S'inscrire
tracking
Netflix

Netflix balance 10 secrets que tu ne savais sûrement pas sur La Casa de Papel

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Netflix balance 10 secrets que tu ne savais sûrement pas sur La Casa de Papel

Balancez les scoops !

Après un binge-watching intense, la participation à de nombreux quiz et même un test pour découvrir quel braqueur tu es, tu penses sûrement tout connaître de La Casa de Papel. Mais c'était compter sans Netflix qui, pour fêter la sortie de la quatrième partie, nous a révélé quelques petits secrets croustillants au sujet de notre équipe de braqueurs préférée. Prêt·e·s à découvrir les dernières choses que tu ne connaissais pas au sujet de la série phénomène ?

#1 La Casa de Papel aurait dû s'appeler autrement

Au début, les créateurs du shows pensaient l'appeler Los Desahuciados, qui signifie les parias. Mais comme la première saison tournait autour de la Casa de Moneda (la fabrique de la monnaie), l'appeler La Casa de Papel sonnait finalement mieux.

#2 Les personnages ont failli porter des noms de planètes

Au lieu de Tokyo, Nairobi, ou Berlin, les persos auraient pu s'appeler Saturne, Vénus ou Jupiter. Mais en voyant le créateur du show porter un t-shirt floqué Tokyo, le producteur Jesús Colmenar s'est dit que des noms de villes étaient plus sexy.

#3 L'acteur qui joue Arturo s'est vraiment fait recoudre devant les caméras

On ne sait pas s'il en avait vraiment besoin mais Enrique Arce, interprète d'Arturo, s'est vraiment fait recoudre, par un vrai chirurgien, pour la scène de l'épisode 5, saison 1. Trop badass Arturito.

#4 Berlin a failli ne pas exister

Intégrer un personnage aussi mysogine et sadique était un choix risqué, mais la production s'est dit que le feedback du public à son égard déterminerait l'avenir du personnage dans les saisons à venir.

#5 Les lingots d'or sont falsch

Evidemment, les lingots sont faux, mais une vraie équipe de professionnels a assisté le tournage pour rendre la technique de fonte de l'or fidèle à la réalité.

#6 Un gars s'est tatoué Tokyo sur le corps

On le sait, les fans sont prêts à aller loin, très loin, pour exprimer leur amour d'une saga telle que Harry Potter, ou d'un univers comme Disney. Alors ce n'est pas vraiment une surprise qu'un mec se soit fait tatouer le visage de Tokyo sur la cuisse, pour lui témoigner tout son amour.

#7 La série est inspirée de Breaking Bad

Aussi surprenant que cela puisse être, La Casa de Papel s'inspire de Breaking Bad. Étrange, on aurait plus dit Ocean's Eleven ou un truc du genre.

#8 Les personnages devaient à la base être malades

L'idée, c'était que les personnages acceptent de participer au braquage parce qu'ils n'ont rien à perdre, parce qu'ils sont tous des malades en phase terminale. Et ils ont bien fait de laisser tomber l'idée, c'était un peu trop morbide, non ?

#9 Le premier épisode a été réécrit 52 fois

C'est le nombre de retouches qu'a subit le pilote avant d'être tourné, histoire que tout soit parfait.

#10 Le Professeur ne fait pas exprès de remettre ses lunettes

Non, le script d'indiquait pas que le Professeur doive sans cesse réajuster ses lunettes sur son nez : c'est l'acteur qui a involontairement intégré ce geste à la série, car son accessoire ne faisait que glisser.

Alors, dis-nous que t'as appris des trucs avec ces 10 faits insolites sur La Casa de Papel !

À lire aussi
Quels sont ces programmes qu'on a saignés en mars sur Netflix ? La plateforme révèle son top 10 en France
À lire aussi
Il vaut quoi 7. Koğuştaki Mucize, le film turc sur Netflix qui fait chialer tout le monde ?
À lire aussi
Nouveau record pour Netflix, voici le film le plus streamé de son histoire
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Netflix balance 10 secrets que tu ne savais sûrement pas sur La Casa de Papel
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible