Pourquoi et comment prendre soin de sa peau quand on prend l'avion ?

par

Si tu te moquais des influenceuses qui se font des masques dans l'avion, tu vas bientôt faire comme elles

Si tu as déjà pris l'avion pour un court ou long courrier, le constat qui suit te sera forcément familier : ta peau et ton corps prennent cher lorsque tu voyages et tous les efforts que tu as déployé dans l'année pour avoir l'air rayonnante semblent réduits en miette en un maudit vol aller de 3h. Rageant, on sait. Oui, l'altitude a la capacité de détraquer ton corps en un temps record - que tu voyages en éco ou première classe, si ça peut te rassurer - mais le point positif, c'est que tu peux limiter les dégâts et achever ton voyage sans te transformer en zombie. Tout de suite, on t'explique ce qui se passe dans ton corps quand tu prends l'avion et comment remédier aux désagréments.

L'air de la cabine assèche ta peau et ton corps

Alors que le taux d'humidité dans un appart' tourne autour des 40% et qu'il avoisine les 60% à 80% à l'extérieur, il n'est que d'environ 20% dans la cabine d'un avion, soit deux à trois fois moins qu'habituellement. Résultat, la peau et les muqueuses (yeux, nez, bouche) s'assèchent d'autant plus vite dans cet environnement aride et c'est la débandade : tiraillements, manque d'élasticité et rougeurs débarquent puis excès de sébum et imperfections posent bagages en réponse à l'agression.

Comment y remédier ? Commence par t'acheter une grande bouteille d'eau avant l'embarquement et pense à boire régulièrement pour rester hydratée. Côté skincare, tu peux soulager tes muqueuses du nez avec un beurre végétal et nourrir ta peau avec un masque en tissu, un sérum à base d'huiles et une crème visage plus riche que d'habitude pour préserver et reconstituer le film hydrolipidique de ta peau. Pour un long courrier, n'oublie pas de renouveler l'application dès la moindre sensation d'inconfort. PS : Oublie les toniques et brumes visage qui s'évaporeront aussitôt et laisseront ta peau dans un état encore plus critique !

L'altitude intensifie les rayons UV

Tu n'en as peut-être pas l'impression mais dans l'avion, les rayons UV sont encore plus puissants qu'au sol, particulièrement si tu es assise près du hublot, puisqu'il n'existe presque plus de filtre entre ta peau et les rayons. Si tu ne risques probablement pas d'attraper un coup de soleil, cela ne veut pas dire que ta peau n'encaissera pas de dommages !

Comment y remédier ? Applique un écran solaire une fois que tu es installée (si tu ne voyages pas de nuit, cela va sans dire).

La pression réduit ta circulation sanguine

Si tu ne fais pas partie des personnes condamnées à porter des bas de contention dans l'avion, tu n'es pas pour autant immunisée contre les troubles de la circulation sanguine : il te suffit de regarder tes doigts boudinés ("comment je vais retirer mes bagues !?") et tes pieds tout froids pour t'en rendre compte. Ces gonflements et sensations de froid inopportuns sont en effet dus à une mauvaise circulation causée par un changement de pression atmosphérique dans la cabine - nécessaire pour réguler la température et l'oxygène. En conséquence, le sang transporte moins efficacement l'oxygène et ton corps tourne au ralenti.

Comment y remédier ? Tu vas nous haïr mais on le dit quand même : il est temps d'enfiler des bas de contention pour améliorer l'afflux de sang dans tes membres inférieurs ! Aussi, effectue régulièrement des petites balades de santé dans les allées pour relancer ta circulation.

Le manque d'activité augmente la rétention d'eau

Non seulement l'altitude réduit l'afflux sanguin et l'apport d'oxygène dans l'organisme, mais la position assise n'aide en rien. Assise sur ton siège qui grince, incapable d'étendre tes jambes sous le siège devant toi, tu empêches à la fois le sang et le liquide lymphatique de circuler dans ton corps (pour rappel, le système lymphatique évacue hors de l'organisme les déchets type liquide, toxines, microbes, virus, infections...) et tu t'exposes à de la rétention d'eau aka des gonflements et des œdèmes à la fois dans ton corps, mais aussi sur ton visage.

Comment y remédier ? Bouge autant que possible durant le vol (sans emmerder tes voisins, même si eux n'ont pas de pitié pour toi) et après l'atterrissage : mets ton corps en action pour relancer la circulation du sang et de la lymphe et offre-toi un massage revitalisant si t'es du genre jusqu’au-boutiste. 

La (mauvaise) alimentation accentue sécheresse et gonflements

En asséchant tes muqueuses, l'air de la cabine impacte ta bouche et donc ton goût à bord de l'avion. Les boissons et plats te semblent plus neutres, moins goûtus (ce qui n'est pas toujours une mauvaise chose !) : ton palais ne mesure plus si bien le taux de sucre et de sel des aliments et tu ne réalises à quel point les snacks et plats que tu consommes sont chargés en exhausteurs de goût. Et ce n'est pas un secret pour toi : les aliments sucrés ont un impact négatif sur la peau, et ceux à haute teneur en sel participent (entre autres) à la rétention d'eau. PS : l'alcool déshydrate l'organisme, es-tu sûre d'avoir envie de boire cette coupe de champagne à bord ?

Comment y remédier ? Si tu n'as pas d'autre choix que de consommer la nourriture proposée dans l'avion, limite au moins ta consommation de produits sucrés et salés avant l'embarquement. En d'autres termes, repose ces chips que tu bouffes parce que tu t'ennuies pendant ton escale et bois plutôt un verre d'eau, ça te fera du bien.

Le stress aggrave tous ces facteurs

Si t'es dans un avion, il y a 99% de chances pour que tu te sois levée aux aurores, que tu aies paniqué en voyant la file interminable à l'enregistrement, que les agents de sécurité aient fouillé ton bagage cabine à cause d'un misérable coupe-ongles et que les turbulences t'aient causé une mini crise d'angoisse (et que le gamin qui braille 10 rangs derrière t'ait mis au bord de la crise de nerf). Et avec tout ça, tu pensais que ton corps encaisserait bien un vol ? Mouhahaha, rire machiavélique. Non. Le stress impacte ton organisme et par extension ta peau de façon négative, ne faisant que rajouter une couche aux aléas cités ci-dessus.

Comment y remédier ? En plus d'une bonne préparation, une petite séance (ou plusieurs) de méditation te ferait le plus grand bien pour surmonter le stress engendré par ton voyage ;)

Boire de l'eau, éviter les snacks trop sucrés/salés, bouger régulièrement et appliquer des produits de soin, voilà comment prendre soin de toi en avion pour éviter les désagréments liés à l'altitude. Ok ok, ce n'est pas facile de tout suivre à la lettre mais si tu t'y contraints, tu seras forcément bluffée du résultat !

Source : Shoko - Crédit : Killian Pham via Unsplash