#Plusde70kgEtSereine, le hashtag militant qui s'attaque à la grossophobie

par

Un hashtag qui prône le selflove et le body positivisme. 

Tremble, Twitter, tremble, un nouvel hashtag gronde sur la toile. Il s'agit de #Plusde70kgetsereine, un hashtag qui s'attaque à la grossophobie et aux discriminations auxquelles sont confrontées quotidiennement les femmes qui ne répondent pas à la taille "mannequin". Le mouvement a été lancé le 10 juin dernier par la Youtubeuse Elawan, à la tête de la chaîne Pensées et Blablas d'Elawan à la suite d'une nouvelle attaque sur son poids. "Comment toi en tant que femme, tu peux peser plus de 70 kg et être sereine ?". Voilà la phrase balancée par un twitto (qui a depuis supprimé son tweet d'une débilité sans nom) et à laquelle la jeune Youtubeuse a répondu de la meilleure façon qui soit : une photo d'elle, tout sourire, l'air visiblement heureux et apaisé. Un cliché accompagné du message : "Ben comme ça" et surtout du fameux hashtag qui a depuis embrasé la twittosphère #plusde70kgetsereine.

Depuis, ce sont des centaines et des centaines de femmes qui ont fait de même, publiant des selfies ou des photos de leur silhouette plantureuse, accompagnées de messages et de témoignages encourageants. Qu'elles s'assument totalement ou qu'elles soient encore sensibles aux attaques qui visent leurs corps, leurs poids, leurs physiques, elles se sont toutes prêtées au jeu, luttant ainsi contre la grossophobie et plus généralement les diktats de beauté imposés par la société. Il faut dire que les réseaux sociaux sont un terrain particulièrement hostile. En plus de faire face chaque jour aux nombreux clichés de "corps parfaits" (et surtout photoshoppés) d'Instagrammeuses qui accentuent nos complexes, nous sommes également visées par des attaques menées par des trolls qui profitent de l'anonymat de certains dispositifs pour balancer toutes les horreurs possibles. Un climat qui ne facilite pas toujours la confiance en soi et l'acceptation face au regard des autres.

Voilà pourquoi cette vague de body positivisme portée par des centaines d'anonymes bien dans leur corps et dans leur tête fait un bien fou. D'ailleurs, le hashtag #Moinsde50kgetsereine n'a pas tardé à voir le jour sur la toile, en réponse à celui initié par Elawan. Le principe est le même : qu'importe qu'on ait des kilos "en trop" ou "en moins", il n'existe aucun physique parfait, aucun modèle auquel se conformer ni se référer, il n'y a que des femmes aux physiques différents et uniques qui ne demandent qu'une chose : qu'on les accepte et qu'on les aime telles qu'elles sont. Point barre.

Source : Shoko - Crédit : Netflix