S'inscrire
tracking
Roberto Cavalli

Roberto Cavalli contre Michael Kors, la guerre du plagiat est déclarée

Publié par
Marine Corviole
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Alors que les principaux défilés de la Fashion Week de Milan occupent tour à tour le devant de la scène fashion cette semaine, Roberto Cavalli, l'un des principaux designers italiens, s'en prend à Michael Kors, véritable ponte de la mode américaine

Quand une légende vivante de la mode italienne critique ouvertement et personnellement un de ses concurrents d'Outre-Atlantique, c'est toute le secteur de la mode qui frisonne et s'interroge. Parmi les créateurs italiens incontournables, Roberto Cavalli, fort de son succès lors de la dernière Fashion Week de Milan pour le Printemps-Eté 2014, et à la tête d'un véritable empire de la mode, impose ses créations à chaque saison. Mais alors qu'il s'apprête à dévoiler ses collections Just Cavalli et Roberto Cavalli pour l'Automne-Hiver 2014/2015, ce jeudi 20 février et le 22 février prochain, cette figure de l'industrie de la mode s'en prend vivement à l'un de ses équivalents américain, Michael Kors. Lors d'une interview accordée au magazine Haute Living Miami, intitulée "Jardin d'Eden", il se confie sur sa vie bien occupée entre son yacht, le bon vin, les eaux turquoise et le botox. A 73 ans et à la tête d'une fortune estimée à 500 millions de dollars, Monsieur Cavalli ne s'est pas privé d'attaquer un autre créateur de renom, Michael Kors. Après s'en être pris à son concurrent direct, Giorgio Armani, il y a peu, Cavalli change de cible. Il affirme que le couturier "copierait tout" et que "c'est vraiment un scandale", que "personne n'a le courage de dire quelque chose". Cette "douce" critique envers le très apprécié designer américain sort de nulle part, mais a été largement relayé par tous les médias du secteur de la mode, actuellement mobilisés pour ce mois consacré aux défilés.

Crédit : hauteliving.com/
Crédit : nydailynews.com

Tout en continuant d'adapter ses créations aux tendances qui se font et se défont au fil des saisons, notamment en habillant la très médiatisée Miley Cyrus pour son Bangerz Tour, Roberto Cavalli n'a plus rien à prouver. Après plus de quarante ans de carrière couronnées de succès, le créateur utilise cette position de ponte de la mode pour tenter d'influencer cette industrie qui ne compte pas que des amis. En dénonçant un supposé plagiat d'une partie de ses collections par le créateur américain Michael Kors, alors que toute personne qui serait au courant garderait le silence, Cavalli tente de rétablir sa vérité. Mais il semble difficile de le croire : Michael Kors est ce qu'on peut appeler sans hésiter, un pontife de la mode américaine tels que Ralph Lauren ou Tommy Hilfiger. Alors qu'il vient d'entrer dans la très privilégiée liste des créateurs milliardaires, Kors vient également de gagner la bataille des réseaux sociaux pendant la Fashion Week de New York. En concurrence directe avec un "jeune" Marc Jacobs ou son pendant féminin Donna Karan, il les devance de quelques milliers de followers, notamment grâce à un compte Instagram particulièrement riche qui compte plus de 1,8 millions d'abonnés. Cette guerre que vient de déclarer l'empereur italien Cavalli au roi de la mode américaine Kors, s'apparente à une guerre de pouvoir entre deux titans armés de quelques millions, qui on l'espère, ne mènera pas bien loin puisque le créateur américain garde le silence quant à cette accusation.

À lire aussi
Roberto Cavalli AH 2014/2015, la campagne avec Rita Ora
À lire aussi
Roberto Cavalli : Et Just Cavalli, un e-shop en ligne
À lire aussi
Roberto Cavalli : Clash Anna Wintour, Vogue et Louis Vuiton sur Twitter
À lire aussi
Roberto Cavalli : Just Cavalli, la campagne par Terry Richardson
À lire aussi
Roberto Cavalli : Campagne printemps-été 2012, Naomi Campbell et les autres Tops
À lire aussi
Roberto Cavalli se sépare de son directeur artistique Peter Dundas
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Roberto Cavalli contre Michael Kors, la guerre du plagiat est déclarée
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible