Miss Sloane, Grave, La Belle et La Bête, les films du mois mettent les femmes en avant au cinéma

par
Les femmes sont inévitables au cinéma en Mars !

A l’occasion de la Journée de la Femme et du Women's History Month aux USA, on célèbre nos concitoyennes avec ces films du mois qui font la lumière sur les femmes

Aujourd’hui, on célèbre la Journée de la Femme. Une date importante qui marque des années de lutte (malheureusement loin d’être terminées). Aux Etats-Unis, on ne se contente pas d’une seule journée : le mois de mars est entièrement dédié à a cause, rebaptisé Women's History Month. Les cinéphiles que nous sommes profitent donc de l’occasion pour célébrer les femmes à travers les films qui sortent ce mois-ci. Drôles, touchantes, fortes, terrifiantes, sanglantes, déterminées, indépendantes, combatives, .... les multiples facettes des femmes sont exposées au cinéma en mars. Et elles ne se contentent d’être reléguées au second plan. Au contraire, elles tiennent le beau rôle dans ces 12 films qui sortent ce mois-ci.

20th Century Women

Avec son casting bien pensé, sa BO de folie, son aspect à la fois profond et déjanté, 20th Century Women est un film à ne pas manquer. Il nous plonge dans les années 70 et nous fait découvrir 3 femmes très différentes, qui vont aider un jeune garçon à s’ouvrir au monde. Une vraie perle.

Sortie le 1er mars.

Paula

Les amatrices d’art ont voudront sûrement voir ce film qui nous fait découvrir la peintre allemande du 20e siècle. Ses représentations de corps féminins, son style avant-gardiste précédant l’expressionnisme et son envie de liberté font d’elle une pionnière. Elle serait également la première femme à s’être peinte nue, selon Marie Darieussecq, auteure d’une biographie de l’artiste. L’histoire de Paula Modersohn-Becker vaut d’être connue.

Sortie le 1er mars.

Miss Sloane

Ce film est une plongée dans l’univers du lobby des armes à Washington ; un monde sans pitié où les requins se dévorent entre eux. Parmi eux, Elizabeth Sloane est sans doute l’une des plus redoutables. Intelligente et déterminée, elle ne recule devant rien pour gagner. Il serait dommage de rater cette superbe prestation de Jessica Chastain, qui lui a valu une nomination aux Golden Globes.

Sortie le 8 mars.

Les Figures de l'Ombre

On l’attendait, il est enfin sorti. Quelle meilleure date que La Journée de la Femme pour découvrir le parcours de ces trois scientifiques afro-américaines, travaillant à la NASA ? Elles parviendront s’imposer dans un monde réservé aux hommes (blancs, qui plus est), et seront des éléments indispensables dans la conquête de l’espace par les Etats-Unis. Un biopic à ne surtout pas manquer.

Sortie le 8 mars.

Terre de roses

Dans un tout autre genre, on se laisse tenter par ce documentaire suivant les femmes kurdes qui se battent contre Daesh. La réalisatrice Zaynê Akyol tire un portrait très juste et humaniste de ces courageuses combattantes.

Sortie le 8 mars.

Grave

Végétariennes, s’abstenir ! Ce film réalisé par Julia Ducournau est un petit bijou d’horreur. On y suit Justine, une adolescente de 16 ans qui commence à l’école de vétérinaire. Lors d’un bizutage assez violent, on la force à manger de la viande. Une première fois pour la jeune fille, qui annonce le début d’une obsession sanglante.

Sortie le 15 mars.

La Belle et la Bête

Inutile de présenter le film, qui ne connaît pas l’histoire de Belle French et de son sacrifice pour sauver son père. Après des mois de teasing, on va enfin pouvoir découvrir cette nouvelle version du classique de Disney. Entre la féministe Emma Watson dans ce rôle de fille forte et indépendante, et la présence d’un personnage ouvertement gay, on apprécie déjà le twist moderne.

Sortie le 22 mars.

Brimstone

Dakota Fanning est redoutable dans ce western réalisé "d’un point de vue féminin" (fait des plus rares pour le genre). Les personnages féminins font preuve d’une grande force à une époque où la domination masculine est inégalable.

Sortie le 22 mars.

Telle Mère, Telle Fille

Tomber enceinte en même temps que sa mère, éternelle adolescente ? Tel est le cauchemar que vit Avril, trentenaire rangée. D’autant plus qu’elle doivent vivre ensemble. Camille Cotin et Juliette Binoche dévoilent deux personnalités quasiment opposées dans un film plein d’humour.

Sortie le 29 mars.

Orpheline

Ce film tire le portrait d’une femme à quatre âges de sa vie : 6 ans (Vega Cuzytek), 13 ans (Solène Rigot), 20 ans (Adèle Exarchopoulos) et 27 ans (Adèle Haenel). Adepte de la réinvention, cette héroïne dévoile une personnalité différente à chacun de ces moments.

Sortie le 29 mars.

Félicité

Direction Kinshasa, au Congo, où l’on découvre Félicité, une femme forte et fière. Chanteuse dans les bars, cette mère se montrera prête à tout pour sauver la vie de son fils, qui doit se faire opérer. On n’hésite pas à aller voir ce beau portrait de femme face aux difficultés, récompensé du Grand prix du Jury à la Berlinale 2017.

Sortie le 29 mars.

Ghost in the Shell

On se quitte sur un blockbuster futuriste adapté d’un anime japonais. On y suit Major, mi humaine et mi robot, dans sa traque d’un cyber-terroriste tout en étant en pleine quête identitaire. Scarlett Johansson, qui n’est pas étrangère aux rôles de femmes fortes et combatives (hello Black Widow et Lucy), frappe de nouveau fort avec ce film. Seule ombre au tableau : le choix d’une actrice américaine pour incarner un personnage japonais. Une affaire qui a fait pas mal de bruit.

Sortie le 29 mars.

Ce mois-ci, on célèbre les femmes jusque dans les salles de cinéma. On profite du Printemps du cinéma, du 19 au 21 mars, pour multiplier les séances (à seulement 4€). Car on ne veut vraiment rater aucun de ces films faisant la lumière sur les femmes !

Source : allocine.fr ; telerama.fr ; film-documentaire.fr ; mam.paris.fr ; rtl.fr ; information.tv5monde.com - Crédit : EuropaCorp Distribution