New Fashion Generation en partenariat avec l'agence Next Model, les finalistes en interview

par
New Fashion Generation, les 20 finalistes

Ils sont jeunes, beaux et résolument ambitieux, et représentent le mannequinat français de demain. En exclusivité, nous avons discuté avec 6 des 20 finalistes du casting New Fashion Generation

Tout comme Gigi et Bella Hadid, les deux mannequins sélectionnés à l'issu de New Fashion Generation pourraient bien poser un jour pour V Magazine. Pour celles qui n'auraient jamais entendu parler de New Fashion Generation, il s'agit en quelques mots d'un grand casting organisé en partenariat avec la célèbre agence de mannequinat Next Model. Son but ? Dénicher les nouveaux visages que nous pourrons voir dans les défilés, en couverture de magazine ou encore dans les publicités. Le concours, ouvert aux filles et aux garçons âgés entre 14 et 25 ans, s'est arrêté dans plusieurs villes françaises afin de choisir les 20 plus beaux profils : 10 finalistes filles et 10 autres garçons, qui ce soir se rencontreront lors de la grande finale à Paris. Cette soirée, qui leur permettra non seulement d'être propulsés dans le monde du mannequinat, révélera les deux grands vainqueurs du casting New Fashion Generation grâce à un jury d'exception dont la célèbre mannequin internationale Anna Cleveland, beauté atypique, est la présidente. À la clé ? Une jolie carrière internationale et la promesse d'un contrat de représentation dans une grande agence de mannequins. En exclusivité, nous avons rencontré 6 des 20 finalistes sur le rooftop de l'auberge de jeunesse Parisienne Generator. Pour nous, ils se sont confiés sur le casting de New Fashion Generation...

Si vous aviez suivi la toute première édition du casting New Fashion Generation, c'est-à-dire l'année dernière, vous devez avoir en mémoire le visage du jeune vainqueur de la finale, Brice. Par chance, nous l'avons croisé dans les couloirs de l'auberge Generator et avons eu l'opportunité de discuter quelques minutes avec lui. Aux anges, le jeune mannequin expliquait : "Cette année je passais le bac, donc mon agence a préféré que je me concentre sur mes études, mais j'ai quand même réussi à poser par ici par là lorsque j'avais le temps. J'ai réussi mon concours pour aller en école de commerce à la rentrée, mais comme les horaires vont être assez flexibles, je pourrais aussi me consacrer au mannequinat." Lorsque nous lui avons demandé ce qu'il avait déjà eu l'occasion de faire, il répondait fièrement :"J'ai eu l'opportunité de défiler à la Fashion Week pour Songzio et Icosae, et j'ai fait quelques photos pour des marques comme Ventes Privées.", une expérience en tout point superbe, résumait-il.

A propos des graines de mannequins sélectionnés pour la finale de cette année, Brice affirmait par ailleurs qu'il trouvait leurs profils mode très intéressants et qu'il avait été heureux de les rencontrer et de pouvoir revoir l'équipe de New Fashion Generation, qu'il qualifiait sincèrement d'"hyper cool". Ces profils mode, justement, nous les avons rencontré... Ils étaient là devant nous, tout beaux et tout sourires. Malgré leur très jeune âge, ils se sont montrés très lucides et incroyablement professionnels. Les étoiles plein les yeux, ils se sont confiés à nous. Ce soir se tient la grande finale du concours New Fashion Generation Next Model, pour lequel le mannequin international Anna Cleveland, vue dans le CR Fashion Book, sera membre du jury. Encore quelques heures à attendre avant de vous révéler le nom des gagnants, nous vous laissons avec l'interview des finalistes de New Fashion Generation.

meltyFashion : Quel a été le déclic qui vous a poussé à participer au casting ?

Lisa : Mon entourage m'a poussée. J'ai toujours rêvé du métier de mannequin mais n'avais jamais osé.

Marie Violaine : Moi, j'avais suivi les épisodes l'année dernière : ce sont eux qui m'ont donnée envie de participer.

Méline : Pareil, mes proches. Ils m'ont fait prendre conscience qu'il fallait que je saisisse cette opportunité.

Meydi : La famille, les copains. Puis, en tombant sur un article sur NFG sur Facebook, je me suis dit que c'était peut-être le signe que je devais tenter l'expérience.

Antoine : Pareil, c'est l'article qui m'a intrigué, et je me suis lancé.

Pierre : Mes amis m'ont convaincu !

mF : Comment avez-vous vécu les différentes étapes du casting ?

Lisa : L'attente a été longue et pénible. Malgré tout, les gens étaient super sympa, donc ça m'a aidée.

Marie Violaine : Super bien dans l'ensemble ! Je trouve que c'est passé très vite jusqu'à aujourd'hui...

Méline : Très bien aussi. C'est génial de rencontrer des gens qui ont les même rêves que nous...

Antoine : Moi je suis parti du principe que je n'allais pas être sélectionné, donc j'étais assez détendu. Une fois que je me suis retrouvé devant le jury, par contre, j'ai commencé à stresser !

Meydi : J'ai été très motivé par les pré-sélections, car je me suis dit que j'avais une chance. Une fois cette étape passée le stress a commencé à monter un peu, car j'ai réalisé que j'allais avoir de la concurrence...

Pierre : Le défilé du tout début s'est super bien passé, tout comme les étapes de coiffure et maquillage par lesquelles on est passé. Je n'ai pas tellement stressé.

mF : Est-ce que cette expérience correspond à l'image que vous vous faisiez d'un casting de mode ? Était-ce votre premier casting ?

Lisa, Marie Violaine et Méline : Oui complètement ! C'était effectivement notre premier casting, donc comme dans un rêve, tout était positif et génial.

Antoine, Meydi et Pierre : C'était aussi notre toute première expérience dans la mode. Et la réalité du casting est encore mieux que l'idée que l'on s'en faisait !

mF : Malgré tout, y a t-il eu des moments particulièrement difficiles ou stressants ?

Lisa, Marie Violaine et Méline : Non, tout ça nous a semblé très naturel et facile dans l'ensemble grâce à la gentillesse de l'équipe.

Antoine : L'impatience et l'envie de voir la suite !

Meydi : L'attente et l'après casting, car on se dit toujours qu'on aurait pu faire mieux.

Pierre : Le fait de ne pas savoir si on allait être sélectionné ou juste repéré.

mF : Vous avez du défiler, participer à des séances photos, et des séances polaroïd. Laquelle de ces expériences vous a le plus plu ?

Lisa : J'ai adoré me faire maquiller et coiffer !

Marie Violaine : J'ai adoré défiler et l'apprentissage de la marche, car c'est la base pour un mannequin.

Méline : Tout m'a plu !

mF : Tout ça a t-il confirmé vos ambitions ? avez-vous eu une révélation quant au métier de mannequin pro ?

Lisa : Oui, complètement. En plus, Les gens ont une image trop négatives des gens qui travaillent dans la mode, mais je me suis rendue compte qu'ils étaient très gentils et qu'ils mettent à l'aise.

Antoine : Ça me plait énormément, mais je ne sais pas encore vraiment ce que je veux faire plus tard.

Meydi : Personnellement, ça m'a convaincu que c'était quelque chose que j'adorais vraiment. Depuis le casting, je m'intéresse de plus en plus au monde de la mode. Ça m'a donné envie.

Pierre : Ce milieu m'a toujours intéressé et j'y vraiment pris goût grâce au casting. Je continuerai tant que je le pourrais.

mF : Entre finalistes, l'ambiance a t-elle été compétitive ou avez-vous réussi à tisser des liens ?

Lisa : Je ne connais pas encore tout le monde, mais on se parle tous et on apprend à se connaître.

Marie Violaine : On s'est tous très bien intégrés, l'équipe est super, donc pas de compétition.

Méline : Très bonne ambiance, on pense vraiment à rester en contact par la suite !

Meydi : Au début on était un peu timides, mais on est vraiment à la cool. Tout se passe très bien entre nous.

Pierre : L'équipe de NFG fait vraiment tout pour que l'on communique et qu'il n'y ait pas de compétition entre nous, et c'est vraiment bien.

mF : Parlez-nous de votre plus beau souvenir de ce casting...

Lisa : Le fait de se voir en photo et en vidéo sur les réseaux sociaux et de se faire interviewer !

Marie Violaine : Les trois jours que nous venons de vivre, la préparation à la finale.

Méline : Le jour où on m'a appris que j'étais sélectionnée pour la finale !

Meydi : Voir ma tête dans la vidéo ! C'est super impressionnant d'être médiatisé.

Pierre : La vidéo aussi. J'ai du la repasser au moins 100 fois !

mF : Comment vous sentez-vous par rapport à cette finale qui approche à grands pas ?

Lisa : Je suis super contente et j'ai vraiment hâte. On s'entraîne bien et on apprend beaucoup, ça devrait donc aller !

Marie Violaine : Un petit peu stressée...

Méline : Stressée aussi !

mF : Quelles sont vos icônes mode ?

Lisa : J'adore la mannequin néerlandaise Doutzen Kroes.

Marie Violaine : J'aime beaucoup le créateur Karl Lagerfeld et le mannequin Anna Palvin.

Meydi : Je suis beaucoup de jeunes entre 16 et 23 ans, pas forcément des professionnels. J'aime beaucoup Alexander Ferrario et Estelle Chen.

Pierre : J'aime beaucoup suivre les mannequins qui ont participé au casting Ellite et qui maintenant réussissent, comme Joséphine de Tutour ou Constance Jablonski. J'adore aussi Cara Delevingne.

mF : Quel est le photographe pour lequel vous rêvez de poser ?

Lisa, Marie Violaine et Méline (en même temps) : Mario Testino !

mF : Si vous aviez à travailler pour un grand créateur, lequel serait-il ?

Antoine : Hedi Slimane et Karl Lagerfeld.

Meydi : Moi, je suis plus Catwalk. J'aimerais bien travailler pour Fendi ou Bottega Veneta.

Pierre : Alexander Wang !

mF : Un petit conseil pour celles et ceux qui rêvent de participer à un casting de mannequinat mais n'osent pas ?

Lisa : Foncez. N'écoutez pas les gens qui disent du mal de vous mais nourrissez-vous de leurs critiques, elles vous forgent !

Antoine : Oui, foncez. N'hésitez pas un instant, ça vaut le coup.

Meydi : Il faut tenter les castings, ne passez pas à côté de votre chance. Il faut le faire tant que l'on est jeune.

Pierre : Allez-y, vraiment ! Vous n'avez-rien à perdre mais tout à gagner.

Source : Interview des finalistes New Fashion Generation par l'équipe meltyFashion - Crédit : Facebook/newfashiongeneration