Ralph Lauren, Anna Sui, Michael Kors, les temps forts de la Fashion Week de New York jour 6

par
La silhouette #35 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017

La sixième journée de la Fashion Week de New York n'était pas seulement marquée par les nouvelles frasques de Kanye West : d'autres maisons ont fait forte impression, avec notamment Ralph Lauren, Anna Sui et Michael Kors

Kanye West a peut-être encore attiré toute l'attention sur lui avec son show clandestin, son refus de convier presse et photographes ou encore sa collection pour une fois unanime présentée ce 15 février à la Fashion Week de New York, mais bien d'autres défilés méritaient eux aussi le coup d’œil. Chez Ralph Lauren, le see now buy now était une nouvelle fois à l'honneur et au milieu des collections Automne-Hiver 2017/2018, la maison américaine faisait la part belle aux créations printanières. Anna Sui, elle, nous gratifiait également de pièces pastorales aux accents suaves, tandis que Michael Kors dépeignait une femme forte avec autant de notes glamour que masculines. Retour sur le meilleur de la NYFW jour 6.

Ralph Lauren

Toujours inspiré par l'évasion et ses envies d'ailleurs, Ralph Lauren imagine pour le Printemps-Été 2017 un univers loin du paysage urban new-yorkais, où la nature reprend ses droits. Dans son flagship de Madison Avenue, le designer américain redécore les murs de créations florales et végétales, recréant une ambiance aussi intimiste et naturaliste que sa collection. Car si Ralph Lauren continue d'imaginer une femme active et urbaine aux différents moments clés de sa journée - au bureau et en afterwork - il lui insuffle une esthétique exotique, de la douceur et de la légèreté héritée de ses voyages sur des terres désertiques, foulées par les nomades. Couleurs neutres déclinées dans une palette allant du sable à l'argile, matières rustiques, lignes épurées et volumes aériens dessinent cette collection presque primitive, accessoirisée de motifs animaliers et bijoux ethniques dorés. Sa muse a bien des facettes à nous dévoiler, et est elle-même le produit de la diversité.

La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Tendances - La silhouette #6 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Tendances - La silhouette #7 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Tendances - La silhouette #19 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Tendances - La silhouette #24 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Tendances - La silhouette #29 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
La silhouette #3 du défilé Ralph Lauren Printemps-Été 2017
Anna Sui

Certains designers puisent leur inspiration dans les voyages, d'autres dans l’architecture, l'art ou les phénomènes de société - merci d'ailleurs à Trump d'avoir initié la tendance du bandana blanc sur les podiums. Anna Sui, elle, aime se replonger dans l'histoire et saupoudrer ses collections de vibes venues d'un autre temps. Pour l'Automne-Hiver 2017/2018, c'est dans les années 1940 et plus particulièrement l'ère d'Elsa Schiaparelli que la créatrice est allée fouiner pour retranscrire le romantisme mêlé d'excentricité de ses mythiques parties. Pour nous immerger dans l'ambiance, tonalités profondes (du bleu saphir au rouge rubis en passant par le vert émeraude) et matières suaves (velours , fourrure synthétique, mousseline et dentelle) ornent ces vêtements fastueux, toujours richement parés d'imprimés, broderies et dorures. Les silhouettes se marquent de larges ceintures, les poitrines sont soulignées de cols jabots, les épaules s'accentuent de renforts froncés tandis que les jambes disparaissent sous les volumes vaporeux de robes midi ou de pantalons amples. Le corps se dévoile à demi-mot mais l'audace est bel et bien présente, sous cette opulence apparente et cette attitude affirmée.

Michael Kors Collection

Force et sensualité, voilà comment le designer résume sa collection Automne-Hiver 2017/2018 présentée à la Fashion Week de New York. A l'heure où la question du droit des femmes fait de nouveau débat, Michael Kors clame haut et fort son féminisme à travers des silhouettes puissantes mêlant savamment tailoring masculin et sensualité exacerbée. La femme MK fait bien ce qu'elle veut, drapée dans superbes robes fendues, des tailleurs jupe aux lignes fuselées ou des ensembles pantalons surdimensionnés. Elle bouscule les codes du genre, elle ose le trop, les juxtapositions et se contredit avec des coloris emprunts de neutralité - du beige, de l'acier, de l'olive, du merlot et du noir, beaucoup de noir. Derrière ces figures monochrome, Michael Kors injecte des motifs animaliers pour faire écho à sa force ; du léopard imprimé en all-over, du python sur les access, du paon apposé sur les fourrures. Elle est forte, inattendue, sûre d'elle... elle détient de pouvoir et elle le montre.

La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
Tendances - La silhouette #5 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
Tendances - La silhouette #8 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
Tendances - La silhouette #38 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
Tendances - La silhouette #55 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
La silhouette #1 du défilé Michael Kors Collection Automne-Hiver 2017/2018
Source : CP Ralph Lauren / CP Michael Kors Collection / meltyFashion - Crédit : Angela Pham/BFA.com, Michael Kors Collection, Milk Digital