Quels sont les fruits & légumes de printemps à consommer sans modération ?

par

Manger de saison, c'est canon !

Période de transition vers la belle saison, le printemps annonce doucement mais sûrement le retour de fruits et légumes sucrés et juteux dans nos assiettes. Mais pas si vite ! Jusqu'aux mois de mai et juin, fruits et légumes d'automne-hiver seront toujours d'actualité, avec pommes, agrumes, épinards, choux, céleri, navets & Cie qui continueront de faire de la résistance malgré l'arrivée de chairs plus acidulées. Quels seront donc ces fruits et légumes typiquement de printemps au printemps, pour faire du bien à son organisme tout en soutenant la production et l'économie locale ? Pour t'en mettre plein les papilles de mars à juin, on t'a listé les meilleurs ingrédients à cuisiner ces prochaines semaines. A table !

La rhubarbe

Dès le mois d'avril, la rhubarbe sera de retour, l'occasion de la cuisiner sous forme de compote par exemple. Fruit sain riche en vitamines, minéraux et fibres, elle ravira les amatrices d'amertume - attention toutefois à ne pas lui ajouter trop de sucre durant la préparation.

Les fraises

Plus tard dans la saison, sur les coups de mai et juin, les fraises vont faire leur apparition : riches en eau, en antioxydants et en vitamines, elles peuvent se déguster tel quel, sans ajout aucun.

fraises,fruit
La mangue

D'avril à juillet, la mangue revient chez nos primeurs, après avoir passé une tête à la fin de l'automne. Sa chair colorée atteste d'une richesse en nutriments : vitamine C, potassium (indispensable aux reins et aux muscles) et phosphore (pour la solidité des os et de dents) pour ne citer qu'eux. Pour être certaine d'en déguster une bonne, on la choisit avec la peau la plus rouge possible, tendre au toucher.

Les cerises

Avec les fraises, les cerises commenceront à arriver dès le mois de mai : avant cela, mieux vaut ne pas en acheter - elles proviennent probablement de l'importation. Attention, elles ont tendance à fluidifier et accélérer le transit intestinal, mieux vaut donc n'en manger qu'une poignée à la fois !

cerises,fruit
Le kiwi

Le kiwi est un fruit coup de boost disponible durant la saison où on en a bien besoin : dès la fin de l'automne et ce jusqu'au printemps. Il en existe différentes variétés, plus ou moins douces en bouche, c'est donc l'occasion d'explorer sa famille pour faire le plein de vitamines C, K (pour la coagulation sanguine), B9 (pour le renouvellement cellulaire) mais aussi de potassium.

Le citron

De janvier à avril, le citron est un fruit de saison : c'est donc le parfait moment pour commencer ou poursuivre une cure jus de citron matinal, ou bien d'en presser dans un thé glacé maison, vitamines et antioxydants garantis !

Le pomelo

Pamplemousse ou pomelo, c'est du pareil au même. Tout le printemps, ce fruit acide mais délicieux est en première ligne sur les étals ; on peut le déguster seul en dessert, mais aussi en salade sucrée/salée, il s'y prête très bien.

pomelo,pamplemousse,agrume,fruit
Les asperges

Légume de printemps par excellence, l'asperge est préconisée pour faire le plein d'antioxydants et de vitamine B9 indispensable aux femmes enceintes. Attention à ne pas les cuire trop longtemps pour ne pas perdre leurs propriétés, un fond d'eau suffit pour les attendrir.

Le fenouil

Riche en vitamine C et antioxydants, le fenouil est particulièrement indiqué dans le cas de maux de ventres et troubles digestifs pour réguler le transit et retrouver son confort intestinal. Avec du poisson par exemple, il fait un merveilleux accompagnement.

L'artichaut

Dès le mois de mai et jusqu'en juillet seulement, l'artichaut fait son comeback : la fenêtre est donc réduite pour le déguster froid, avec de la vinaigrette. Riche en minéraux tels que le cuivre, le fer (qui oxygène les cellules de l'organisme), la manganèse (pour la solidité des os) ou le magnésium (protecteur cardiovasculaire), c'est un légume singulier dont il serait dommage de se priver.

Les blettes

Avec leur haute teneur en vitamines en minéraux, les blettes méritent plus d'attention qu'elles n'en bénéficient. Surtout, on leur prête des bienfaits sur les reins, le foie et le pancréas, organes centraux dans certaines maladies comme le cancer ou le diabète.

legume,blettes
Le concombre

Dès le mois de d'avril, on retrouve le concombre partout, et ce jusqu'au début de l'automne ! Gorgé d'eau, il hydrate remarquablement bien et s'impose comme une bonne source de fibres : l'allié de la perte de poids !

Le chou (rouge, rave, frisé...)

En automne comme au printemps, le chou est un incontournable, riche en vitamines, minéraux et eau. On lui reconnaît également des propriétés anti-cancer pourvu qu'il soit bien cuisiné : cru si la variété le permet, ou pas trop longtemps dans l'eau pour préserver le plus grand nombre de nutriments.

chou
Les morilles

Durant tout le printemps, les morilles sortent de terre et prennent le relais des cèpes, bolets et pleurotes disponibles jusque là. Comme tous les champignons, elles contiennent des nutriments intéressants : du potassium, des vitamines C et B9... et très peu de calories. Attention toutefois avec les morilles : elles se consomment exclusivement bien cuites - crues, elles sont toxiques !

Les radis

Disponibles toute l'année, les radis s'épanouissent surtout au printemps, pleine saison pour ce légume croquant. On l'adore en salade, coupé en fines lamelles pour profiter au mieux de ses qualités nutritives et de ses fibres douces pour le système digestif. N'oubliez pas que leurs fanes se mangent aussi !

Les fèves

Riches en protéines, comme bien des aliments vegan, les fèves sont source de vitamines C, B9 et E (qui protège les cellules), potassium, phosphore, fer et magnésium entre autres. Cousine du petit pois, la fève se consomme principalement cuite quelques minutes à la vapeur ou alors en potage pour les moins téméraires.

petits pois,legume
Le cresson

Disponible jusqu'au mois de mai, le cresson, de la famille des crucifères (comme les choux) contient de nombreuses vitamines (A, C, K), des minéraux en masse. Mais comment manger ce légume semblable aux épinards ? Cru en salade ou pour l'apéro, cuit à la poêle avec du poisson par exemple.

Le topinambour

À mi-chemin entre la pomme de terre (pour son mode de préparation) et de l'artichaut (pour son goût), ce tubercule se consomme jusqu'en avril, où il disparaît jusqu'à l'hiver prochain. Riche en potassium, phosphore, calcium et vitamine C, il se cuisine à l'eau bouillante et peut se déguster en poêlée de légumes, par exemple.

Les herbes aromatiques

Persil, ciboulette, estragon, coriandre, basilic, menthe, origan, thym... les herbes aromatiques connaissent leur heure de gloire au printemps et en été, n'hésite donc pas à en parsemer tous tes plats comme le ferait salt bae, elles apportent de nombreuses vitamines et minéraux !

herbes aromatiques,thym,menthe

Voilà ta liste de courses fin prête pour le printemps, à toi les fruits et légumes pleins de saveurs et une énergie du tonnerre ! Range tes compléments alimentaires, tu n'en auras pas besoin avec une alimentation aussi variée ;)

Source : Shoko - Crédit : Gaelle Marcel via Unsplash, Monika Grabkowska via Unsplash, Aliona Gumeniuk via Unsplash, NordWood Themes via Unsplash, Johnny McClung via Unsplash, simon peel via Unsplash