3 preuves qu'Outlander est une série 100% Girl Power 

par

Outlander est la série du moment. Mais au-delà de nous montrer des Highlanders parfaits et une relation à se damner, la série nous propose aussi des personnages féminins forts.

Outlander, ce n'est pas qu'une série où les hommes se baladent en kilt. Certes, Jamie Fraser (ou plutôt, Sam Heughan) est l'atout fort de Starz pour cette adaptation, mais il ne faut pas oublier qu'à l'époque où s'inscrit la série, les femmes n'avaient pas leur mot à dire. Pourtant, Diana Gabaldon a écrit des personnages féminins forts, des filles qui ont de quoi nous inspirer. Alors, Outlander est-elle vraiment une série féministe ? 

#1. Pour Cesar Domboy, Fergus est féministe 

"Je pense qu’Outlander est une série féministe. Nous on l’a fait comme dans n’importe quelle entreprise où il y a 70% d’hommes qui sont à la tête de la writers room. C’est très différent des autres séries qui ont une emprise masculine forte. Mais oui, je pense que c’est plutôt féministe", déclarait l'acteur lors d'un entretien accordé au cours de la LandCon. "Fergus est entourée de femmes. Il a grandi entouré de femmes, il a grandi dans un bordel". Et évidemment, ce background lui a permis de se construire et surtout, d'avoir une autre vision du monde. 

N'oublions pas non plus qu'à partir du moment où Claire est entrée dans l'équation, Fergus a trouvé en elle une figure maternelle : "Il y a aussi ce rapport qu’il a eu avec Claire qui était très fort et sans spoiler la saison 3, l’histoire de Fergus, c’est qu’il va rencontrer cette femme, Marsali, il la connait déjà parce qu’il a grandi avec elle. Il la connaissait depuis toujours et il va switcher : il va passer de l’homme qui était -pas forcément joueur- séducteur à quelqu’un qui tomber amoureux. Et il tombe amoureux pour les vraies raisons, pour les bonnes raisons. C’est de l’amour alors qu’à l’époque, on tombait amoureux par intérêt. Et en ça que je le trouve moderne et féministe. Il a un côté assez 2017".

Jenny, celle qui les fait tous filer droit 

Et cette tendance féministe, elle ne se ressent pas uniquement du côté des personnages masculins. Qui dit féminisme dit forcément femmes fortes. Avant d'aborder le cas de Claire, il nous faut -évidemment- revenir sur d'autres . Il y a Jenny, par exemple. Rappelons que Jenny Fraser est celle qui fait tourner Lallybroch en l'absence de son frère et qu'en plus, elle le fait bien. Elle reste la seule personne (hormis Claire) capable de résonner Jamie et surtout, de le canaliser - et Dieu sait que pour contenir un Highlander comme son frère, il faut du tempérament. D'ailleurs, Steven Cree (qui interprète Ian Murray) a déclaré que même s'il ne pourrait définitivement pas vivre avec elle au quotidien, "avoir une femme telle que Jenny est quelque chose dont il faudrait être reconnaissant"

Claire, la femme qui a changé Jamie 

Dans Outlander, même si les femmes ne prennent pas leur sabre pour partir au combat, elles font ce qu'elles savent faire de mieux, épauler. Vous savez ce qu'on dit, "derrière chaque grand homme, se cache une femme". Eh bien dès la première saison, l'influence de Claire sur Jamie saute aux yeux. Pour rappel, lorsqu'il la bat parce qu'elle a"désobéi", Claire se défend et surtout, elle ne gêne pas pour le menacer : si Jamie avait osé levé la main sur elle ne serait-ce qu'une fois, elle lui aurait montré sa façon de penser. Ils n'ont pas la même vision des choses, pas la même conception et c'est justement ça qui rend leur relation si spéciale : Claire vient du futur et quelque part, c'est exactement ce qu'il fallait à Jamie. 

Cette saison, on retrouve une autre femme au caractère fort, Brianna. La fille de Claire et Jamie n'a rien à envier à ses parents et quelque chose nous dit qu'elle saura prendre la relève. Mais en attendant, le Girl Power est bien là et ce, depuis le premier épisode. 

Source : Shoko.fr, tumblr,  - Crédit : Starz