Rihanna avec Travis Scott en doudoune camouflage en boîte, un style trop négligé ?

par
Riri in love oublie son style

Rihanna passe l’avant-veille de Noël en charmante compagnie. Accompagnée de Travis Scott, Rihanna ce 23 décembre 2015 oublie tout même son style ! Doudoune, baskets, mains dans les poches, Riri est-elle définitivement perdue ?

Lorsque l’on s’appelle Rihanna, un rien peut nous habiller. Seulement, en partant de ce constat, Rihanna a beaucoup tiré sur la corde raide avec une fin d’année parfois chaotique niveau style. Nous vient alors en tête son combo fatal sandales plates Puma/chaussettes noires lequel nous donne encore des sueurs froides. Si le style vestimentaire de notre Riri semble en être en dents de scie, on ne peut en dire autant de sa vie amoureuse. Après un passage à vide et quelques passages de Drake, Rihanna semble convoler avec le rapper Travis Scott. Une digne alliance puisque les deux aiment la fête et cultivent un certain goût du danger. D’ailleurs c’est à la sortIe d’une boite que l’on retrouve Rihanna ce 23 décembre 2015 en compagnie de Travis Scott.

leaving Project Los Angeles last night. 12/24

Une photo publiée par Travis Scott, Rihanna (@trihvis) le

Pour cette énième soirée, Rihanna adopte un look très casual mais qui passe auprès des videurs - encore cette histoire de prénom - alliant côtés pratique et urbain. Rihanna enfile sa maxi doudoune camouflage BAPE x Puma qu’elle paire à un t-shirt gris souris ainsi qu’un jean moulant légèrement usé. Rihanna enfile également une paire de sneakers Puma x Alif rose pour aller se défouler sur la piste. On l’aura compris, Riri se la joue low key pour cette soirée avec son Travis et c’est donc capuche sur la tête et mains dans les poches que la belle fait son entrée. La belle qui a lancé la tendance de la robe nuisette 90’s lancera mettra peut être fin à la tyrannie de l’escarpin en club. Rihanna relève sa tenue casual par une mise en beauté 100% glamour avec son rouge carmin qui lui dessine une moue parfaite et ses boucles d’ébène. Un sans fautes pour Riri.

Crédit : Francois G. Durand, Getty Images