Plus de sextos, la police canadienne lance une appli humoristique

par

La police canadienne limite le harcèlement sexuel par SMS en proposant une application anti-sexto à destination des jeunes filles

Il est parfois fatigant d'être une fille quand nous avons le droit à des remarques où comportements déplacés de la part d'individus plus ou moins obscènes. Nous avions déjà encouragé l'action du collectif #stopharcèlementderue qui souhaitait mettre en place des #zonesansrelou de façon à ce que les femmes puissent se déplacer à n'importe qu'elle heure sans être importunées. Dans la même veine, la police canadienne (Ontario) a mis en place une solution plutôt originale pour lutter contre les sextos, les SMS à caractère sexuel, suite à de nombreuses plaintes de harcèlement. Le phénomène du sexting semble se répandre depuis quelques mois, l'idée ingénieuse pour répondre à cela a donc été de mettre au point une application pour éloigner les malotrus.

"Send this Instead" est le nom de cette application anti relou que les jeunes canadiennes pourront télécharger. Le principe est simple, comme son nom l'indique l'application propose une sélection de phrases toutes faites à envoyer à la personne qui nous importune pour le faire fuir. Entre les 57 réponses sarcastiques disponibles, il ne reste plus qu'à faire son choix. Notre préférée étant " Je ne peux pas t'envoyer de photos de nu mais je transfert ton message à mon père tu peux lui en demander si tu veux" et "Je vais te dire ce que ta maman t'aurait dit". L'application permet également de prévenir directement la police en cas de harcèlement plus sérieux.

Plus de sextos, la police canadienne lance une appli humoristique - photo

La police déclare que cette application n'arrêtera pas le sexting mais qu'elle permettra d'y répondre de façon différente et décalée. Si l'avancée de la technologie n'est pas toujours bénéfique comme cela a pu être le cas avec le Pavlok, le bracelet qui punit, elle peut être aussi parfois d'un grand secours. En plus de protéger les jeunes filles canadiennes, cette application nous prouve que la police peut parfois faire preuve d'humour et d'originalité. Nous téléchargerions bien nous aussi l'application Send this instead juste pour pouvoir rire devant ces répliques acerbes et drôles.