Nos tips pour arrêter de claquer toute ta thune dans la bouffe

par

La bouffe, c'est peut-être la vie. Mais y'a quand-même des limites. 

Avouons-le : on a tout un tas de raisons de faire flamber notre CB. Evidemment en dévalisant les boutiques et les e-shops de nos marques préférées, en craquant pour des babioles trop choubidou (mais parfaitement inutiles) dans une vente déco de créateurs mais surtout en nourriture. Restos, pizzas livrées à la maison (avec Netflix et Kittie le chat en prime) et courses alimentaires, on n'a souvent pas idée à quel point on peut claquer pour la bouffe. Même s'il n'y a évidemment aucun mal à se faire plaisir, l'idée que ton argent soit littéralement englouti devrait te faire réfléchir à deux fois avant de faire péter ton budget nourriture. Et voici nos conseils pour le maîtriser ! 

Nos tips pour arrêter de claquer toute ta thune dans la bouffe - photo
#1 Finis tout ce qu'il y a dans ton frigo

Avant de partir en courses, ouvre tes placards et ton frigo : on est certaines qu'ils renferment encore une tonne de bouffe. Plutôt que d'acheter un énième paquet de pâtes, finis les 3 spaghetti qui se battent en duel. On le sait, il va falloir mélanger un peu les variétés de pâtes mais on est sûres qu'avec tous les fonds de paquets stockés dans tes placards, tu as largement de quoi te faire une bonne plâtrée. En plus d'être économique, cette petite technique est une super solution pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Et Dieu sait qu'il y a du taff à faire là-dessus...

#2 Ne fais pas les courses quand tu as faim

Tu sors de ta séance de sport, tu es lessivée et ton estomac crie famine. Sur ton chemin, tu t'arrêtes acheter une bouteille d'eau et là, c'est le drame. Tu te mets à saliver sur tout ce que tu trouves sur ton passage. Dattes, houmous, céréales, plaquettes de chocolat, chips, telle une tornade, tu remplis ton panier en deux temps trois mouvements. Evidemment, tu n'avais aucunement besoin de tout ça (et d'ailleurs passée ta faim, tu n'as plus réellement envie de tout ce que tu viens d'acheter). Rebelotte, les produits s'entassent dans tes placards et ton compte en banque accuse le coup. Bref, très très mauvais calcul ! 

#3 Fais une liste de courses 

Pour bien tenir son budget bouffe, on n'a pas trouvé plus efficace que la liste de courses. Celle-ci permet, primo, de faire un check-up de tes placards de façon à ce que tu n'achètes que ce dont tu as réellement besoin. Deuxio, elle t'aide à quantifier tes achats. Et surtout les chiffrer. Le must du must reste d'ailleurs de calculer chaque produit mis dans ton panier. On est d'accord, c'est super relou et tu passes un peu pour une radine mais au final, c'est ton banquier que tu dois satisfaire (et pas ce vieux Monsieur qui te dévisage en train de comparer les prix des pots de yaourts). 

#4 N'achète pas plusieurs produits de même type

Devant le rayon fromages, tu as envie de tout prendre : du camembert, du bleu, du chèvre, du comté, du cantal... Bref, vu que l'appel du fromage est plus fort que tout, tu repars avec une quantité astronomique de produits différents, si bien que tu pourrais te faire un apéro géant à toi toute seule. Problème, le fromage, ça se périme rapidement, ça se sèche et ça pue. Et très vite, dans ton frigo, ce brie coulant qui avait l'air si crémeux affiche grise mine et ne fait plus franchement envie. Alors, tu jettes, tu jettes et tu rejettes. La prochaine fois, contente-toi du camembert, ce sera mieux ! 

#5 Prépare tes plats le midi

Parce qu'à raison de 5 pauses déj dans la semaine, tu peux être certaine que ton oseille va fondre comme neige au soleil si tu comptes manger dehors à chaque fois. Pour économiser, rien ne vaut le bon vieux Tupperware ! Ca demande de cuisiner un peu la veille, certes, mais en plus de t'épargner des dépenses inutiles, c'est souvent plus sain qu'un sandwich dégueu acheté une fortune dans une chaîne de boulangerie.

#6 Restreins le nombre de restaurants

A moins d'avoir le budget de Carrie Bradshaw et ses copines, évite de te nourrir exclusivement au restaurant. Encore une fois, un petit restau de temps en temps (même plusieurs fois par semaine si tu le sens) ne fait pas de mal mais pense à restreindre les repas dehors. Parce qu'on a beau se dire "Bah ça va, la pizza n'est qu'à 15 euros", au final, on dépense pour une bouteille de vin, un bon dessert et le petit café en prime. Et là, la note est très vite salée ! 

#7 Alterne les restaurants "chic" avec les cantines plus abordables

Si tu es du genre à aimer te faire plaisir et que tu adores tester de nouveaux restaurants, pas de problème. Seulement, n'oublie pas qu'on peut très bien manger sans y laisser un bras pour autant. OK, un petit gastro ou un restau un peu chicos, ça fait toujours plaisir mais tu peux également te régaler dans cette petite cantine végétarienne qui ne paie pas de mine ou dans ce bou-boui coréen qui sert des bibimbap à tomber pour moins de 10 euros. Le tout reste de connaître les bonnes adresses, évidemment...

#8 Etablie un budget bouffe

On ne te demande pas de devenir une vraie control freak de la nourriture mais juste de mettre un peu d'ordre dans tes dépenses. Par exemple, établie un budget pour les restaurants, un autre pour les courses alimentaires chaque semaine, un autre pour les petits plaisirs pas franchement utiles mais que tu as quand-même envie de t'accorder. Mis bout à bout, tu te rends vite compte de tout ce que tu dépenses (et surtout si tu exploses les budgets imposés).

Nos tips pour arrêter de claquer toute ta thune dans la bouffe - photo

"Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger" comme dirait Socrate. A méditer. 

Source : Shoko - Crédit : Giphy, Unsplash @Thomas Kelley