Mode et beauté connectées : Danit Peleg et sa collection de vêtements 3D à tomber

par

Danit Peleg, une jeune créatrice mode Israélienne, vient de créer une ligne de vêtements en 3D imprimés. Quand la mode rencontre le digital...

Imprimer des vêtements en 3D grâce à une imprimante. C'est le pari fou que s'est lancé Danit Peleg, étudiante en dernière année d'école de mode à Shenkar (Israël) et qui s'ajoute à la longue liste des collab' mode x digital, derrière les Tinder mode Mallzee et Tunsy. D'où lui vient l'idée, vous demandez ? Du célèbre tableau Liberty Leading the People d'Eugène Lacroix, qu'elle s'est un jour amusée à modifier afin de lui donner des airs de photo 3D. Inspirée par la série de triangles superposés ainsi révélée par son dessin, la jeune femme s'est décidée à créer une ligne de vêtements 3D à imprimer. Elle explique avoir en premier lieu travaillé avec le logiciel Blender ainsi que sur la production de fichiers 3D, puis peu à peu avec d'autres matériaux et d'autres imprimantes, telles que Marketbot, Pursa et Witbox. Après quelques mois de dur labeur, la créatrice découvrait FilaFlex, un tout nouveau type de filament aussi souple que résistant, grâce auquel elle fût capable de réaliser sa première veste, Liberté...

2000 heures. Ce n'est pas le temps que l'on passe par an sur les réseaux sociaux, sur lesquels la mode est reine, mais bel et bien le nombre d'heures nécessaires à l'impression d'un vêtement 3D selon Danit Peleg. Face à ce gros inconvénient, la jeune femme explique avoir été contrainte d'installer une véritable "usine d'imprimantes 3D" chez elle afin d'optimiser son temps. Peu à peu, grâce à FilaFlex et aux recherches de l'ingénieur californien Andreas Bastien, Danit s'est mise à varier les motifs et les coupes jusqu'à obtenir une véritable collection de vêtements imprimés en 3D, de la robe aux chaussures. Bien que l'on ait encore des doutes concernant la fiabilité du vêtement 3D et son confort, et que l'on se demande si celui-ci s'adapte vraiment à tous les climats, on ne peut que saluer le travail de l’israélienne Danit Peleg. La sphère fashion prend aujourd'hui un tournant remarquable qui suggère qu'un jour, mode et digital seront indissociables...

Source : danitpeleg.com