S'inscrire
tracking
Exposition mode

Promenade pour un objet d'exception avenue Montaigne, le reportage photo de la rédac'

Publié par
Mitia Bernetel
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Découvrez notre balade luxueuse au cœur de l'avenue Montaigne pour la Promenade pour un objet d'exception qui dévoilait les trésors des plus belles enseignes de cette voie légendaire

L'avenue Montaigne, temple de la mode de luxe et nirvana de toutes les modeuses, a livré ses petits secrets ce week-end. Organisée par le Comité Montaigne, la Promenade pour un objet d'exception nous a livré son parcours riche en découvertes précieuses. Du 11 au 13 septembre, plus de 20 maisons de prestiges se sont prêtées au jeu et ont toutes proposé à leur visiteurs un objet, une pièce unique de leur facture. A toutes celles qui pensaient que le luxe était réservé à une élite, Dior, Chanel, Ralph Lauren ou encore Louis Vuitton leurs ont prouvé le contraire. Cordialement invitées à partir à la découverte des pièces d'exceptions de l'avenue Montaigne, nous avons pu admirer la fantaisie, le savoir faire et l'histoire des enseignes participantes. Le palais Galliera et l'expo année 50 n'ont qu'à bien se tenir !

Quoi de mieux pour se mettre dans le bain qu'une première étape au Plaza Athénée ? Le palace chargé d'histoire nous a dévoilé son nouveau look, toujours au comble du luxe et du chic bien que ponctué de modernité. Direction ensuite la maison Dior qui nous a accueilli en grande pompe pour nous présenter les déclinaisons de son classique Lady Dior. De marbre ou de bois, le it bag a livré son côté arty dans une exposition complète. Le bagage était aussi et sans surprise à l'honneur chez Louis Vuitton qui nous a dévoilé une page d'histoire au travers d'une malle 1929. Bien que l'évènement ait été pensé comme un miroir tendu à la Biennale des Antiquaires qui se tenait en même temps dans la capitale, d'autres maisons ont misé sur des pièces plus actuelles.

C'était le cas de Chanel qui a préféré mettre en avant des pièces décalées et d'actualité. Au 41 et au 52 avenue Montaigne, la maison Chanel a mis sa collection Automne-Hiver 2014/2015 à l'honneur. Vous l'aurez deviné, le thème grande distribution chic de Karl Lagerfeld s'est matérialisé dans un panier de courses gansé de chaines ainsi qu'une superbe minaudière boite à œufs qui a vrai dire symbolisaient bien la démence et la démesure du luxe.

Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel
Crédit : Mitia Bernetel

Pour apprécier pleinement la finesse de la Haute Couture, c'est chez Givenchy qu'il fallait s'arrêter. Devant la robe aux mille plissés de Riccardo Tisci réalisée en 2007, impossible de ne pas tomber en pâmoison. De même que pour les joyaux de la montre 867 Diamond de Ralph Lauren qui fermait le bal. Une pièce à la hauteur du défilé Ralph Lauren en hologramme de la fashion week de New-York. Si vous n'avez pas pu vous rendre à cette balade enchantée avenue Montaigne, vous n'avez plus qu'à espérer que le rendez-vous perdure l'an prochain. En attendant, gardez à l'esprit que ces maisons sont, à défaut de faire partie de votre parcours shopping habituel, ouvertes au public.

À lire aussi
Pierre Cardin, son nouveau musée "Passé-Présent-Futur" à Paris
À lire aussi
David Bailey, l'exposition d'icônes françaises pour le Mois de la Photo
À lire aussi
Arts Of Fashion Foundation "Jardin des plantes", l'exposition des élèves aux Arts Déco
À lire aussi
la Galerie Azzedine Alaïa expo Bettina, le mannequin vedette des années 50
À lire aussi
Exposition mode "L'inoubliable Marilyn", l'expo photos sur Marilyn Monroe à Paris
À lire aussi
Monumental Pucci au Pitti Immagine Uomo, l'installation mode
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Promenade pour un objet d'exception avenue Montaigne, le reportage photo de la rédac'
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible