Netflix lance sa première télé-réalité basée sur la popularité et les likes façon Black Mirror

par

Un programme de télé-réalité à mi-chemin entre Black Mirror et Big Brother. 

Netflix n'a pas fini de nous rendre accros. Après les séries, les films et les documentaires, la plateforme se lance dans la télé-réalité avec un premier programme qui risque de faire du bruit. Il s'agit de l'adaptation française (mais aussi brésilienne) de l'émission britannique The Circle, diffusée depuis automne 2017 sur Channel 4. Produite par les Studios Lambert, celle-ci n'a rien à voir avec les programmes de télé-réalité que l'on a l'habitude de voir. Il ne s'agit pas d'une émission d'enfermement avec des candidats qui interagissent directement entre eux puisque les participants sont réunis dans un même immeuble mais séparés dans des appartements différents. Ils ne peuvent ainsi pas communiquer "en vrai" et doivent passer par une plateforme sociale appelée "The Circle".

Netflix

Pendant plusieurs semaines, ils apprennent à faire connaissance virtuellement, grâce aux informations qu'ils décident de distiller. Seulement, ils peuvent tout à fait choisir de travestir leur véritable identité et duper les autres candidats. Chaque semaine, deux d'entre eux sont élus "influenceurs de la semaine" et ont ainsi le pouvoir d'éliminer un concurrent, candidat qui peut alors décider de découvrir la vraie identité d'un participant toujours en lice. A terme, le public mais aussi les candidats élisent un gagnant. "The Circle est la rencontre de Black Mirror avec Big Brother et Catfish (programme de MTV où des personnes cherchent l’amour sur Internet en utilisant une fausse identité)" explique le producteur Stephen Lambert, avant d'ajouter que "réaliser une émission qui reflète les bons et mauvais côtés des réseaux sociaux (lui) semblait être une idée excitante". 

Black Mirror,nosedive

Si le principe titille notre curiosité, impossible de ne pas faire le lien effectivement avec certains épisodes de Black Mirror, cette série génialissime qui confronte notre rapport à la technologie et aux dérives vers lesquelles la société se dirige. On pense notamment à cet épisode où la popularité est devenue tellement importante qu'elle érige totalement la société. Les citoyens doivent se noter entre eux grâce à leur smartphone sur une note allant de 1 à 5, ce qui les oblige à afficher un sourire hypocrite et à agir de façon docile. Mais ce n'est pas le pire puisque certains services et lieux sont interdits aux gens impopulaires, soit aux personnes qui n'ont pas obtenu de "bonnes notes". Un principe que l'on retrouve déjà sur certaines plateformes comme Uber, Airbnb ou encore Vinted.

Pour le moment, aucune date n'a été annoncée au sujet de la diffusion de cette émission de télé-réalité signée Netflix. Alors vas-tu mater ou zapper ?

Source : Shoko - Crédit : Netflix, Unsplash @freestocks.org, Channel 4