Pierre Niney et Jalil Lespert pour Yves Saint Laurent le film, la rencontre exclusive

par

Hier se tenait une rencontre avec l'équipe du film Yves Saint Laurent à la Fnac des Ternes à Paris. Pour l'occasion nous avons rencontré Pierre Niney et pu interroger Jalil Lespert. Focus exclusif !

Que les réactions fussent positives ou négatives, le film Yves Saint Laurent de Jalil Lespert n'a laissé personne indifférent. Et pour cause, cette réalisation qui traite de passion a touché toutes les personnes ayant travaillées sur Yves Saint Laurent; nous l'avons clairement ressenti lors de notre rencontre avec Pierre Niney et Jalil Lespert hier à la Fnac des Ternes à Paris pour la sortie du DVD du film événement. Il ne serait pas très juste de dire que ce film traite uniquement de mode car, comme le souligne Jalil Lespert, il est aussi question "d'une histoire d'amour hors du commun" entre Yves Saint Laurent et son amour de toujours Pierre Bergé. La complexité du film tient d'ailleurs dans cette confrontation et complémentarité des passions d'Yves Saint Laurent pour la mode, pour l'amour et pour les femmes. Un mélange de sentiments qui fut le moteur de la vie d'Yves Saint Laurent et intrinsèquement du biopic réalisé par Jalil Lespert dont Pierre Niney fut l'acteur principal. Lors de cette rencontre exclusive nous avons compris que la compréhension de la personnalité d'Yves Saint Laurent fut difficile tant sa vie fut riche. Jalil Lespert et Pierre Niney reconnaissent, à l'unisson, que le créateur était un timide maladif, bourré d'humour mais dont la part sombre prenait souvent le pas sur ses joies.

Jalil Lespert souligne que la comparaison peut être faite avec Rimbaud quand on évoque "l'immense talent qu'était [celui d'Yves Saint Laurent] et sa part sombre qui lui donne cette dimension de poète maudit". Bien que l'amour soit le fil rouge de la réalisation du film Yves Saint Laurent, Jalil Lespert ne manque pas de rappeler combien la mode fut un pilier de l'histoire du créateur, il nous donne même la raison du tournage de ce biopic en disant que "la mode est quelque chose qu'[il vit] au quotidien, [qu'il a] des amis qui travaillent dans la mode [...] et que quelqu'un de [sa] génération qui puisse parler de la mode en France donnait du sens à une histoire franco-française d'envergure". Le lien fut donc fait entre l'histoire du film et son conteur laissant transparaître la "lumière hors du commun [d'Yves Saint Laurent] et ce que l'on appelle le génie", selon les mots de Jalil Lespert. La fougue et la justesse des propos du réalisateur ainsi que de Pierre Niney nous ont touchées et fait admettre que nous étions au-delà d'une réalisation filmique mais dans la transposition d'un morceau d'histoire qui codifie aussi bien la mode, l'amour homosexuel que la place des femmes dans la société. Pierre Niney confie à ce propos que sa rencontre avec l'entourage d'Yves Saint Laurent à changer son regard et lui a fait comprendre qu'aujourd'hui notre rapport à l'art, à la mode et à la fête étaient bouleversés.

Pierre Niney et Jalil Lespert pour Yves Saint Laurent le film, la rencontre exclusive - photo
Pierre Niney et Jalil Lespert pour Yves Saint Laurent le film, la rencontre exclusive - photo
Pierre Niney et Jalil Lespert pour Yves Saint Laurent le film, la rencontre exclusive - photo

Sa participation aux côtés de "gens spéciaux, presque comme des personnages de romans" l'a fondamentalement aidé à construire sa composition pour incarner Yves Saint Laurent. Pierre Niney souligne d'ailleurs sa "chance de travailler sur un rôle très dense" pour lequel son attachement fut fait par rapport à des thèmes comme l'histoire trouble entre Victoire, incarnée par Chalotte Le Bon, et Yves Saint Laurent, l'histoire passionnelle entre Pierre Bergé et Yves Saint Laurent ou encore par rapport à l'obsession du créateur pour les mannequins femmes. Nous apprenons de Pierre Niney que la complexité du rapport aux femmes qu'avait Yves Saint Laurent était évidemment due à l'image de sa mère mais aussi au fait que le créateur s'illuminait littéralement dès l'entrée d'un mannequin dans la pièce. Plus qu'un visionnaire mode ou un faiseur de proportions, Yves Saint Laurent nous apparaît comme un amoureux des femmes avec toute la diificulté que cela implique. S'agit-il de désir, d'admiration ? Pierre Niney avoue qu'il s'agit d'un peu de tout cela mais qu'il est certain qu'Yves Saint Laurent vouait un véritable culte à la beauté féminine dans tous ses aspects et loin des nombreux clichés auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Cette dimension avant-gardiste est aussi l'une de nos 3 raisons d'acheter le DVD du film Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, que nous avons eu la chance d'interroger. Voici notre interview exclusive.

Vous avez construit une galerie de personnages complexes pour le film Yves Saint Laurent. Vous sentez-vous proche de l'un d'eux ?

Je me sens proche du couple Saint Laurent-Bergé dans la mesure où pour décrire des personnages aussi forts il faut une part de soi en chacun d'eux, de manière très inconsciente très certainement. Je me sens proche d'eux, du moins ils m'inspirent beaucoup.

Si Yves Saint Laurent était toujours vivant, auriez-vous construit le film de la même manière ? Vous seriez-vous quelque peu censuré ?

Non mais je pense que je ne l'aurais pas fait parce que c'est compliqué de faire un film sur quelqu'un de cette dimension là qui est encore vivant. C'est moins compliqué de mettre en scène Pierre Bergé parce que l'on a une image plus floue de Pierre Bergé -moi-même je n'ai pas une image très précise- surtout à cette période là. Tandis qu'une icône encore vivante c'est plus compliqué d'ailleurs j'ai trouvé que c'était le bon moment pour faire un film là-dessus , juste quelques années après son décès, parce que ça contribue quelque part au deuil.

Avez-vous un nouveau regard sur la mode ou sur les femmes en général depuis la réalisation du film ?

Oui évidemment ça a changé ma perception de la mode, même si la mode je connais ça d'assez près. Ma compagne, mes amis travaillent dans la mode mais j'ai essayé de comprendre davantage la nécessité d'avoir de grands artistes pour créer des collections.