Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes

par

Le Salon du Vintage a eu lieu le 15 et 16 mars. À cette occasion, la rédac a chiné quelques belles pièces modes et à rencontrer des créateurs. On y était et on vous en parle "now" !

Le Salon du Vintage s'est mis en place à L'Espace d'Animation Les Blanc Manteaux dans le quartier La Marais le week-end dernier. meltyFashion partenaire du salon a pu profiter pour y aller et vous mettre au courant si vous n'avez pas pu vous y joindre. Cette année, le Salon du Vintage se voulait novateur. C'est pourquoi a été créé le projet "Les Créateurs" qui mettant en avant les pièces des étudiants de Formamod, de futurs stylistes qui le sont déjà dans l'âme. Par groupe, il devait confectionner une pièce ou même une tenue entière pour qu'ensuite elles soient présentées auprès du jury constitué de Jean-Claude Jitrois et Alexis Mabille. Certains étudiants des groupes ont pu faire le déplacement. Passionnés, ils exposent leurs books, expliquant toutes leurs démarches, leurs idées, leurs croquis et les déclinaisons faites avant de trouver le bon choix. Ce projet est un bien précieux pour ces jeunes créateurs. Bien qu'ils n'ont pas pu rencontrer le jury, on leur a raconté comme à vous l'interview avec Jean-Claude Jitrois, ses conseils, son style et ce qu'il pensait de chaque tenue.

Par ailleurs, on a retrouvé Laurent Journo, le fondateur du Salon du Vintage. Connu de beaucoup, il vagabondait à travers les allées des vêtements et accessoires glamour. Au détour, d'une allée entre deux vinyles, la rédac' a rencontré des jeunes créateurs. Présentant des pièces très intéressantes, des sweats de hipsters, des bijoux glamour qui déclinent les animaux au bout d'un sautoir ou en bague, on y voit aussi de grosses manchettes dorées customisées avec de la fourrure. Bien qu'il est intéressant de croiser des jeunes créateurs, l'engouement se portait sur les pièces vintage mises en avant par des stands tenus par de vrai professionnels, imbattables sur l'art de vivre et s'habiller vintage. C'est un régal de revivre ces années que la mode évoque régulièrement mais que nous n'avons pas vécues, de pouvoir acheter des pièces précieuses à bas prix, d'essayer de mixer la mode du passé et celle d'aujourd'hui. Des pulls à crochet, des robes en dentelle piquée, des trench Burberry, des tailleurs griffés Dior, autant de grandes marques que de pièces anonymes qui font naître en nous une nostalgie.

Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo
Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo
Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo
Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo
Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo

On en a profité pour s'amuser et se faire chouchouter car le Salon du Vintage ne s’attelle pas seulement à faire revivre la mode vintage, il tient aussi en la découverte des plus grands vinyles. On redécouvre des collectors de 35 et 48 tours aux sons desquels on peut se "moover". Dans cette atmosphère vintage, on s'est fait chouchouter par le Boudoir des Cocottes. Le van le plus girly qui se balade dans les Hauts de Seine et propose aux femmes coiffures vintage, french manucure, vernis semi permanents ou simple pose de vernis. Bigoudis plein les cheveux, tresse épis années hippie, nous remémorent de vieilles photos de parents et grands-parents. Quand la gorge s'est asséchée et le ventre a crié famine, un détour au stand bonbon et bière Gallia paraissait obligatoire. Les filles les moins fans de bière s'abstiendront de la goûter.

Pour finir, un retour en enfance était inévitable, la rédac' s'est donc déguisée pour se faire shooter par Mr Photomaton dans le van Photocombi bleu. Vous l'aurez compris dans une ambiance joviale, la rédac' s'est réunie pour passer un moment vintage. La prochaine édition du Salon du Vintage devra être d'autant plus fournie. On attend tout de même que le Boudoir des Cocottes élargisse ses horizons, en matière de prouesses et géographiquement parlant pour le bien des petites françaises. Laurent Journo et les professionnels du vintage ont ainsi créé une véritable alchimie entre ces dernières décennies et la mode de maintenant.

Salon du Vintage 2014, la rédac y était et a chiné des pièces modes - photo