Qu'est-ce que le gaslighting, cette technique de manipulation psychologique qui fait perdre la tête ?

par

Un abus émotionnel particulièrement utilisé par les pervers.es narcissiques. 

Si le terme « pervers narcissiques » s'est largement répandu ces dernières années, nommer ces manipulateur.rice.s n'empêche pas d'en être un jour victime. Harcèlement, mensonge et torture psychologique, les méthodes utilisées sont ici tellement insidieuses qu'on ne les distingue pas toujours. Pour prendre le contrôle sur sa victime, le/la perver.se narcissique a généralement recours au gaslighting, une technique de manipulation particulièrement sournoise qui a pour but de faire sans cesse douter l'autre, en accumulant les mensonges et en jouant avec sa mémoire, jusqu'à le/la faire sombrer dans la folie.

tristesse
Le gaslighting, une technique de manipulation psychologique qui rend fou

Le terme est tiré de la pièce de théâtre, Gas Light (également adaptée en film) qui met en scène un homme qui cherche par tous les moyens à pousser sa femme vers la folie en la manipulant. Aujourd'hui utilisé par des psychologues, le gaslighting ne concerne pas que la sphère amoureuse et peut même s'immiscer dans des relations professionnelles, amicales, familiales. Bref, personne n'est à l'abris, même si ce sont davantage les femmes qui en sont victimes. Attention, il faut bien faire la différence entre manipulation psychologique et pure méchanceté (et déceler un comportement abusif basé sur la manipulation n'est pas toujours facile, surtout lorsqu'on est « pris.e » dans la toile de l'harceleur.se).

Ce qu'il faut savoir, c'est que dans ce type de relations, tout est subtil, insidieux, sournois. On est loin du comportement grossier, vache, méchant, que toute personne témoin pourra reconnaître. Le gaslighting ne s'emploie pas tout de suite, il s'installe progressivement, de façon à encore plus désarmer la victime. Celui ou celle qui l'utilise est généralement très imbus de sa personne, mais a également beaucoup de charisme et de bagout, ce qui peut duper les autres et rendre la situation encore plus confuse de l'intérieur. Seulement, quelques signes peuvent alerter.

Mon Roi ,Vincent Cassel,pervers narcissique
Le gaslighting, une technique utilisée par les pervers.es narcissiques 

Tout d'abord, le gaslighter accumule les mensonges et fait preuve d'une mauvaise foi terrible. Si cela semble « facile » de contrecarrer un mensonge - surtout quand on a une preuve tangible -, le manipulateur nie tout en bloc et va même jusqu'à faire douter l'autre sur sa propre mémoire, en assurant n'avoir jamais rien dit de tel ou si c'est le cas, il/elle aurait du s'apercevoir que c'était de l'ironie. Bref, tout est fait pour que l'autre perde confiance en elle, soit dans le trouble, doute d'elle-même et de ses propres capacités en permanence. Le manipulateur prend un malin plaisir à rejeter la faute sur sa victime, en l'accablant de ses propres torts (le classique : « Si j'ai agi comme ça, c'est parce que tu es comme ça ») et en lui donnant sans cesse l'impression de ne pas être assez bien, de ne pas le/la mériter. D'autant que cette forme d'abus moral ne s'arrête pas là. Elle s'attaque également aux faiblesses de la victime, qui sont généralement retournées contre elle.

Alors un conseil, si tu es victime de gaslighting, il n'y a qu'une seule chose à faire : fuir. Le perver.se narcissique est bien connu.e pour ne jamais se remettre en question, alors ne perds pas ton temps en essayant de le/la raisonner (il pourrait retourner ton intention contre toi, en la ridiculisant). Parle-en autour de toi, à tes proches ou à des professionnels pour t'aider au mieux à te reconstruire et surtout à te déculpabiliser. Non, tu n'es pas une mauvaise personne, c'est ton harceleur.se qui s'est employé.e à te le faire croire.

Source : Shoko - Crédit : Studiocanal, Unsplash @Zohre Nemati, Warner Bros.