Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2

par

Direction Porto et ses défilés de mode pointus présentés lors du deuxième jour de Portugal Fashion. Entre sensualité exacerbée et anti-glamour, les créateurs locaux nous en font voir de toutes les couleurs !

Quittons Lisbonne, où se déroulait le 1er jour de Portugal Fashion avec des marques comme Susana Bettencourt ou Storytailors, direction Porto. C'est dans la seconde ville portugaise que la semaine de la mode se poursuit, dans un nouveau lieu d'exception. Dans le décor brut entièrement bétonné du Centre pour l'Excellence et l'Innovation dans l'Industrie Automobile, Julio Torcato est le premier à présenter sa collection Automne-Hiver 2016/2017. Sur le rythme des cornemuses, le designer portugais dévoile des pièces à l'esthétique minimaliste ; des lignes droites mais pas rigides pour autant, qui confèrent aux vêtements un caractère à la fois classique et contemporain. Entre deux silhouettes légèrement floues et oversized, enveloppées dans des manteaux ceinturés et longes robes fendues en laine, Julio Torcato nous présente des silhouettes plus body conscious, drapées de dentelle transparente qui laissent entrevoir des corps dénudés. Un subtil mélange d'élégance, de distinction mais aussi de décontraction pour une collection destinée à une femme duale.

Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo

Chez Pedro Pedro, la collection baptisée "L’étrangère" dévoile des tissus, couleurs et pièces aussi multiples que les femmes, avec néanmoins pour point commun l'exagération des volumes, la liberté totale des mouvements et la superposition des vêtements. Les matériaux se succèdent et se superposent, composant des silhouettes où la légèreté du velours ou du voile sont mis en contraste avec la rigidité d'un cuir verni. Les corps se meuvent en toute aisance mais restent dissimulés sous des couches de vêtements amples, un manifeste anti-glam que l'on retrouve en partie dans les créations de la maison Pé de Chumbo qui, pour l'Automne-Hiver 2016/2017, choisit d'allier la délicatesse et le grossier sur des vêtements aux inspirations ethniques. Malgré tout, impossible de qualifier ainsi les pièces tricotées et tissées à la main par Alexandra Oliveira, qui fabrique elle-même ses tissus. Les mailles frangées légèrement oversized contrastent en effet avec de plus fines dentelles apposées en all-over sur des robes semi-transparentes, mais en résulte une collection qui respire l'élégance et l'artisanat, composée de jolis classiques tels que la veste sans col ou encore le cardigan.

Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo
Portugal Fashion de Julio Torcato à Fatima Lopes, récap' du jour 2 - photo

De retour sur ses terres après avoir brillé plusieurs saisons à la Fashion Week de Paris puis à Portugal Fashion pour le Printemps-Été 2015, Fatima Lopes clôturait ce deuxième jour de défilés à Porto. La créatrice, qui voue un culte à la femme, n'a pas dérogé à la règle en présentant une collection plus sexy que jamais, où les corps se dévoilent et se déhanchent avec toute l'assurance d'une femme moderne. Épaules et poitrine se dénudent, aussi bien par le biais de slip dresses fendues, de combinaisons bustier ou encore de vestes masculines décolletées et portées à même la peau. Mais si le buste est mis en valeur, les jambes ne sont pas en reste puisque longueurs mini, fentes vertigineuses et jeux de transparence révèlent encore un peu plus le corps de la femme. Côté matières, si Fatima Lopes joue la séduction avec de jolis satins et cuirs, voiles et fourrures, la féminité est décuplée avec la prédominance du rouge et du noir, entrecoupés de gris, ivoire et bleu. Une collection qui sonne comme une vraie ode à la femme et qui l'invite à assumer fièrement ses attributs. La voilà, notre cerise sur le gâteau en ce deuxième jour de Portugal Fashion !