereuse : « fausse-couche, mortinatalité, faible poids à la naissance et/ou petit pour l'âge gestationnel, leucémie aiguë infantile, et surpoids et obésité infantiles » font partie des risques encourus, avance-t-il.

Des conclusions bien plus radicales que celles déjà étayées par d'autres études, comme une enquête réalisée auprès de 50 000 femmes et publiée en 2018 par une équipe de chercheurs scandinaves, qui stipule déjà que boire plus de 2 petites tasses de café par jour pendant la grossesse favorise un retard de croissance pour le bébé ou encore un poids plus faible. Des théories vivement critiquées par l'industrie du café qui tient à rassurer les consommatrices en se positionnant sur les conseils de santé publique en vigueur dans plusieurs pays occidentaux (pas plus de 200 mg par jour).

Alors, à qui doit-on se fier ? Dans le doute, il est préférable de réduire drastiquement la caféine pendant la grossesse, ce qui comprend aussi la consommation de thé ou de boissons énergisantes.

À lire aussi
Le vin rouge permettrait de diminuer le stress et l'anxiété et c'est la meilleure nouvelle de l'année
À lire aussi
Des chercheurs auraient trouvé le moyen de soigner une méchante gueule de bois, Amen !
À lire aussi
Fan de Pumpkin Spice Latte ? On te dévoile la recette pour en abuser tout l'automne-hiver
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Même à très faible dose, le café nuirait à la grossesse selon cette nouvelle étude
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible