#NousToutes, une mobilisation sans précédent en France contre les violences faites aux femmes

par

A Paris, Lyon, Montpellier, plus de 150 000 personnes ont foulé le bitume contre les violences faites aux femmes

Ce samedi 23 Novembre 2019 restera marqué comme une journée historique en France : 150 000 personnes ont défilé pour dire "stop" aux violences sexistes et sexuelles, à l'appel du mouvement #NousToutes, un collectif féministe porté, entre autres, par Caroline de Naas. Cette dernière s'est d'ailleurs félicitée de la forte mobilisation des français et françaises : « C’est la plus grande marche de l’histoire de France contre les violences sexistes et sexuelles » visant à peser à deux jours de la fin du Grenelle des violences conjugales devant présenter des mesures pour endiguer ce fléau.

Si des milliers d'inconnus ont marché dans la même direction, certaines stars avaient aussi fait le déplacement dans un seul et même but : Mettre la pression sur le gouvernement pour prendre des mesures concrètes, après de nombreux exemples de "dérapages" sur les femmes victimes de violences.

Nous toutes,manifestation,paris
La mobilisation est sans précédent

Un exemple concret ? Le féminicide n'est pas reconnu dans la loi française, une aberration à l'heure où on dénombre déjà plus de 117 victimes en France depuis le début de l'année 2019. Plus qu'une marche symbolique, il est aussi question de continuer le combat sur les réseaux sociaux via une initiative lancée par le compte ONU Femmes France : Fermer son compte Instagram pendant 48h, en affichant une dernière photo avec la date de création de votre compte et sa fermeture, pour continuer à être visible et faire du bruit. L'annonce des réformes de Marlene Schiappa est prévue ce lundi 25 novembre, l'appel aura-t-il été entendu ?

Source : Collectif Nous Toutes - Crédit : Facebook Nous Toutes