Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4

par

La 38ème édition de Portugal Fashion s'achève à Porto, où le fleuron de la création locale s'est donné rendez-vous pour proposer son interprétation de la mode Automne-Hiver 2016/2017, entre romantisme, noirceur et complexité

C'est l'heure de faire nos adieux à la semaine de la mode portugaise qui, de Lisbonne à Porto, nous a fait découvrir le fleuron de la création locale. Luis Buchinho est le premier à dévoiler sa collection Automne-Hiver 2016/2017 ce samedi 19 mars, investissant pour l'occasion l'incroyable Museu do Carro Eléctrico, niché au bord du Douro. Là, la lumière naturelle traversant la verrière illumine les silhouettes déstructurées qui foulent le sol parqueté. Intrigué par le puzzle et particulièrement le puzzle 3D, Luis Buchinho réalise des structures en assemblant les pièces, des morceaux de tissus enchevêtrés qui semblent pouvoir s'articuler. Les coupes sont droites, les bords francs, les couleurs neutres et les matériaux rigides, conférant à la collection une allure sombre et urbaine, presque underground. Malgré tout, la féminité est exacerbée, transpirant à travers des jupes courtes fendues, de petites robes droites ou encore des cols ajourés qui exposent le buste. Bref, Luis Buchinho retranscrit avec sophistication la complexité de la femme, avec ses multiples facettes.

Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo

La noirceur est également présente dans la collection de Nuno Baltazar, qui s'inspire du personnage de Jessica Lange dans la série American Horror Story pour développer son propre conte. La multiplicité caractérise sans conteste la femme Nuno Baltazar pour l'Automne-Hiver 2016/2017, qui est tantôt austère, tantôt provocatrice, même si l'allure gothique chic constitue de fil conducteur de la collection. En effet, les volants, dentelles et cols jabot nous plongent dans un univers sombre et raffiné, mis en exergue par la présence de matières délicates telles que la soie, le velours ou encore le mohair. Alexandra Moura dépeint elle aussi une femme obscure et romantique qui arpente le podium avec aplomb. Les nœuds lavallière, cols jabot et coutures froncées confèrent richesse et envergure à la silhouette, amplifiés par des volumes maxi rigides ou fluides. Toutefois, si la la collection de Nuno Baltazar se veut contemporaine, celle d'Alexandra Moura nous amène dans le passé, avec des détails anciens qui nous transporteraient presque dans la cour du roi.

Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo
Portugal Fashion de Luis Buchinho à Katty Xiomara, récap' du jour 4 - photo

L'opulence est loin de caractériser la collection de Katty Xiomara, qui préfère pour sa part des pièces plus épurées, piochées dans les incontournables du vestiaire féminin. Pour autant, la créatrice portugaise ne s'enferme pas dans les carcans de la mode et part à l'aventure, à l'instar de Susana Bettencourt présentée le 1er jour de Portugal Fashion. En atteste cette silhouette affublée d'un bombers criblé de patchs thermocollant, comme des cachets tamponnés sur un passeport, ou cette tenue métallisée qui évoque un voyage dans l'espace. La scout et la cowgirl sont elles aussi représentées, tout comme l'hôtesse de l'air, élégamment accessoirisée de son carré de soie autour du cou. La femme Katty Xiomara est une exploratrice intrépide qui parcourt le monde et agrémente sa tenue de détails ramenés de ses voyages, tels des totems. Quant à nous, nous garderons le souvenir de cette 38ème édition de Portugal Fashion gravé dans notre mémoire ; un voyage haut en couleurs à la découverte des joyaux locaux, dont le rayonnement pourrait bien dépasses les frontières.