Pour être au top de la classe cet été, mets tes tongs ! 

par

Ces sandales en plastique n'ont jamais été aussi chics. 

Jusqu’à maintenant les tongs n’étaient ni plus ni moins que des chaussures de plage. Pas très chics, mais bigrement pratiques. Utiles pour marcher dans le sable et se mouiller les pieds, elles étaient vite retirées dès que l’on cherchait à bien s’habiller. Elles reflétaient plus un esprit camping que summum du in. Mais ça c’était avant qu’on ne les retrouve sur le podium du défilé printemps été 2018 d’Isabelle Marant.

La mode nous réserve parfois de belles surprises et s’amuse souvent à détourner des objets populaires pour en faire les must-have d’une saison. Cette année, c’est plus au bord de l’eau que dans le ghetto que les fashionistas ont puisé leur inspiration en faisant de la banale tong, une chaussure à la pointe de la branchitude. Attention, on ne parle pas de la claquette, qui l’année dernière faisait fureur avec une belle paire de chaussettes. Mais bien de la sandale en plastique utile et résistante, créée pour les travailleurs brésiliens. Celle qui, au début de l’été, a tendance à t’irriter l’interstice entre le gros orteil et son voisin. La même qui s’est exportée dans le monde entier grâce à la marque emblématique Havaïanas.

Une publication partagée par @eve_mi_n le

C’est la journaliste et influenceuse, Sophie Fontanel, qui la première a troqué ses tropéziennes K-Jacques contre une paire de flip flop fluo. Quand les beaux jours ont pointé le bout de leurs nez, elle a sorti ses tongs et ne les a plus quittées. En toutes circonstances, elle les accorde avec toutes ses tenues. Au fur et à mesure, on a vu ces morceaux de plastiques s’inviter sur les pieds de toutes les filles branchées. Comme au niveau budget, c’est moins douloureux qu’une paire de Louboutin, il ne faut pas hésiter à en avoir plein. Bien sûr, on ose les motifs et les couleurs pour dynamiser notre petite robe à fleurs.

Quel bonheur de ne pas avoir ses pieds (gonflés, chaleur oblige) saucissonnés entre les lanières en cuir de nos petites chaussures d’été. C’est un vent de liberté que nous offre cette tendance. Car rappelons que cette année, on veut du confort avant tout. C’est notamment la raison pour laquelle, on remarque de plus en plus de poitrines qui virevoltent au vent, par refus d’être comprimées par des balconnets. Le #NoBra incite toutes les nanas à libérer leurs tétés.

Attention, la tong n’est pas qu’à porter en journée. Le soir, elle remplace les escarpins. Afin qu’elles soient élégantes, cette fois-ci, on choisit une couleur matte et on soigne sa pédicure. Son côté minimaliste et épuré sublimera parfaitement  un beau pied bronzé.

Alors on n’hésite plus, on marie le confort au style, on descend de ses talons hauts perchés et on met ses tatanes. En plus d’être stylée, tu vas pouvoir enflammer le dancefloor avec beaucoup plus de facilité.

Source : shoko.fr,  - Crédit : unsplash,Rui Silvestre