Pourquoi suis-je plus attirée sexuellement par une personne plutôt qu'une autre ?

par

Sur le papier il ou elle n'a rien pour te plaire, mais tu ne sais pas pourquoi tu as follement envie de lui ! 

Le coeur et le corps ne sont pas toujours régis pas une logique implacable. Ils sont parfois mus par des envies incompréhensibles mais aussi incompressibles. Même si la tête essaye de les en dissuader, il arrive qu'ils se laissent entraîner dans des routes escarpées. On a toute eu un jour une attirance inexplicable pour une personne qui ne correspondait en rien à nos critères fixés d'avance. Un coup de foudre qui s'abat sur nous quand on ne s'y attendait pas. L'attirance physique entre deux personnes est un des mystères de la vie. Mystère ? Pas vraiment, certains éléments expliquent pourquoi tu vas être aimantée par une personne plutôt qu'une autre. 

Les référents culturels

De manière tout à fait inconsciente, on va être attirée par une personne plutôt que par une autre car elle peut nous rappeler quelqu'un ou nous remémorer un souvenir plaisant. Cela peut-être un ex, un ami, ou même ses parents (#Oedipe). Notre bagage culturel est une chose que l'on amène partout avec nous et qui pèse lourd dans la balance de nos choix. Nos décisions, même si elles ne sont pas forcément réfléchies, sont dans la majeure partie du temps orientées par notre vécu et notre éducation. Le beau d'ici n'est pas celui de là bas. Lorsque l'on décide d'aller vers l'inconnu et de se retourner vers des personnes qui sont très éloignées de nous sur différents points de vue, cela ne se fait pas de manière anodine. Même quand on est dans l'opposition, on se situe toujours par rapport à notre culture. 

Un phénomène chimique

Parfois, rationnellement il est impossible de comprendre l'attirance que l'on ressent pour une personne. Le physique ne fait pas tout. Des garçons ou des filles très belles peuvent ne pas être attirant(e)s, alors qu'un ou une autre au physique atypique va te chambouler. Logique, c'est chimique. Dans l'attirance, il ne faut pas sous-estimer la part de chimie qui rentre en jeu. Nous créons et dispersons tout autour de nous des phéromones qui sont captées par d'autres personnes et qui peuvent être à la base du désir. Ces phéromones sont présentes dans la sueur, la salive, la peau, les poils. A cela s'ajoute l'activation de certaines zones du cerveau qui créent de la dopamine (motivation), de l’endorphine (plaisir, euphorie), de la sérotonine (bien-être) et de l’ocytocine (attachement). Rajoute à ce petit cocktail les hormones sexuelles (testostérone et œstrogène) et ton philtre de l'amour est prêt. 

Le besoin de préserver son espèce

Même si ce n'est pas pour la vie, mais plus pour l'histoire d'une nuit, on n'y peut rien, il semblerait que l'on soit attirée par une personne que l'on pense inconsciemment être celle avec laquelle on pourrait se reproduire. Physique, style vestimentaire, façon de parler, à tous ces critères il faut en rajouter un : le système immunitaire. Nous serions effectivement plus attirées par des personnes ayant un système immunitaire différent du notre afin de pouvoir compléter notre système génétique et d'en créer un plus performant pour notre enfant (je répète, cela se fait de manière complètement inconsciente). Ce n'est donc pas le physique de ce beau brun qui t'a donné envie de te jeter dans ses bras mais bien son taux de globules rouges. 

Les moments de ta vie

Notre vie se forge en fonction de nos différentes envies. Souvent, nos désirs sont influencés par un contexte, un moment. L'été par exemple, les choses sont plus simples, légères. On se laisse plus facilement aller et tenter par des rencontres. Si on est célibataire depuis longtemps ou au contraire fraîchement séparée, notre mode de pensée va en être affecté. Il se peut qu'à un moment, deux personnalités s'attirent alors que dans un contexte différent elles ne se seraient pas regardées. Un geste, une musique caliente, un peu trop de mojitos, notre jugement peut très vitre être altéré. C'est une question de feeling et de timing. 

Un regard qui fait tout basculer

L'attirance passe beaucoup par le regard. "Elle a les yeux revolvers, elle a le regard qui tue" disait Marc Lavoine, grand lover de la chanson française. Les yeux sont le miroir de l'âme. La première phase de séduction passe par le regard. Quand deux personnes se plaisent leurs regards n'arrêtent pas de se chercher et quand ils se croisent cela provoque instantanément des décharges de chaleur dans tout le corps. On sent comme un aimant magnétique dans les yeux de l'autre. En un clin d’œil on sait alors si la personne nous plait et si on a envie d'aller plus loin. Faut-il encore avoir la vision nette ! 

Les personnes qui nous attirent physiquement ne sont pas forcément celles avec lesquelles on pourra faire sa vie. L'amour c'est plus qu'une pulsion animale, c'est aussi une construction intellectuelle faite de schémas sociaux et de codes culturels. Un bon amant ne sera pas forcément un bon mari (même si ça peut aider). Il est possible de vivre un moment de folie sans lendemain. Il y a tant de nuits dans une vie !

Des questions sur la contraception et la sexualité ? Des gynécologues te répondent via le service Parlogyn sur www.moncorpsmacontraception.fr

Source : shoko.fr - Crédit : unsplash, Avatar of user Pablo Heimplatz Pablo Heimplatz @pabloheimplatz Pablo Heimplatz