S'inscrire
tracking
Cheveux & autres poils

On sait enfin pourquoi on a mal à la tête quand on porte une queue de cheval

Publié par
Eva Yoro
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
On sait enfin pourquoi on a mal à la tête quand on porte une queue de cheval

Une coiffure qui ne nous veut pas toujours du bien. 

Si elle a longtemps été considérée comme une coiffure bas de gamme, dont le port était toléré que sur les petites filles et les sportives, la queue de cheval a pris une sacrée revanche ces dernières années. Haute, déstructurée, sur le côté, les possibilités pour upgrader une ponytail sont aujourd'hui multiples. Si son capital séduction n'est donc plus à prouver, le port de la queue de cheval n'en reste pas moins contraignant, notamment en raison des nombreuses migraines qu'on se coltine après avoir passé la journée les cheveux attachés. Une douleur constante dont même la reine de la ponytail Ariana Grande souffre, comme elle le confiait en 2018 sur Twitter.

Les nerfs du cuir chevelu particulièrement sensibilisés par les queues de cheval
Crédit : Unsplash @Alex Hddife

C'est justement à cet inconfort que des neurologistes interrogés par la rédaction de HuffPost se sont intéressés. Si l'on ressent une légère ou une vive douleur après avoir attaché ses cheveux en queue de cheval ou tout simplement lorsqu'on tire sa chevelure en arrière, c'est parce que les nerfs du cuir chevelu sont très sensibles et le deviennent d'autant plus lorsqu'une pression est exercée sur les terminaisons nerveuses. C'est pour cette raison que la douleur n'est pas ressentie tout de suite mais souvent au fil des heures voire au moment où l'on détache la queue de cheval.

« Quand on exerce une traction sur ces nerfs, cela peut ne pas faire mal dans un premier temps, mais à mesure que la douleur s'installe et s'accroît, ces nerfs deviennent de plus en plus sensibles » explique l'un des experts. Lorsque les nerfs sont sensibilisés, ils envoient en effet un signal de douleur au cerveau qui perçoit alors la sensation comme douloureuse, alors qu'elle n'est pas censée l'être. C'est ce qu'on appelle l'allodynie : lorsque la douleur est déclenchée par un stimulus qui est normalement indolore. De nombreuses personnes sont touchées par ce phénomène, particulièrement accentué par certaines activités, comme la gym, la danse classique, la natation. Des pratiques qui demandent souvent le port d'accessoires qui donnent de violents maux de tête, comme les « bandeaux, le hijab, le masque de ski, les casquettes ».

D'ailleurs, ce sont les personnes qui souffrent souvent de migraines qui sont le plus susceptibles de ressentir ce type de douleur. Certaines études ont également lié cette sensibilité du cuir chevelu à d'autres problèmes, notamment de sommeil ou hormonal. S'il n'existe pas de traitement spécifiquement adapté au mal de tête lié aux queues de cheval, les experts recommandent la prise d'anti-inflammatoires pour atténuer la sensibilité du cuir chevelu. Ils conseillent également de ne pas attendre que la douleur s'installe pour détacher ses cheveux, mais de les lâcher dès que possible. « Plus tôt vous relâcherez vos cheveux, moins ils seront susceptibles de vous faire mal » préconisent-ils. Le message est passé !

À lire aussi
Le docu Le Sens du Poil lève les tabous sur la pilosité féminine
À lire aussi
Jeune et déjà des cheveux blancs ? Le stress serait bien responsable selon la science
À lire aussi
Non, s'épiler le maillot n'améliore pas la vie sexuelle, au contraire 
À lire aussi
Nope, se couper les cheveux ne les aide pas à pousser plus vite
À lire aussi
@PayeTonPoil, le compte Insta qui donne la parole aux meufs qui ont arrêté de s'épiler
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
On sait enfin pourquoi on a mal à la tête quand on porte une queue de cheval
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible