S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

Hedi Slimane ou l'histoire d'un créateur audacieux

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

Depuis sa prise de fonction chez Saint Laurent Paris en 2012, Hedi Slimane fait l'objet de toutes les attentions. meltyFashion dresse le portrait de ce créateur audacieux dont le génie n'est plus à prouver

Hedi Slimane. Au fond qui est cet homme qui a tant influencé le monde de la mode ? Un mystère pour certains, un génie pour d'autres, Hedi Slimane est l'un des rares créateurs dont l'univers est si fantasmé par ses confrères. Rien pourtant ne prédestinait cet homme de 44 ans à devenir le créateur talentueux que l'on connaît aujourd'hui; son parcours atypique et son importance dans le monde de la mode nous font revenir sur l'histoire d'Hedi Slimane depuis ses débuts chez Yves Saint Laurent. Né à Paris dans l'univers chaotique de l'année 1968, Hedi Slimane a grandi dans une atmosphère artistique qui l'a poussé à se mettre à la photographie dès l'âge de 11 ans. Ce génie précoce, s'amusait des détails tirés de ses ballades, qu'il traduisait en photographies avant de croquer ses premiers dessins de mode vers l'âge de 16 ans, qu'il réalise pour en faire ses propres tenues. A 24 ans il assiste Jean-Jacques Picart dans l'élaboration du 100ème anniversaire de la toile monogramme de Louis Vuitton, toujours aussi culte. Repéré alors par Pierre Bergé, le co-fondateur de la maison Yves Saint Laurent, Hedi Slimane est nommé directeur des collections de cette maison en 1996, avant d'en devenir le directeur artistique. Un honneur qu'Hedi Slimane a retrouvé en reprenant la tête dela maison Yves Saint Laurent, devenue Saint Laurent Paris. Une ascension fulgurante qui tient à ses propositions qui sont le témoin d'une génération en devenir et qu'il a largement façonnée. En 1999, il signe la collection Black Tie qui signera définitivement son style aux coupes ajustées et androgynes. En 2000, sa signature est un gage de nouveauté et c'est pour Dior Homme qu'il choisit de quitter la maison Yves Saint Laurent; le choix d'inventer une silhouette novatrice lui est alors offerte. La naissance de la silhouette skynny et androgyne, va créer un raz-de-marée dans la création de mode dont l'influence est plus que jamais ressentie avec des marques comme The Kooples ou Zadig et Voltaire. Hedi Slimane fait de Dior Homme, un univers faiseur de tendances qui lui vaudra d'être le premier designer de mode homme à recevoir le très convoité prix International designer au CFDA (Conseil des créateurs de mode américain), que David Bowie, icône pop des années 70, lui remet en personne. Une consécration.

Dès lors Hedi Slimane voit un monde de tous les possibles s'ouvrir et sa passion pour la photographie devient alors un médium double faisant office de pont entre son amour de l'image fixe et son don pour créer des silhouettes. Avec le skynny, Hedi Slimane s'est fait le porte parole d'une génération dont l'univers rock sera la clé de voûte. Devenant le styliste attitré de Mick Jagger, Beck ou encore Jack White le chanteur des White Stripes, Hedi Slimane est devenu un créateur de mode générationnel majeur. Combinant tous ses talents artistiques comme la photographie, l'illustration, la vidéo et la mode, Hedi Slimane fait office de génie en renouvelant l'esprit et l'image rock sulfureuse des années 60, qui puise son inspiration via les groupes de musique britanniques. Pete Doherty, Amy Winehouse, Alex Turner ou Christopher Owens, deviennent ses égéries et ses modèles photographiques. Une photographie dont il use avec brio grâce au maniement exquis du noir&blanc, qui confère à ses clichés une dimension précieuse, un témoin du temps. A la manière d' Helmut Newton, Hedi Slimane crée les icônes et les silhouettes de demain dont les créations de mode deviennent le principal outil. En quittant Dior Homme en 2007, Hedi Slimane a créé l'inquiétude de ses pairs. Cette transition dans le parcours mode d'Hedi Slimane fut cependant salutaire car c'est à ce moment que son esprit vagabond s'est exprimé au sein du seul médium photographique. Des séries qu'il tire de ses expériences au quatre coin du monde mais dont le lieu de perdition reste la Californie, avec California Song, qui sera une de ses œuvres photographiques majeure. Les expositions s'enchaînent et son talent de faiseur d'images sera jalousé par les plus grands dont Terry Richardson. Le monde de la mode ne perdait en fait pas son créateur à l'univers subversif puisqu' Hedi Slimane signera dès 2007 des séries photographiques pour les plus grands magazines de mode dont Vogue, qui voit en lui l'interprète d'images sulfureuses, romantiques, sachant capter une mélancolie ambiante. A travers les portraits des plus grands mannequins comme Arizona Muse, Sasha Pivovarova ou Lara Stone, Hedi Slimane imposera le noir&blanc dans les magazines de mode, qui s'arrachent son sens du détail, ses mises en scène chic et ses allusions sexuelles habilement orchestrées par une nudité subtilement exploitée.

Crédit : Getty

En parallèle, Hedi Slimane alimente le mythe de son génie en mode et photographie par l'ouverture de Hedi Slimane Diary, son journal retraçant ses voyages, ses shootings, les portraits d'une génération de visages qui font les podiums d'aujourd'hui. Hedi Sliamne alimente les esprits avec un possible retour, que la maison Yves Saint Laurent lui offre après les départs successifs de Tom Ford et Stefano Pilati. 2012, signe le grand retour d' Hedi Slimane dans le circuit fermé de la mode avec sa nomination de directeur artistique de Saint Laurent Paris, la nouvelle appellation de la maison Yves Saint Laurent. Un nom moderne qui capte l'esprit parisien, rock et chic qu'Hedi Slimane va insuffler aux créations de la maison. Après le succès immense et mérité dela collection printemps-été 2013 de Saint Laurent Paris, Hedi Slimane s'est mis dans l'idée de concevoir toute l'identité visuelle de la maison, dont les campagnes sont exclusivement shootées par lui. Un privilège non négligeable qui donne la possibilité au créateur de s'approprier Saint Laurent Paris avec des pièces romantiques, fuselées et irrévérencieuses où les capelines côtoient les nœuds de mousseline et où les robes se veulent aériennes. Hedi Slimane dresse le portrait d'une génération où les silhouettes représentent des héroïnes en noir&blanc. Il réinvente le chic de Saint Laurent en faisant se rencontrer des coupes ajustées, sa signature, à des matières légères et nobles comme le cuir, la dentelle ou la laine. Des manteaux officiers, des décolletés subtilement ajourés et des allures divinement sensuelles, sont les ingrédients de la réussite et du génie qu'impose Hedi Slimane, depuis deux saisons, au sein de Saint Laurent Paris. Les silhouettes d'Hedi Slimane, résolument chic, malicieuses ingénieuses s'imposent une nouvelle fois au cœur des défilés ne laissant plus aucun doute sur l’œil photographique et aiguisé d' Hedi Slimane, l'un des créateurs les plus novateurs et majeurs depuis Yves Saint Laurent lui même.

À lire aussi
Loi abrogée du port du pantalon pour les parisiennes ou l'histoire du pantalon féminin
À lire aussi
Le perfecto, l'histoire d'une veste rock et intemporelle
À lire aussi
Karl Lagerfeld, histoire d'un créateur novateur et contemporain
À lire aussi
John Galliano ou l'histoire d'un styliste excentrique
À lire aussi
Eleven Paris ou l'histoire d'une marque de t-shirts à moustache
À lire aussi
Dali au Centre Pompidou en 2012-2013, retour sur ses parfums et leur histoire
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Hedi Slimane ou l'histoire d'un créateur audacieux
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible