"Objectif bikini ferme ta gueule", le hashtag qui fout une claque aux diktats de beauté

par

Un message clair, direct, sans détour. Et ça fait du bien. 

Depuis quelques semaines, un drôle de hashtag a envahi la toile. #Objectifbikinifermetagueule, lancé par la comédienne et humoriste française Laura Calu, s'inscrit dans le mouvement body positive, cette philosophie qui encourage les femmes mais aussi les hommes à aimer leur corps, tel qu'il est. Depuis, vergetures, cellulites, poils, bourrelets s'affichent fièrement et semblent moins rougir face à la pression médiatique qui a longtemps (et qui continue) à malmener nos pauvres corps imparfaits. Oui, comme chaque année à la veille de l'été, médias, pubs et autres supports marketing nous abreuvent de conseils (pour ne pas dire de diktats déguisés) pour nous aider (ou imposer) à atteindre "L'objectif post-été" : le corps zéro défaut.

Exit les silhouettes photoshopées et les corps tellement parfaits qu'on n'y croit plus (on ne nous l'a fait plus), une armée de corps bafoués a répondu à l'appel de l'humoriste, en relayant leur silhouette, brute, sans filtre, sur la toile. "Puisque des photos de femmes parfaites le plus souvent retouchées envahissent nos écrans voici des photos de femmes comme elles sont. La beauté est dans l’œil de celui qui regarde, il n’existe pas de perfection" a-t-elle expliqué sur son compte Instagram, remerciant les courageuses (et courageux !) à avoir pris la pose, la vraie. Bien-sûr, si l'épreuve de la plage te donne la motiv' pour aller killer ta cellulite avant l'arrivée des beaux jours, on ne te jette pas la pierre ! Ce qu'il faut que tu gardes en tête, c'est que rien ni personne ne t'impose un tel régime. Si le coeur t'en dit, tu dois avant tout le faire pour toi et rien que pour toi. 

Source : Shoko - Crédit : Unsplash,Karina Miranda, Unsplash - Ariel Lustre