S'inscrire
tracking
Fashion Week de Paris

Nina Ricci, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

De jolies danseuses ont foulé le podium Nina Ricci automne-hiver 2013-2014 hier soir. Peter Philip s'inspire directement de l'essence Nina Ricci pour créer une collection forte en émotion dont les notes de piano en musique en fond résonnent encore en nous

C'est sur des notes de piano que s'est ouvert le défilé Nina Ricci automne-hiver 2013-2014 au soir. Sous un jeu de lumières rouges coordonné au sol, Katia et Mariella Labèque ont entamé sur leur double piano « Four mouvements for two pianos » de Philip Glass. S'est alors avancée Catherine McNeil en pull noir accordé à sa pochette et ses sandales à talons. Sa démarche chaloupée au rythme des notes de piano accentuait à chaque pas la coupe de sa jupe crayon blanche. Un large bandeau noir serrait son chignon haut placé tandis que ses lèvres d'un carmin intense ressortaient. Du noir, du blanc et du rouge, en fait les couleurs principales de ce défilé Nina Ricci automne-hiver 2013-2014. Les silhouettes qui ont suivit étaient très féminines et teintées de coupes délicates comme au défilé Carven automne-hiver 2013-2014 . Les jupes étaient parapluies lorsqu'elles étaient courtes et fluide lorsqu'elles étaient longues. Peter Cooper en backstage dit s'inspirer de l'univers romantique et puise même dans les archives de la maison. En effet, pour son défilé Nina Ricci automne-hiver 2013-2014, le designer s'est directement inspiré d'une ancienne campagne de pub Nina Ricci réalisée par David Hamilton et dans laquelle on pouvait voir des danseuses dans des mouvements fugaces. Peter Cooper se sert donc de cette légèreté et grâce propre aux ballerines comme base de son défilé Nina Ricci.

Une ambiance propice à la tendresse émane des pièces très féminines accentuée par le choix des couleurs. En effet, la palette de couleur se veut romantique et élégante : du noir, du blanc animés par des notes de rose dragée, de carmin et même de lilas. Pareil pour les matières, outre les vestons aux épaules rondes, la fourrure se révèle aussi romantique lorsqu'elle est blanche et à poils courts. Le plissé soleil sur les robes de soie nous transporte dans un joli boudoir romantique. On dénote toutefois une certaine touche de sensualité provocante sur quelques pièces. La fourrure fait des apparitions inopinées sur de petites robes en soie à la manière de Dries Van Noten automne-hiver 2013-2014 ou alors le lourd manteau austère cache en fait un petit body noir en crêpe et mousseline. Pour le soir, le défilé Nina Ricci prévoit aussi des silhouettes élégantes mais cette fois avec de la longueur sur les robes et quelques détails frangés. Ainsi, Catherine McNeil a clôt le bal enroulée dans une longue robe noire bustier, la fente de sa jupe laissait entrevoir le revers blanc du tissus et sa paire de sandales rouges. Le défilé Nina Ricci s'est terminé sur les mêmes notes noire, blanc, rouge du début, comme pour achever la jolie partition qui venait de se jouer sous nos yeux en harmonie.

Crédit : Nina Ricci automne-hiver 2013-2014, fashion week paris, peter copping
À lire aussi
Léonard défilé Automne-Hiver 2013-2014 et les backstages avec L'Oréal Professionnel
À lire aussi
Isabel Marant, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Christian Wijnants défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Devastée défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
À lire aussi
Lanvin, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Nina Ricci, défilé Automne-Hiver 2013-2014 à la Fashion Week de Paris
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible