Paris-Rome, ce que l'on retient du défilé Chanel des Métiers d'Art 

par

Tenu le 1er décembre, le dernier défilé Chanel des Métiers d'Art à Rome a célébré en beauté le savoir-faire des petites mains Chanel. Retour sur les tendances à retenir de ce défilé

Paris-Rome : rencontre au sommet de deux capitales stylées pour le 12ème défilé Chanel des Métiers d'Art. Après un court-métrage alléchant "Once and Forever" dans lequel Kristen Stewart prêtait ses traits à Gabrielle Chanel, les célébrités du monde entier se sont données rendez-vous dans le mythique studio Cinecittà. Dans un Paris "idéalisé, reconstitué", Karl Lagerfeld a mis à l'honneur la femme Chanel dans un décor inspiré du cinéma de Fellini. Brasseries, boulangeries, terrasses de café, les mannequins Chanel ont déambulé dans ces lieux qui font le charme de notre capitale. "Moderne et intemporelle", voilà comment Karl Lagerfeld s'est appliqué à saluer la femme Chanel. Retour aux sources donc pour le directeur artistique de la maison qui n'a pas manqué de ressortir le célèbre tailleur-jupe en tweed. Porté avec un collant en dentelle travaillé, ce classique est revisité avec des mules à talons bicolores qui ont fait sensation.

#ParisInRome #ChanelMetiersdArt

Une vidéo publiée par CHANEL (@chanelofficial) le

Nul doute que ces petites chaussures seront bientôt aux pieds de toutes les mordues de mode. Le tailleur-pantalon a également été aperçu sur le catwalk. XXL, comme Rihanna sait le porter, et en tweed, la femme moderne signée Chanel joue avec cet intemporel en lui apportant une touche cool, tout en gardant son allure chic. Côté matières, on retrouve l'esprit "grands cinémas français et italien des années 60". Outre le tweed, le cuir, le tulle et la dentelle sont omniprésents, le tout travaillé minutieusement par les petites mains de la maison Chanel. La perle se niche également un peu partout. Sur le gant, la montre ou aux escarpins noirs pointus, elle est incontournable cette saison. Clin d’œil aux codes de la marque, la silhouette Chanel s'accessoirise avec une superposition de sautoirs en perle, de créoles et de chokers en dentelle. Enfin, question coiffure et maquillage qui se veulent moins colorés que la collection présentée au dernier défilé Chanel Printemps-Eté 2016, les icônes du cinéma des années 60 sont une fois encore mises à l'honneur.

@jamiebochert @bellahadid @micarganaraz #ParisInRome #ChanelMetiersdArt

Une photo publiée par CHANEL (@chanelofficial) le

Smoky ultra charbonneux, cheveux crêpés et moues boudeuses à la Bardot, les mannequins rendent hommage à ces actrices mythiques, symbole suprême de la femme fatale. Pour incarner l'esprit Chanel, plusieurs tops au top ont été conviées. D'abord, le mannequin qui monte, Bella Hadid, la sœur de Gigi Hadid. Pour son premier défilé Chanel, le jeune top model s'est transformé en vamp aux allures gothiques. La femme moderne vue par Chanel n'a en effet pas peur de mixer les styles et brouiller le genre. Condensé d'ultra féminité, d'élégance et d'impertinence, elle se distingue par son allure de garçonne assumée. Freja Beha Erichsen, Edie Campbell et Lineisy Montero incarnent à merveille l'esprit Chanel. Enfin, Karl Lagerfeld a une fois de plus fait appel au mannequin Lara Stone. Sa ressemblance troublante avec Brigitte Bardot a clôturé le show Chanel en beauté.

Source : www.vogue.fr/mode/inspirations/diaporama/le-dfil-chanel-mtiers-dart-rome-sur-instagram/24096/www.grazia.fr/mode/fashion-week/galeries/chanel-metiers-d-art-les-images-de-la-collection-paris-rome-794029/www.marieclaire.fr/,defile-chanel-metiers-d-art,796249