On a parlé mode et filles avec M Pokora pour sa nouvelle collection Oôra

par

Déjà 5 collections Oôra pour M Pokora et Cache Cache. Pour comprendre la démarche créative de ces pièces Automne-Hiver 2015/2016, on a discuté avec M Pokora...

Oôra, c'est le nom qu'a choisi M Pokora pour sa marque en propre, abritée chez Cache Cache. Avec cette cinquième collection, pour la saison automnale et hivernale, on s'est permises de lui poser quelques questions sur le choix de son motif phare, des roses avec une explosion de couleurs comme un feu d'artifices, mais aussi sur celui de son thème de collection : l'amour. Dans ses chansons déjà c'est un sujet récurrent pour M Pokora qui a souhaité l'exploiter en mode avec la complicité des équipes créa de Cache Cache. Les pièces sont à la fois sexy et graphiques, recherchées sur les matières empruntées qui font un pont entre un style très féminin et celui du street. Moins girly que la dernière collection, c'est une cible plus large que souhaite toucher M Pokora avec sa collection Automne-Hiver 2015-2016 Oôra. Peut-être cela correspond-il à ses envies de jeune homme de 30 ans ? Lors d'un moment décontracté, M Pokora nous a parlé de son travail de créateur, son regard sur la fille de 2015 et nous a même donné un super indice sur sa prochaine collection. Impatientes ? Découvrez tout de suite notre interview avec M Pokora qui a été loin de nous laisser indifférentes...

meltyFashion : Dis-nous, peux-tu nous parler du thème "Love". Pourquoi l’amour pour cette nouvelle collection ?

M Pokora : En fait ça vient du premier brainstorming qu’on a fait pour cette collection, avec les filles avec lesquelles je bosse, et elles me disent "ok voilà les tendances de la prochaine saison, les couleurs c’est ça, les imprimés c’est ça" donc du coup il y avait les roses, et tout de suite j’ai dit ok. Comme j’aime bien avoir un thème sur chaque collection Oôra depuis le début, je me suis dit "rose, amour", et tout de suite Roméo et Juliette. Et comme je suis fan de la version de Baz Luhrmann (avec Leonardo di Caprio et Claire Danes) je me suis dit que ce serait cool de jouer avec les phrases et les écritures. A la base, pour tout te dire, je voulais faire des t-shirts avec des captures du film.

meltyFashion : Et pourquoi ne pas l’avoir fait ?

M Pokora : Il faut être une marque comme Nike ou adidas pour se le permettre, pour Oôra c’était un peu plus compliqué. Mais je voulais vraiment que sur deux, trois t-shirts de la collection il y ait le visage des deux. On est redescendu sur terre tout en gardant ce concept de Oôra Love et de prendre les phrases que j’aime bien du film pour les mettre sur certaines pièces.

meltyFashion : En parlant de roses. Elles ne sont pas laissées au naturel, pourquoi cette explosion arty autour ?

M Pokora : Je voulais donner un côté un peu graphique, un côté roses rock. Tu vois il y a un clip que j’adore c’est We found love de Rihanna avec ces couleurs et cet amour un peu torturé et à un moment il y a ces artifices que j’aimais bien et je me suis dit que je voulais un motif qui me fasse penser à ça. Du coup pour casser ce côté trop " Love" il y a le perfecto, les bottes, histoire que l’on ne tombe pas dans ce côté trop Pollypocket.

meltyFashion : Par rapport à la dernière collection, on sent que c’est plus femme. Pourquoi avoir voulu ça ?

M Pokora : Parce qu’on évolue et que ça va mieux avec cet univers tout en permettant plus de choses. C’est vrai qu’avec les collections hiver t’as plus de matières, avec les gilets, les pantalons bi-matières, tu peux jouer avec plus de choses structurées.

meltyFashion : Quelque part, tes collections Oôra sont la représentation de ton dressing féminin idéal ?

M Pokora. C’est ça. C’est casual, c’est la fille qui n’a pas besoin d’en faire des caisses et qui peut être jolie juste avec un petit détail. Je voulais quand même une marque accessible mais toujours avec des pièces originales et des détails qui font que. Tu vois par exemple, il y a un an on avait trouvé le fait d’avoir sur le perfecto des boutons à pression triangulaires, donc esthétiquement tout de suite ça apporte un truc. De faire des poches triangulaires sur les chemises, sur la collection de l’hiver dernier aussi.

meltyFashion : On suppose que tu aimes toutes les pièces de ta collection, mais y en a-t-il que tu préfères ?

M Pokora : Après forcément, on ne fait pas une collection pour se faire plaisir car il faut que les gens la portent, mais j’ai des coups de cœur comme le gilet kimono bi-matière, j’adore aussi le crop top qui est devenu chaque année un classique d’Oôra. Je le trouve vraiment cool avec le logo revisité, car on revisite toujours avec le motif en cours le logo Oôra, et avec le zip dans le dos il est vraiment cool.

meltyFashion : Comme on parle de dressing idéal, de féminité. Que penses-tu des modèles féminins (comme les sœurs Kardashian) pour les filles que tu touches en termes de cible ?

M Pokora : Pour moi, tout dépend de comment la chose est portée. Tu vois certains vêtements mal portés vont faire très vulgaires sur l’une et portés par une autre vont être une révélation. Le truc c’est de bien associer les choses, de ce que tu en fais et de l’attitude surtout.

meltyFashion : Et les filles autour de toi, elles pensent quoi de la collection ?

M Pokora : La collection déjà a bien démarré et les gens autour de moi, comme mes danseuses à qui je donne toujours une pièce de la collection, kiffent. Mais après c’est comme un album, une fois que c’est sorti ça ne nous appartient plus.

meltyFashion : Justement, avec Oôra tu peux toucher des filles qui n’écoutent pas forcément ta musique…

M Pokora : C’est ça, le but c’est que la collection plaise aussi à des gens qui n’écoutent pas mes morceaux. C’est le challenge.

meltyFashion : Est-ce que tu peux nous donner un indice sur ta 6ème collection ?

M Pokora : Pays ensoleillé(s). Mais je ne veux pas trop en dire…

Envie de shopper les pièces Oôra by M Pokora ? C'est juste par là...