Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût

par

Michel et Augustin ce sont ces 2 drôles de bonhommes que l’on voit sur des packagings colorés et décalés. Mais ce qui nous intéresse ce sont les délices gustatifs qu'ils renferment

Sablés apéro « Les petits salés »
Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo

Autant vous dire que je me les suis enfilée en peu de temps et pas pour l’apéro ! C’est le genre de petites friandises qu’on grignote à toute heure par gourmandise ou pour combler un p’tit creux, en papotant avec ma coloc’ dans mon cas (la boîte a filé à une allure !). Et pour moi qui suis beaucoup plus « salé » que « sucré » c’est parfait dans ces mini-boites en carton (à l’intérieur les biscuits sont fermés en 2x3 dans des petits sachets plastique qui les conservent). Peu de biscuits mais bien emballés : ça évite les vieux gâteaux tout mous, tous desséchés au bout de 24h ! On a testé : les saveurs parmesan/graines de moutarde et thym/baies roses : un délice ! Mais même si la deuxième saveur est beaucoup plus parfumée, on a encore plus adoré la première avec son petit piquant léger de moutarde ! Le prix ? 1,20€ la petite boite de 6 sablés.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
Sablés sucrés « Les petits sablés »

Les sablés sucrés de Michel et Augustin sont pleins de saveur, super gourmands et à grignoter, de préférence d'après nous, entre nanas devant Vous les Femmes sur M6. Exactement le même emballage et le même principe que pour les salés. Côté parfums, 5 goûts au choix. On a testé : les saveurs pavot/vanille, « beurre un peu salé » et tout chocolat/cacao. J’ai laissé les choco’ à ma colloc’ qui raffole de tout ce qui est au chocolat, et je me suis engloutie les « beurre un peu salé » ! Petit bémol, suggestifs cela dit, pour les pavot/vanille : je déteste le pavot qui me donne l’impression de manger des pucerons ! En tout cas, un grand « OUI ! » pour ces biscuits qui sentent bon les gâteaux fait maison. Le prix ? 1,20€ la petite boite de 6 sablés.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
La nouveauté : « Les petits cookies from France »

Les petits nouveaux de chez Michel et Augustin ce sont les « petits cookies from France ». Une appellation que notre petit côté chauvin adore ! Pour le coup c’est à partager (ou alors pour picorer seule devant Gossip Girl mais là ce n’est pas conseillé vu la quantité) et l’équipe de melty (garçons comme filles) ne se sont pas fait prier lors de la pause dèj’ hier. La plus addict ? Sans aucun doute notre gourmande rédactrice de melty.fr, Pascale Erblon (Gucci). Déjà quand on ouvre le paquet, on tombe en extase devant ces minis cookies trop mignons, si fragiles, qui ne demandent qu’à être croqués. Et quand on goute, on ne regrette pas ! C’est parfait toutes ces petites pépites de choc’, ce goût unique que donne le sel de Guérande et la consistance du cookie tout frais. On a testé : la saveur chocolat au lait/éclats de noisettes, et on en redemande. Une sortie estivale pour ce nouveau produit qui tombe à pique : il sera parfait pour accompagner la lecture d’un magazine sous le soleil de la plage cet été. Le prix ? 2,95€.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
Tablettes biscuit/chocolat « Petits carrés »

Ces « petit carrés pas tout à fait carrés » sont sortis il y a peu également. Une idée qui nous replonge en enfance avec ce biscuit sous forme de tablette. Ça nous rappelle les goûtés à 4h à manger des carrés de chocolat sur un petit beurre LU. Ben là pour le coup, c’est tout prêt à l’emploi et autant vous dire que le biscuit est franchement plus goûtu ! Une fois de plus, le packaging est à la hauteur de nos attentes et on ose à peine déballer cette merveille en déchirant cet emballage ludique. On a testé : la saveur « beurre un peu salé »/chocolat noir, et pour quelqu’un qui ne raffole pas du chocolat noir, je n’ai pas été déçue. Tout en vous parlant « bouffe » (et en vous donnant faim, j’en suis sûre), je suis justement en train de l’exterminer petit à petit… La pauvre n’a pas pu résister : mon estomac et mes papilles l’en remercie. Le prix : 2,43€ la tablette.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
Les « Petits pots de yaourt »

Trop la flemme de passer du temps à faire des yaourts maison, et pas que ça à faire de vous acheter une yaourtière dont vous vous servirez 2 fois dans l’année ? Comme je vous comprends ! J’ai donc optez pour les petits pots de yaourt Michel et Augustin, traditionnels et biodégradables, qui renferme du yaourt comme on l’aime, qui a du goût, et pas celui du chimique ! Et puis allez trouver des yaourts au citron vert, au miel ou à la vanille de Madagascar ! Des saveurs originales pour un yaourt qu’on aime manger pour sa saveur mais aussi pour le plaisir de racler le pot en carton trop mignon. On a testé : la saveur citron vert, et on a aimé !! N’est-ce pas Pascale (Gucci) ? Pas évident d’apprécier son yaourt quand 6 petites cuillères viennent piocher dans votre pot sous prétexte de « juste vouloir gouter » et vous ôtent le pain de la bouche ! Le prix ? 1,99€ le lot de 2.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
Les « Vaches à boire »

C’est le premier produit de la marque que j’ai goûté, il y a quelques années de ça à la cafèt ‘ du concept store Colette et j’avais eu un véritable coup de cœur pour ces vaches à boire originales, aussi belles que bonnes. Depuis je suis une adepte de Michel et Augustin et, les vaches à boire, j’en consomme toujours autant mais à la maison cette fois-ci, puisqu’on les trouve en vente un peu partout. Vous me direz « c’est une sorte de Yop finalement ? » Faux ! Rien à voir ! Des mélanges de saveurs uniques et des petits morceaux de fruits dans ce yaourt à boire qui envoie du lourd ! Amusez-vous, avant de le déguster, à lire l’intégralité, comme sur tous les packagings d’ailleurs des troublions du goût, de votre bouteille de vache à boire : vous allez vous marrez. C’est vraiment le top du yaourt à boire. On a testé : la saveur myrtille/violette et ce fut bien sûr un régal, mais je reste malgré tout une fan de la saveur pêche/lait d’amande dont je raffole. Le prix ? 1,50€ la petite bouteille.

Michel et Augustin : Dégustation des produits des trublions du goût - photo
Smoothies « Les fruits mixés »

Hummm les smoothie ! C’est La tendance du moment ! Mais l’appellation « smoothie » est souvent galvaudée puisqu’à l’origine, il s’agit de simples fruits frais mixés et non de jus de fruits un peu épais. Michel et Augustin, eux, ont carrément appelé les leurs « fruits mixés » et ce n’est pas pour rien. Dans une petite poche en plastique souple avec goulot revissable, vous aurez un fruit clairement mixé puisqu’il s’agira plus d’une sorte de purée de fruits dans laquelle on retrouvera des morceaux. Bref, ça sent le frais et c’est pour ça qu’on adhère. En plus ce n’est pas trop sucré. En conclusion, si vous pensez y trouver un jus de fruits, c’est râpé, rien à voir, mais c’est tellement mieux ! On a testé : pomme/framboise et on a trouvé ça succulent bien qu’un chouillat trop acide. Le prix ? 2,30€ l’unité.

Au final...

Vous l’aurez compris, meltyFashion s’est facilement laissé convaincre par les très bons produits de Michel et Augustin. On a adoré le concept des bons produits accompagnés de beaucoup de fun. Et pour trouver ces produits à prix abordables (pour des bons produits c’est rare !) vous pouvez vous rendre à la Bananeraie à Boulogne chez nos troublions, mais aussi à la Grande Epicerie du Bon Marché parisien, dans les Monoprix et dans certaines sandwicheries et autres hyper et supermarchés de France.

Source : site officiel Michel et Augustin, communiqués de presse

10 commentaires
  • Signaler
    Leurs gateaux salés sont très bon aussi, je mange en ce moment même avec du vin rouge les sablés au piment & oignon grillé. Très bon !
  • Signaler
    Oui, et ça marche hyper bien!
  • Signaler
    oui c'est assez cher, en tout cas ce sont des pros du marketing.
  • Signaler
    Ils sont pas un peu chers? Malheureusement, on a souvent tendance à devoir "payer" les jolis packagings
  • Signaler
    J'ai faim maintenant >.<